Coronavirus dans le Gard : Sur les routes désertes, les très grands excès de vitesse en forte hausse

CONFINEMENT Sur les routes désertes, certains automobilistes s’en donnent à cœur joie. Le nombre de retraits de permis part à la hausse

Jérôme Diesnis

— 

L'un des véhicules saisi ces derniers jours lors d'un grand excès de vitesse sur les routes du Gard.
L'un des véhicules saisi ces derniers jours lors d'un grand excès de vitesse sur les routes du Gard. — Gerndarmerie du Gard
  • Les grands excès de vitesse sont en hausse un peu partout en Occitanie en raison du confinement lié à la pandémie de coronavirus.
  • Dans le Gard, lundi, un automobiliste a été contrôlé 110 km/h au-dessus de la vitesse autorisée.
  • Les contrevenants s’exposent à un retrait immédiat de leur permis, une convocation devant la justice et une mise en fourrière de leur véhicule.

Le décompte est réalisé par le lieutenant-colonel Didier Ressayre, numéro deux du groupement de gendarmerie du Gard : « On assiste à augmentation significative des grands excès de vitesse. Depuis le début du confinement, on est à 37 % d’augmentation de grands excès de vitesse de plus de 50 km/h. »

Lundi, une berline allemande a établi une nouvelle forme de record en dépassant de 110 km/h la limite de vitesse autorisée : 210 km/h au lieu de 110 km/h (la vitesse étant imitée en raison de la pluie). Le même jour, au même endroit, une camionnette transportant des colis a été contrôlée à 183 km/h.

Baisse du trafic routier de 80 à 90 %

« Le confinement génère une baisse de trafic routier d’environ 80 à 90 % : des routes moins fréquentées ont pour conséquence une augmentation des excès de vitesse, reprend la gendarmerie. Face à des routes dégagées les conducteurs ont tendance à accélérer, pour certains d’entre eux dans des proportions largement déraisonnables. Ces conducteurs prennent de gros risques pour eux-mêmes mais également pour les autres usagers. La route est un espace commun et la vitesse aggrave de manière certaine le bilan des accidents ainsi que le risque d’en avoir un. »

Le réseau secondaire est principalement touché par ces grands excès de vitesse (supérieurs à 50 km/h), mais les grands axes régionaux sont touchés. « Les auteurs sont des professionnels (souvent des livreurs) et des particuliers », reprend le gendarme.

Accidents mortels

Les contrevenants s’exposent à un retrait immédiat de leur permis, une convocation devant la justice et une mise en fourrière de leur véhicule.

Le Gard a été endeuillé ces derniers jours par deux accidents mortels à Fons et Vergèze. Dans ce dernier accident, la passagère d’une BMW qui roulait sur le côté gauche de la chaussée est décédée dans un choc frontal.