Coronavirus dans les Bouches-du-Rhône : La présidente du département Martine Vassal opposée à la réouverture des écoles le 11 mai

CORONAVIRUS La présidente des Bouches-du-Rhône, Martine Vassal, a écrit à Emmanuel Macron pour lui faire part de ses inquiétudes quant à la réouverture des écoles le 11 mai

Adrien Max
— 
Martine Vassal en février 2020
Martine Vassal en février 2020 — Chamussy / Sipa

Une lettre au président de la République. Martine Vassal, présidente du département des Bouches-du-Rhône, a écrit à Emmanuel Macron​ pour s’inquiéter de la reprise de l'école le 11 mai prochain comme annoncé par la présidence de la République la semaine dernière. Et reprécisé ce mardi par le ministre de l’Education, Jean-Michel Blanquer.

« Comment ne pas redouter une aggravation de l’épidémie alors que les chiffres, validés quasiment unanimement par la communauté scientifique évoquent 75 % de porteurs du virus asymptomatiques, en grande partie chez les enfants ? Dans ces conditions, comment imaginer une réouverture des écoles sans la conditionner à un test systématique et préalable de tous les enseignants, des élèves et de leurs parents », s’inquiète-t-elle.

« Prendre le temps nécessaire »

Martine Vassal s’interroge également sur la pénurie de masques alors que les personnels éducatifs comme les élèves devront en porter, sans parler des élèves qui devront le garder toute la journée.

« Je suis persuadée qu’il nous faut prendre tout le temps nécessaire pour élaborer avec l’Education nationale la méthode la plus efficace pour nous prémunir contre une seconde vague de pandémie plus grave encore que la première », souhaite-t-elle. Ce mardi matin Jean-Michel Blanquer a précisé que les élèves de maternelles, CP et CM2 pourraient reprendre le 11 mais et les élèves de 6e et de 3e le 18 mai.