Hauts-de-Seine : Neuf personnes soupçonnées de participer à des violences urbaines interpellées

VIOLENCES Deux jours après l’accident de moto impliquant la police à Villeneuve-la-Garenne, plusieurs villes de l’agglomération parisienne ont connu de nouveaux heurts dans la nuit

20 Minutes avec AFP
— 
Deux jours après l'accident de moto à Villeneuve-la-Garenne, de nouveaux heurts ont eu lieu dans plusieurs villes de banlieue parisienne.
Deux jours après l'accident de moto à Villeneuve-la-Garenne, de nouveaux heurts ont eu lieu dans plusieurs villes de banlieue parisienne. — GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP

Deux jours après l'accident d'un motard à Villeneuve-la-Garenne impliquant la police, plusieurs villes de l’agglomération parisienne ont connu de nouveaux heurts dans la nuit de lundi à mardi. « Neuf personnes ont été interpellées pour détention d’engins incendiaires et participation à un groupement en vue de commettre des violences et ou des dégradations », a indiqué la préfecture de police. Sept personnes ont été arrêtées par la police à Clichy-la-Garenne et deux autres à Rueil-Malmaison, deux communes des Hauts-de-Seine, a-t-on précisé de même source. « Aucun blessé n’est à déplorer », a-t-on complété.

« Cette nuit, les forces de l’ordre ont été la cible de jets de projectiles et des dégradations, incendies de poubelles et de véhicules ont été constatés dans plusieurs communes des Hauts-de-Seine et de la Seine-Saint-Denis », a détaillé la préfecture sans donner le décompte des faits recensés. Selon elle, la « situation a toujours été contrôlée par les forces de l’ordre, malgré quelques tensions et s’est apaisée vers 2H00 du matin ».

Tirs de feux d’artifice et feux de poubelles

A Villeneuve-la-Garenne (Hauts-de-Seine), de premiers tirs de mortiers d’artifice ont été tirés peu avant minuit, selon des journalistes sur place. Un peu plus tôt, les incidents ont commencé dans la commune voisine d’Asnières, avec des tirs similaires. Des feux de poubelle et de véhicules à Asnières et Nanterre ont aussi été signalés.

En Seine-Saint-Denis, des poubelles ont été incendiées à Aulnay-sous-Bois et Saint-Denis vers 22H30. A Saint-Denis, la situation était redevenue plus calme peu après 23H00, a indiqué la préfecture. « Il n’y a pas eu d’affrontements avec les forces de l’ordre », a précisé la préfecture.