Coronavirus : Des professionnels des pompes funèbres réclament des masques en urgence à Emmanuel Macron

EPIDEMIE Dans un courrier adressé au chef de l’Etat, les responsables du « choix funéraire » estiment que « la situation est intenable » 

20 Minutes avec agences
— 
Les professionnels des pompes funèbres réclament plus de moyens de protection face au coronavirus.
Les professionnels des pompes funèbres réclament plus de moyens de protection face au coronavirus. — carolynabooth / Pixabay

Ils affirment que certains professionnels ne pourront plus travailler « dans huit jours ». Les responsables d’un réseau de pompes funèbres indépendants ont demandé ce mardi au président Emmanuel Macron des équipements de protection en urgence contre le Covid-19. « Nous lançons un appel au secours », écrivent dans un courrier au chef de l’Etat et au Premier ministre Edouard Philippe les dirigeants du « choix funéraire », un réseau qui compte 2.000 collaborateurs et 400 points d’accueil en France.

« Combien de temps allons-nous décemment demander à nos collaborateurs de monter au front sans équipement de protection individuelle (EPI), combien de temps allons-nous recevoir des familles endeuillées sans masques ? », interrogent ces professionnels des obsèques.

« La situation est désormais intenable »

« L’Etat a besoin de nous mais personne ne veut le reconnaître » déplorent-ils. Selon eux, « la situation est désormais intenable dans les régions Nord, Est, Parisienne, Rhône-Alpes », où « nous sommes à court de masques, de lunettes, de gants ». « Dans huit jours, pour certains opérateurs, il ne sera plus possible d’exercer [cette] mission de service public ».

Ils demandent aux représentants de l’exécutif d’inscrire leur profession sur « la liste des métiers prioritaires » pour les équipements de protection individuelle et de considérer le Covid-19 comme une maladie professionnelle pour les salariés contaminés.