Coronavirus : Plus de 2.700 décès supplémentaires en 24 heures aux Etats-Unis...

EPIDEMIE Retrouvez en direct avec nous les derniers événements liés à la pandémie de Covid-19

M. A, J.-L. D. & L. Br.

— 

Les Etats-Unis ont passé le cap des 800.000 cas de coronavirus et des 45.000 morts le 21 avril 2020.
Les Etats-Unis ont passé le cap des 800.000 cas de coronavirus et des 45.000 morts le 21 avril 2020. — Hôpital John Hopkins

L’ESSENTIEL

  • D’après un dernier bilan, 20.796 morts ont été enregistrées en France depuis le début de l’épidémie. C’est 531 décès de plus en 24 heures.
  • Plusieurs pays ont pris des premières mesures de déconfinement cette semaine, comme en l’Allemagne. En Italie, pour la deuxième fois, le nombre de malades a baissé ce mardi. Avec 828 morts supplémentaires à l’hôpital annoncées, le Royaume-Uni reste « en situation de danger ».
  • Ce mardi, Jean-Michel Blanquer a dessiné quelques lignes du plan de retour à l’école à partir du 11 mai. Des classes restreintes à 15 élèves au maximum et une rentrée progressive sur trois semaines sont notamment retenues.

A LIRE AUSSI

VIDEO

 

7h, il est temps de mettre en place un nouveau live pour la journée. Continuez à suivre l'actualité liée au coronavirus par là!

6h57 : Les cours du pétrole plongent de nouveau en Asie

Le Brent de la mer du Nord a plongé mercredi en Asie de plus de 12 %, à moins de 17 dollars le baril, et le pétrole américain a effacé des gains initiaux et a baissé lui aussi. Dans les premiers échanges en Asie, le Brent est monté, sur la base d’informations sur des discussions entre producteurs, et le brut américain West Texas Intermediate (WTI) était lui aussi à la hausse. Mais la tendance s’est soudainement inversée. Le Brent a perdu 12,31 % à 16,98 dollars le baril. Et le WTI pour livraison en juin, qui avait rebondi de quelque 20 % à l’ouverture, était dans l’après-midi en baisse de 5 % à 11 dollars le baril. « Le sentiment morose va certainement maintenir les prix au plancher sur le court terme, jusqu’à ce qu’on voie la lumière au bout du tunnel avec la reprise progressive des activités économiques à l’arrêt partout à travers le monde », a commenté Jingyi Pan, stratégiste chez IG.

6h42 : La 2e vague de coronavirus aux Etats-Unis pourrait être pire que la 1re

Et ce, car elle coïnciderait avec le début de la grippe saisonnière, a averti mardi un haut responsable américain de la Santé. Robert Redfield, directeur des Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC), a appelé les Américains à se préparer et à se vacciner contre la grippe. « Il existe une possibilité pour que l’assaut du virus contre notre pays l’hiver prochain soit en fait encore plus difficile que celui que nous venons de vivre », a déclaré Robert Redfield dans une interview au Washington Post. « Nous allons avoir l’épidémie de grippe et l’épidémie de coronavirus au même moment », a-t-il prévenu.

5h04 : La petite souris peut-elle attraper le coronavirus sous l’oreiller ?

Non, tient à rassurer le Dr. Fauci. L’épidémiologiste américain, conseiller de Donald Trump, est l’invité de la mini-série vidéo développée par l’acteur Will Smith sur Snapchat, « Will from home », à l’occasion du confinement.

« Est-ce que la petite souris peut toujours venir si je perds ma dent, à cause du coronavirus ? Et peut-elle attraper le virus ? », s’est inquiétée Ava, 7 ans. « Je ne crois pas que tu doives t’en faire pour la petite souris », a répondu Anthony Fauci. « Je te garantis que la petite souris ne va pas être infectée, et qu’elle ne sera pas malade ».

4h52 : Retour en classe pour certains élèves de Nouvelle-Calédonie

Une partie des élèves de Nouvelle-Calédonie a repris mercredi le chemin de l’école avec des effectifs, réduits de moitié, des règles d’hygiène et des consignes de distanciation pour lutter contre le coronavirus. Seuls les scolaires de la province sud (47.000 environ), où se situe la capitale Nouméa et 75 % de la population, étaient concernés par cette rentrée, à la suite du déconfinement progressif en vigueur depuis lundi dans l’archipel français du Pacifique sud. Les provinces Nord et des îles Loyauté, dirigées par des indépendantistes, ont préféré s’accorder un délai supplémentaire de préparation. Dans le Sud, toutes les classes ont été divisées en deux groupes par ordre alphabétique, de sorte que les établissements n’ont accueilli que la moitié des effectifs. Le deuxième groupe ira en cours la semaine prochaine, avant une réévaluation de la situation sanitaire le 3 mai.

4h40 : Le pétrole rebondit en Asie

Les prix du pétrole américain ont bondi mercredi de plus de 18 % dans les premiers échanges en Asie, après le plongeon historique qui les a vus chuter au-dessous de zéro en raison de l’effondrement de la demande dû à la pandémie de coronavirus. Le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI) pour livraison en juin est monté de 18,93 % à 13,76 dollars, après avoir subi de lourdes baisses mardi à New York.

2h30 : 2.751 décès en 24h aux Etats-Unis

Le nombre de morts sur 24h est brutalement reparti à la hausse aux Etats-Unis mardi, avec 2.751 décès supplémentaires liés au nouveau coronavirus, selon le comptage de l’université John Hopkins, soit le plus lourd bilan sur une journée. En fin de semaine dernière, les Etats-Unis avaient enregistré deux très lourds bilans journaliers (à plus de 3.800 et de 4.500 morts), mais ceux-ci étaient en partie dus à l’ajout de morts « probablement liées » au Covid-19, qui n’avaient auparavant pas été prises en compte.

La veille, les Etats-Unis avaient dénombré un peu plus de 1.400 décès sur 24h. Le pays, qui déplore désormais 44.845 morts du Covid-19 depuis le début de la pandémie, a également dépassé mardi la barre des 800.000 cas officiellement recensés, avec près de 40.000 cas supplémentaires entre lundi 20h30 locales et la même heure mardi, selon les chiffres de l’université, actualisés en continu.

1h10 : Les Polynésiens bloqués en métropole pourront rentrer à partir de mercredi

Les centaines de Polynésiens bloqués en métropole depuis un mois commenceront à rentrer ce mercredi à Tahiti, a annoncé le ministre de la Santé du gouvernement local, Jacques Raynal.

Un peu plus de 300 Polynésiens tentent de revenir chez eux depuis la suspension des vols commerciaux, mi-mars. Plusieurs ont de grandes difficultés pour se loger, voire se nourrir en métropole, et ont lancé des appels de détresse. La plupart faisaient du tourisme en métropole ou rendaient visite à leur famille, mais quelques-uns étaient en évacuation sanitaire pour des pathologies lourdes, souvent des cancers dont la prise en charge n’est pas possible en Polynésie.

0h50: Trump souhaite «bonne chance» à Kim Jong-un (mais n'a pas d'info sur sa santé)

Un journaliste américain a profité du briefing sur le coronavirus pour poser une question sur l'état de santé de Kim Jong-un, qui ne serait pas au mieux.

Donald Trump a répondu en souhaitant «bonne chance» au dirigeant nord-coréen, tout en soulignant que les rumeurs sur ses éventuels problèmes de santé n'avaient pas été confirmées. «Je veux juste dire à Kim Jong-un que je lui souhaite bonne chance. Si son état de santé est celui mentionné dans les médias, c'est un état très préoccupant. Personne n'a confirmé cela. Nous ne savons pas»

0h25 : La « pause » de l’immigration durera 60 jours (pour commencer) et ne concernera que les cartes vertes

C’est l’heure du briefing quotidien de Trump. Principale annonce, la « pause » de l’immigration aux Etats-Unis va durer 60 jours. La situation sera réévaluée ensuite. Selon le président, la suspension de l’immigration ne concernera que les demandes d’immigration permanentes (cartes vertes). Reste à voir dans le décret final si des visas de travail seront encore accordés.

0h15 : Les offres d’emploi des cadres ont chuté de 40 % en un mois

Les offres d’emploi des cadres ont chuté de 40 % en un mois depuis la crise provoquée par le coronavirus, selon des chiffres publiés mercredi par l’Association pour l’emploi des cadres (Apec). « La situation ne cesse d’évoluer, et ce, de façon très rapide », relève l’Apec dans un communiqué, précisant qu’une semaine après le début du confinement la baisse du volume des offres se situait autour de 8 %.

Les trois secteurs recrutant le plus de cadres (les activités informatiques, l’ingénierie R & D, et le conseil et gestion des entreprises) accusent chacun une baisse moyenne du nombre d’offres d’emploi de 40 % également par rapport à 2019.

0h00: Le nouveau plan de soutien de 500 milliards de dollars adopté au Sénat US

Le Sénat américain a adopté mardi à l'unanimité un nouveau plan de près de 500 milliards de dollars pour soutenir les PME durement frappées par la crise liée au Covid-19, aider les hôpitaux et renforcer le dépistage du coronavirus.

Soutenu par Donald Trump, ce texte comprend une enveloppe de 320 milliards de dollars qui seront déboursés sous forme de prêts aux entreprises de moins de 500 employés. Il inclut également 75 milliards d'aides pour les hôpitaux, 25 milliards pour le dépistage du coronavirus, ainsi que 60 milliards de prêts destinés à d'autres secteurs impactés par l'économie, notamment dans l'agriculture. Le plan devra être soumis à un vote final à la Chambre des représentants plus tard cette semaine avant d'être promulgué par le président américain.

23h40 : Les Français confinés se lavent moins souvent

L’effet de la pression sociale ? Une petite partie des Français déclare se laver moins souvent qu’avant le début du confinement imposé pour enrayer le nouveau coronavirus, selon un sondage de l’Ifop publié mercredi par le site 24 matins.

Oui, les gestes barrière et le lavage de mains répété ont été adoptés par une large majorité. Mais seulement 67 % des Français interrogés déclarent pratiquer une « toilette complète » au quotidien en période de confinement, contre 76 % auparavant, constate l’Ifop. L’institut compare ce sondage réalisé les 3 et 4 avril avec une autre enquête effectuée début février.

« Cette absence de toilette quotidienne constitue, comme dans les précédentes enquêtes, un phénomène plutôt masculin, affectant avant tout les seniors dont les pratiques en matière d’hygiène ont été inculquées à une époque où le confort sanitaire de base (comme l’eau courante, la salle de bain, la douche…) n’était pas aussi répandu », soulignent les auteurs de l’étude.

61 % des hommes déclarent en effet procéder à une toilette complète au mois une fois par jour en moyenne, contre 74 % des Françaises. Et moins de la moitié (49 %) des hommes de 65 ans et plus déclarent se laver entièrement tous les jours, contre 67 % des jeunes de moins de 25 ans.

23h30 : Au Québec, 8 décès sur 10 du Covid-19 en maison de retraite

Le gouvernement du Québec, province la plus durement touchée par la pandémie de coronavirus au Canada, a annoncé mardi que plus de huit décès sur dix venaient de maisons de retraite.

« Parmi les 1.041 décès qu’on a jusqu’à présent, il y en a 850 qui étaient des personnes dans les résidences pour aînés », a indiqué le Premier ministre du Québec François Legault, lors de sa conférence de presse quotidienne. « Beaucoup sont décédées après leur transfert à l’hôpital », mais ces 850 personnes « venaient des résidences » pour personnes âgées, a précisé M. Legault, soulignant que ces établissements représentaient « le grand défi » de son gouvernement.

Toutefois, parmi les 2.600 résidences pour personnes âgées -- qui comprennent notamment les Centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) de la province, l’équivalent au Québec des EHPAD en France -- seules 300 comptent « un cas ou plus ».

23h10 : Un Etat américain porte plainte contre la Chine

Le Missouri a porté plainte mardi contre la Chine, accusant Pékin d’avoir dissimulé la gravité de l’épidémie de coronavirus et causé ainsi des « dommages », économiques et humains, « irréparables » dans cet Etat américain et dans le monde.

La plainte au civil, déposée par le procureur de l’Etat Eric Schmitt, vise le gouvernement, le parti communiste chinois ainsi que d’autres responsables et institutions du pays. Elle les accuse notamment d’avoir « caché des informations cruciales » au tout début de l’épidémie, arrêté des lanceurs d’alerte et nié la nature hautement contagieuse du nouveau coronavirus.

Cette dissimulation a causé « une pandémie mondiale inutile et évitable » qui a entraîné des pertes en vies humaines et des conséquences économiques importantes avec des pertes estimées à au moins plusieurs milliards de dollars dans cet Etat du centre du pays, selon des documents juridiques.

22h45 : Crédit Mutuel et CIC vont verser 200 millions d’euros à leurs assurés professionnels

Le groupe bancaire mutualiste Crédit Mutuel et sa filiale CIC ont annoncé mardi vouloir verser au total 200 millions d’euros à leurs clients professionnels assurés contre les pertes d’exploitation afin de compenser une partie du manque à gagner lié à l’épidémie de coronavirus.

« Cela prendra la forme d’un versement correspondant à une estimation forfaitaire de perte de revenus de chaque secteur économique pendant cette période. D’un montant moyen de 7.000 euros, cette prime de relance mutualiste, comprise entre 1.500 et 20.000 euros, mobilisera près de 200 millions d’euros », fait savoir le groupe dans un communiqué.

22h25 : Wall Street en forte baisse avec le pétrole

Wall Street a sombré dans le rouge mardi pour la deuxième séance de suite, les cours du pétrole continuant d’évoluer à des niveaux alarmants pour les investisseurs au lendemain d’un effondrement historique.

L’indice vedette de Wall Street, le Dow Jones Industrial Average, a baissé de 2,67 %, à 23.018,88 points. Le Nasdaq, à forte coloration technologique, a chuté de 3,48 %, à 8.263,23 points, et le S & P 500, qui représente les 500 plus grandes entreprises de Wall Street, a reculé de 3,07 %, à 2.736,56 points.

22h05 : 350 grévistes chez Amazon aux Etats-Unis

Plus de 350 employés des entrepôts Amazon aux Etats-Unis participaient mardi à un mouvement appelant à cesser le travail pour demander une amélioration des conditions sanitaires face au Covid-19, selon le regroupement d’associations Athena, qui fait partie des organisateurs.

« Plus de 350 travailleurs se sont désormais engagés à ne plus se rendre au travail à partir d’aujourd’hui », annonce l’organisation dans un communiqué. « Il y a plusieurs façons » pour ces salariés de ne pas travailler, « notamment (en prenant) un congé sans solde », a précisé à l’AFP un porte-parole d’Athena.

Ces chiffres de participation sont « largement exagérés », selon Lisa Levandowski, porte-parole d’Amazon. « Plus de 250.000 personnes sont venues travailler aujourd’hui », a-t-elle indiqué, précisant qu’Amazon juge que « les plaintes formulées par les organisateurs syndicaux sont tout simplement fausses ».

21h40 : La fédé néerlandaise de foot envisage un arrêt définitif de la saison

La Fédération néerlandaise de football (KNVB) a annoncé mardi son intention d’arrêter la saison, sous réserve de consultations avec l’UEFA, après la décision du gouvernement de prolonger l’interdiction d’évènements majeurs jusqu’au 1er septembre en raison de la pandémie de Covid-19.

« La commission du football professionnel a l’intention de ne pas continuer à jouer la compétition 2019/20. La KNVB consultera l’UEFA, après quoi une décision sera prise », a fait savoir la Fédération dans un communiqué, précisant que les clubs et les parties concernées se réuniront à ce sujet vendredi. Plus tôt dans la journée, l’UEFA avait toutefois émis une « forte recommandation » en vue d’achever les compétitions nationales.

21h30: Le loueur de voitures Hertz supprime 10.000 emplois aux Etats-Unis

Le groupe de location de voitures Hertz a décidé de supprimer 10.000 emplois en Amérique du Nord, soit 26,3% de ses effectifs globaux, pour faire des économies face aux incertitudes provoquées par la pandémie de coronavirus paralysant l'économie. Dans un document adressé au gendarme de la Bourse, la SEC, l'entreprise précise que ces licenciements s'effectuent en deux vagues et touchent l'ensemble des départements.

21h15: Accord au Congrès américain pour une rallonge de 500 milliards de dollars

Après un premier plan de soutien de plus de 2.000 milliards de dollars, le patron des démocrates au Sénat, Chuck Schumer, vient d'annonce qu'un accord avec été trouvé pour voter (sans doute jeudi) une rallonge de 500 millions de dollars. Environ la moitié devrait servir à renflouer le fonds pour les PME, qui a été vidé en une semaine.

21h05: Les lieux de culte ne rouvriront pas en mai, Macron prudent

Emmanuel Macron s'est montré prudent sur la possibilité de rouvrir les lieux de culte lors du déconfinement, évoquant une période d'observation jusqu'à «mi-juin», ont rapporté à l'AFP des responsables de culte et de loges maçonniques, après une audio-conférence mardi avec le président.

La réouverture des lieux de culte, «ce sera sans doute plutôt pour le mois de juin plutôt que tout de suite, et encore, il faudra connaître les conditions très spécifiques de sécurité sanitaire», a déclaré le président de la Fédération protestante de France François Clavairoly. «Ca n'est pas à l'ordre du jour le 11 mai», date prévue du début du déconfinement, le président «a parlé de mi-juin», a ajouté le pasteur, précisant que le plan actuellement préparé par le gouvernement donnerait des détails

20h51 : En Suède, Stockholm a passé le pic de l’épidémie

Les autorités sanitaires suédoises ont estimé ce mardi que la région de Stockholm, épicentre de l’épidémie de nouveau coronavirus dans le pays, a passé le pic du virus la semaine dernière. Selon un rapport de l’Agence publique de santé, 86.000 habitants de la capitale suédoise et sa région – sur 2,3 millions de personnes – étaient potentiellement porteurs du virus au 15 avril, date à laquelle le pic a été enregistré. Officiellement, le royaume scandinave recense 15.322 cas confirmés de contamination par le nouveau Covid-19 et 1.765 décès.

20h45 : Le patronat a demandé à suspendre des mesures environnementales

Le Medef et l’Association française des entreprises privées (Afep) ont plaidé pour un « moratoire » sur certaines normes environnementales futures, en raison de la crise du coronavirus, a indiqué ce mardi à l’AFP une source ministérielle.

Dans un courrier du 3 avril à la ministre de la Transition écologique Elisabeth Borne, le Medef demande à repousser l’application de la loi du 10 février contre le gaspillage et pour l’économie circulaire, selon le Canard Enchaîné. Cette loi prévoit notamment la création de nouvelles filières pollueur-payeur, l’interdiction pour les grandes surfaces ou les plateformes en ligne de détruire les invendus non alimentaires en 2022 ou la suppression des contenants en plastique dans les fast-foods en 2023.

20h07 : A taaaaaaaable !

Plus tôt dans la journée, vous indiquiez dans le sondage de mon collègue Jean-Loup Delmas que ce sont les restaurants qui vous manquent le plus en période de confinement. Hauts les cœurs ! Ils devraient rouvrir d’ici le mois de juillet.

 

20h01 : Le personnel soignant de l’AP-HP est-il équipé de sacs-poubelle en guise de protection ?

On revient sur des images qui ont fait polémique, dans cet article de notre journaliste Alexis Orsini.

 

19h27 : « Pour tous les personnels soignants, la maladie Covid-19 sera reconnue automatiquement comme maladie professionnelle », a déclaré Jérôme Salomon

19h25 : 20.796 décès ont été enregistrés en France depuis le début de l’épidémie, c'est 531 de plus en 24 heures

12.900 décès ont été enregistrés en France à l’hôpital depuis le 1er mars, 7.896 décès ont eu lieu en Ehpad.

19h23 : La circulation du virus reste à un niveau élevé, précise Jérôme Salomon

19h23 : Plus de 39.000 personnes sont rentrée guéries chez elles

19h22 : En Outremer, 98 personnes sont hospitalisées, un chiffre en baisse

32 personnes sont placées en réanimation

19h20 : 30.106 personnes sont toujours hospitalisées pour une infection Covid-19, dont 5.433 personnes en réanimation

Le solde de ces patients en réanimation reste négatif (-250) pour le 13e jour consécutif.

19h18 : C'est l'heure du bilan quotidien de Jérôme Salomon sur la situation française

19h11 : Deux avions affrétés par le Canada pour ramener du matériel médical reviennent vides de Chine

Ils ont fait face à des problèmes logistiques sur place, a indiqué ce mardi le Premier ministre canadien Justin Trudeau. « Il y a un avion qui était censé amener de l’équipement pour le gouvernement du Canada, un autre avion qui ramenait de l’équipement pour une province » canadienne, a-t-il dit lors de sa conférence de presse quotidienne sur la pandémie à Ottawa.

« Il y a des limites extrêmement restreintes sur le temps qu’un avion peut (passer) sur le territoire chinois et il y a eu des délais énormes en termes de transport de marchandises vers l’aéroport », si bien que ces appareils ont « malheureusement » dû « décoller (…) sans avoir reçu la livraison de leurs cargaisons », a-t-il expliqué.

19h03 : La crise du coronavirus sonne-t-elle le glas du travail en open-space ?

Les bureaux en « open space » ne seront pas épargnés par les questionnements sur l’organisation du travail lors du déconfinement. Avec quelles solutions ? Nicolas Raffin vous répond.

 

18h52 : Macron se rendra mercredi en Bretagne

Emmanuel Macron se rendra mercredi après-midi en Bretagne pour visiter une exploitation agricole et un supermarché afin de saluer le travail des agriculteurs et des distributeurs depuis le début de la crise du coronavirus, a indiqué l’Elysée.

Après le Conseil des ministres dans la matinée, le chef de l’Etat est attendu en milieu d’après-midi dans le nord du Finistère, d’abord à Cléder, où il rencontrera les employés d’une exploitation où sont notamment cultivées des tomates. Il se rendra ensuite à Saint-Pol-de-Léon pour y visiter un supermarché Super U, où il échangera avec « ceux qui permettent aux Français de s’approvisionner » comme les caissières, les employés de la distribution ainsi que les bénévoles qui aident les personnes âgées ou vulnérables.

18h47 : Début de retour aux affaires pour BoJo ?

Boris Johnson, en convalescence après son hospitalisation à cause de l’épidémie de Covid-19, s’est entretenu ce mardi avec le président américain Donald Trump, a indiqué son porte-parole. Au menu des discussions : la pandémie mais aussi un futur accord commercial post-Brexit avec les Etats-Unis.

Autre réunion importante à l’agenda de Boris Johnson cette semaine : un entretien avec la reine Elisabeth II, première audience hebdomadaire avec la souveraine en trois semaines. Mais « il ne fait pas formellement de travail gouvernemental », a précisé son porte-parole.

18h33 : Aurier et Sissoko sermonnés par Tottenham

Tottenham a indiqué ce mardi qu’il allait rappeler à l’ordre son défenseur ivoirien Serge Aurier et son milieu de terrain français Moussa Sissoko, pris en flagrant délit de non-respect des règles de distanciation sociale prises pour lutter contre l’épidémie de coronavirus. Aurier a publié sur son compte Instagram une vidéo de son entraînement avec son coéquipier, mardi, avant de l’effacer. On y voyait le joueur de 27 ans, masque sur le visage, faisant de sprints courts puis assis à côté de Sissoko sans respecter de distance de sécurité.

18h20 : Le nombre de malades continue de baisser en Italie

Le nombre de malades du Covid-19 a baissé ce mardi en Italie pour le deuxième jour consécutif, selon le dernier bilan officiel, qui fait état de 107.709 malades, soit 528 de moins que la veille. L’Italie a toutefois enregistré 534 décès, ce qui porte le total de morts à 24.648.

« Le virus est encore parmi nous, un peu moins fort, mais il est là », a mis en garde plus tôt dans la journée le haut-commissaire du gouvernement pour la gestion de la crise du coronavirus, Domenico Arcuri.

18h13 : L’Irlande interdit les manifestations de plus de 5.000 personnes jusqu’à fin août

« Les autorités locales ont été notifiées par le gouvernement que les événements nécessitant une autorisation pour plus de 5.000 personnes ne seront pas autorisés pendant la période courant jusqu’à la fin août », a indiqué le gouvernement dans un communiqué.

18h06 : Des machines chinoises capables d’effectuer 2.400 tests par jour installées en France

Vingt machines, produites par une société chinoise et capables de réaliser 2.400 tests par jour, vont être réparties sur le territoire. L’hôpital de la Croix-Rousse à Lyon est le premier à l’avoir installée.

Pour l’instant, cette machine d’analyses haut débit est utilisée en priorité en milieu hospitalier ou dans les Ehpad et prisons. Mais après le 11 mai, elle sera déplacée sur l’hôpital militaire Desgenettes à Lyon, des locaux plus adaptés à un dépistage plus massif de la population. Où chacun pourra obtenir en 9 à 12h un résultat directement sur son smartphone.

17h45 : Chute de 5,3 % du PIB attendue en 2020 pour l’Amérique latine, pire récession de son histoire

L’Amérique latine va connaître cette année la pire récession de son histoire, avec une chute attendue de 5,3 % du PIB à cause des conséquences de la pandémie sur les économies de la région, a annoncé mardi une agence des Nations unies.

« La crise qui secoue la région en cette année 2020, avec une chute du PIB de 5,3 %, sera la pire de toute son histoire », estime la Commission économique pour l’Amérique latine et les Caraïbes (CEPALC), une agence des Nations unies basée à Santiago.

17h35 : L’Etat soutiendra les collectivités en difficulté

La ministre de la Cohésion des territoires, Jacqueline Gourault, a affirmé mardi que l’Etat « n’abandonnera pas les collectivités » locales, dont les finances risquent d’être fortement impactées par la crise sanitaire. L’Etat est au côté des élus locaux, a assuré la ministre, en rappelant que dès la fin mars le gouvernement a pris des mesures pour leur permettre « d’exécuter leurs budgets dans des conditions beaucoup plus souples ».

« Nous savons que la crise aura un impact sur les budgets locaux. Certaines recettes fiscales vont diminuer, certaines dépenses vont augmenter », a-t-elle poursuivi lors de la séance des questions à l’Assemblée nationale.

17h25 : L'Etat versera leurs subventions aux associations, même en cas d'événements annulés

Le gouvernement versera toutes les subventions qu'il avait promises aux associations, même les financements liés à des projets qui ne pourront avoir lieu du fait du confinement, a annoncé mardi le secrétaire d'Etat chargé du dossier, Gabriel Attal.

Cette mesure, destinée à soutenir le secteur associatif, sera précisée d'ici quelques jours dans une circulaire interministérielle: le gouvernement y "demandera à l'ensemble des ministères d'honorer les subventions quand bien même le projet n'aurait pu avoir été mené", a indiqué Gabriel Attal devant l'Assemblée nationale. Cette décision concerne l'ensemble des subventions qui "ont déjà été notifiées, actées, mais pour la plupart pas encore versées".

17h15 : 828 décès en 24 heures au Royaume-Uni, 17.337 au total

17h05 : Forever young

I wanna beeee foreveeer young (celui qui ne connaît pas cette chanson baissera dans mon estime). Mais le point 20Minutes et les jeunes, c'est ici : 

 

16h55 : Rome prévient le Conseil européen qu’elle refusera « des compromis au rabais »

Le chef du gouvernement italien Giuseppe Conte a affirmé mardi qu’il refuserait des « compromis au rabais » lors du Conseil européen de jeudi qui doit discuter d’une réponse économique commune de l’UE à la crise provoquée par la pandémie de Covid-19.

« Je n’accepterai pas de compromis au rabais : soit nous gagnons tous, soit nous perdons tous » ensemble au sein de l’UE, a-t-il dit devant les sénateurs italiens. L’Italie se bat depuis des semaines pour la mise en place d’un emprunt européen commun pour lutter contre les conséquences de la crise économique provoquée par l’épidémie, mais cette idée est rejetée par plusieurs pays du Nord, notamment l’Allemagne et les Pays-Bas.

16h45 : Air France veut prolonger le recours au chômage partiel selon les syndicats

Air France souhaite prolonger de trois mois le recours au chômage partiel mis en place fin mars dans l'entreprise, alors que la reprise dans le secteur aérien s'annonce lente selon des sources syndicales.

Pour répondre à l'effondrement du trafic aérien en raison de l'épidémie de Covid-19, la compagnie française a adopté le 23 mars un dispositif dit d'activité partielle, ou chômage partiel, pour une période de six mois maximum. Cette mesure devait concerner en moyenne 50% du temps de travail de ses 45.000 salariés, avec un pic possible de 80%.

 

16h35 : Airbus lance la livraison d'avions par voie électronique

Airbus a mis en place un processus de livraison de ses avions par voie électronique pour poursuivre son activité tout en évitant aux clients de se déplacer sur ses sites en pleine épidémie de coronavirus, a annoncé mardi l'avionneur.

Ce processus permet de garantir «la poursuite du flux de livraison des avions Airbus, tout en intégrant les exigences d’hygiène et de sécurité» et que les clients, qui ne peuvent se déplacer notamment en raison des fermetures de frontières, puissent signer les documents de livraison, explique Airbus dans un communiqué. Une part importante de l'avion est payable à la livraison.

16h25 : En Israël, un début de déconfinement vécu comme une « libération »

Dans une zone commerciale de Jérusalem, des dizaines de personnes font la queue devant une quincaillerie autorisée à rouvrir. Après des semaines à l’arrêt, Israël teste le déconfinement progressif, vécu comme une « libération » même si le gouvernement reste en « guerre » contre le coronavirus.

Dans le cadre d’un plan « responsable et progressif », le gouvernement israélien, l’un des premiers à prendre des mesures drastiques pour endiguer la propagation du nouveau coronavirus, a autorisé la reprise du travail dans certains secteurs à partir de dimanche.

16h15 : L’UEFA émet « une forte recommandation » en vue d’achever la saison

L’Union européenne de football (UEFA) a émis une « forte recommandation » en vue d’achever les compétitions nationales suspendues à cause du coronavirus, mardi lors d’une réunion téléphonique avec ses 55 fédérations membres, sans toutefois concrétiser un calendrier de reprise des championnats et des Coupes d’Europe.

« Une variété d’options concernant le calendrier » a été présentée aux fédérations, concernant les compétitions nationales et européennes de clubs, a ajouté l’UEFA dans un communiqué sans préciser de dates. Les compétitions de football sont suspendues dans l’immense majorité des pays d’Europe depuis la mi-mars en raison de la pandémie de Covid-19.

 

 

16h05 : Donald Trump demande à son administration d'étudier un plan d'aide au secteur du pétrole et du gaz

15h55 : L'Espagne autorise des sorties très limitées des enfants

Le gouvernement espagnol a légèrement assoupli mardi le confinement extrêmement strict du pays en autorisant les enfants à sortir à partir de lundi, mais uniquement pour accompagner un adulte au supermarché ou à la pharmacie.

Pas question donc de se promener pour une courte période près de leur domicile comme dans d'autres pays européens. Cet assouplissement avait été annoncé samedi par le Premier ministre Pedro Sanchez mais l'exécutif devait en préciser les conditions.

15h45 : Berlin et plusieurs Etats allemands imposent le port du masque dans les transports

La capitale allemande Berlin va imposer à partir du 27 avril les masques dans les transports en commun face à l’épidémie de coronavirus, rejoignant une majorité d’Etats régionaux du pays, a annoncé le maire Michael Müller.

Le port de ce masque sera « obligatoire » car dans les transports « il n’est pas possible de garantir une distance de plusieurs mètres entre chaque personne », a-t-il justifié. Au total dix Etats sur seize ont annoncé de telles obligations pour limiter la propagation du virus.

15h35 : L’Etat s’arroge un monopole pour 5 médicaments de réanimation

Les hôpitaux ont jusqu’à vendredi pour commander « cinq molécules nécessaires » aux soins de réanimation, après quoi l’Etat aura le monopole des achats et assurera la distribution, selon une note du ministère de la Santé. L’épidémie de coronavirus entraîne des « tensions d’approvisionnement extrêmement fortes » sur deux hypnotiques (midazolam, propofol) et trois curares (atracurium, cisatracurium, rocuronium), selon ce document daté de lundi et signé par le directeur général de la santé, Jérôme Salomon, et la directrice générale de l’offre de soins Katia Julienne.

En raison de cette pénurie, « à compter du 27 avril », l’Etat « achètera, seul, (ces) médicaments » et « approvisionner (a) les établissements selon le nombre de patients hospitalisés dans un service de réanimation (Covid et non Covid) et du stock de médicaments disponibles ».

15h25 : En Indonésie, virus ou pas, les flagellations publiques continuent

Malgré les restrictions aux rassemblements en raison du coronavirus, six personnes ont été flagellées en public mardi dans la province indonésienne d'Aceh pour avoir enfreint la loi islamique appliquée dans cette région conservatrice.

Tout en assurant respecter les règles de distanciation sociale en ces temps de pandémie, les autorités de cette province située dans l'extrême nord de l'île de Sumatra affichent leur refus de transiger avec l'application des peines prévues par la charia, la loi islamique. 

15h15 : Contrôlé par l’inspection du travail, un Ehpad abandonne le confinement du personnel

Un Ehpad de Beauvais (Oise) a décidé, après un contrôle de l’inspection du travail, d’abandonner le confinement du personnel, qui vivait en autarcie dans l’établissement depuis début avril pour limiter les risques d’introduction du Covid-19, a-t-on appris mardi de sources concordantes.

L’inspection du travail a ordonné le 17 avril le déconfinement des salariés de la maison de retraite La Compassion au motif que les normes de sécurité et de travail n’étaient pas respectées, après un contrôle effectué trois jours plus tôt, a affirmé à l’AFP la direction de l’établissement, confirmant une information du Parisien. La direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (Direccte) aurait soulevé le fait que le personnel logé dans des camping-cars ne pouvait respecter le mètre de distance nécessaire entre deux personnes et qu’il y avait « mise en danger » des professionnels.

15h05 : L'Arabie saoudite dit surveiller les marchés pétroliers, et être prête à agir

14h55 : 826 millions d’élèves dans le monde n’ont pas d’ordinateur chez eux, alerte l’Unesco

La moitié du nombre total d’apprenants dans le monde, soit 826 millions d’élèves et étudiants, « n’ont pas accès à un ordinateur à domicile », souligne l’Unesco alors que l’enseignement à distance est privilégié par une majorité de pays face à la pandémie de Covid-19.

« Et 43 % (706 millions) n’ont pas internet à la maison », ajoute l’Unesco dans un communiqué, dénonçant une « fracture numérique préoccupante dans l’enseignement à distance ». « Les disparités sont particulièrement marquées dans les pays à faible revenu : en Afrique subsaharienne, 89 % des apprenants n’ont pas accès aux ordinateurs familiaux et 82 % n’ont pas internet », note l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture.

14h45 : Le Sénat veut combler « les manques » du projet de budget rectifié

Le Sénat examine le deuxième projet de loi de finances rectificative, avec l’enveloppe annoncée de 110 milliards d’euros pour soutenir l’économie face à la crise du coronavirus, amendé en commission « afin de combler ses manques ».

Le texte a déjà été voté en première lecture par l’Assemblée nationale en fin de semaine dernière. Mais les modifications adoptées mardi matin par les sénateurs en commission laissent augurer la réunion d’une commission mixte paritaire à l’issue de l’examen dans l’hémicycle du palais du Luxembourg mardi soir. Députés et sénateurs s’efforceront dès lors de trouver un accord sur un texte commun, vraisemblablement dès mercredi. Il restera encore à chacune des assemblées à approuver cet accord, en vue d’une adoption définitive jeudi ou vendredi.

14h35 : Le secteur du livre italien demande l’aide du gouvernement

Les fermetures de bibliothèques et librairies, et donc dans la foulée d’imprimeries, « entraînent la plus grave crise du livre de l’après-guerre », écrivent dans un appel conjoint au gouvernement les associations de bibliothèques, de libraires et d’éditeurs italiens.

Les librairies ont perdu en mars 25 millions d’euros de chiffre d’affaires et 64 % des éditeurs avaient eu recours au chômage technique, ou annoncé leur intention de le faire, selon des estimations de ces associations.

14h25 : « Macron est discrédité », selon Fabien Roussel du PCF

« Je crains que le président Macron ne soit discrédité, qu’il ne soit plus audible, à cause de sa gestion de la crise et des retards pris dans la production de masques et de matériel de protection. C’est grave dans une période de crise », a affirmé Fabien Roussel, le secrétaire national du PCF, lors d’une visioconférence de presse.

« On a besoin d’un président dont la parole est respectée et écoutée. Ce n’est pas le cas, y compris à l’international », a-t-il poursuivi, jugeant que le chef de l’Etat n’avait « pas fait le choix de se démarquer de (Donald) Trump », le président des Etats-Unis.

14h15 : Décision en appel vendredi concernant Amazon

La cour d'appel de Versailles, saisie par Amazon France qui contestait l'ordonnance du tribunal de Nanterre l'enjoignant d'évaluer les risques liés au Covid-19 et en attendant de limiter ses livraisons aux seuls produits essentiels, rendra sa décision vendredi à 14h, a-t-on appris mardi auprès de la direction et de source syndicale.

Le tribunal judiciaire de Nanterre avait enjoint le 14 avril à Amazon France de limiter ses activités aux produits d'hygiène, produits médicaux et d'alimentation dans l'attente d'une évaluation des risques conduite avec les représentants du personnel, sous peine d'une amende de un million d'euros par infraction constatée.

14h05 : La Chine assouplit les restrictions à l'entrée des hommes d'affaires venant de Corée du Sud

La Chine a annoncé mardi avoir conclu un accord avec Séoul pour autoriser l'entrée sur son territoire d'entrepreneurs et cadres économiques venant de Corée du Sud, malgré l'interdiction imposée pour contrer la pandémie de coronavirus. Face à la propagation du virus dans le monde, les autorités chinoises avaient bloqué le mois dernier l'entrée de tous les étrangers mais elles s'apprêtent à assouplir cette mesure.

Pékin est également en discussions avec d'autres pays, dont Singapour, pour établir une procédure similaire, afin de «stabiliser la coopération économique et commerciale (..) et de garantir un fonctionnement efficace et fiable des chaînes d'approvisionnement régionales et internationales», a indiqué à la presse le porte-parole du ministère chinois des affaires étrangères Geng Shuang.

13h41 : Accusés de ne pas respecter le confinement, ils sont enfermés dans une maison hantée

Fatiguée de voir des habitants violer les règles de quarantaine au risque de propager le coronavirus, Kusdinar Untung Yuni Sukowati, cheffe du département de Sragen sur l'île de Java, a décidé de faire peur aux contrevenants en les enfermant dans une «maison hantée». Les responsables locaux ont été chargés d'identifier les maisons abandonnées qui sont considérées comme hantées, mettant à profit les croyances bien ancrées en des êtres surnaturels qui peuplent le folklore indonésien. Cinq personnes ont déjà été enfermées dans des maisons hantées, après ces instructions.

13h31 : Avec la crise sanitaire, la famine explose

Chaque jour dans le monde, 21.000 personnes meurent de la faim. Et ce chiffre est amené à doubler avec la pandémie. « Le nombre de personnes souffrant sévèrement de la faim pourrait doubler en raison de la pandémie de Covid-19, atteignant alors plus de 250 millions d’ici la fin de 2020 », a averti le Programme alimentaire mondial (PAM) dans un rapport ce mardi.

Selon ce rapport, le nombre de personnes au bord de la famine a nettement augmenté en 2019 en raison des conflits, des problèmes climatiques et des chocs économiques. Mais pour 2020, ce nombre passerait de 135 à 265 millions de personnes, en raison de l’impact économique lié à la pandémie.

13h13 : Pas de taureaux dans les rues de Pampelune cet été

Après Bayonne, c’est au tour de Pampelune (Espagne) d’annoncer l’annulation des célèbres fêtes de San Fermin. « Le conseil municipal a pris cette décision par consensus (…), compte tenu du fait que la lutte contre le Covid-19 est devenue une priorité mondiale et qu’il n’y a pas d’autre option possible pour des fêtes aussi massives et internationales », a annoncé la mairie dans un communiqué. Les fêtes de la San Fermin attirent chaque année des centaines de milliers de touristes du monde entier. Elles devaient se tenir du 6 au 14 juillet.

13h06 : A la rescousse des poneys clubs

Obligés de fermer avec le confinement, les centres équestres et poneys clubs vont recevoir un soutien financier pour faire face à la crise, a annoncé ce mardi le gouvernement. Les modalités et notamment le montant de ce soutien, dont le principe sera acté dans le projet de budget rectificatif en cours d’examen au Parlement, « seront définis dans les prochains jours », selon le communiqué.

12h50 : A vos oreilles

Chef d’entreprise dans la crise, comment ça se passe ? Interview de Matthieu Stefani, patron du cabinet et agence Cosa Vostra, par la merveilleuse Anne-Laëtitia Béraud (qui aura eu plus de compliments qu'il n'en faut lors de ces lives)
 

12h45 : Après des demandes, 75 députés pourront revenir siéger la semaine prochaine​

Face aux demandes pressantes des députés, l’Assemblée nationale va permettre à partir de la semaine prochaine à 75 d’entre eux de revenir siéger au Palais Bourbon, et engager un plan de « reprise progressive » lors du déconfinement, a-t-on appris mardi de source parlementaire.

Alors que les élus siègent en « format restreint », à une vingtaine, depuis mi-mars pour cause de coronavirus, le président de l’Assemblée Richard Ferrand (LREM) a annoncé en conférence des présidents qu’à compter de la semaine prochaine, « 75 députés pourront se réunir dans l’hémicycle ».

12h35 : Pas de rassemblements de plus de 500 personnes au Danemark jusqu’à la fin de l’été

Le Danemark, qui lève progressivement les restrictions liées à la lutte contre le nouveau coronavirus, a annoncé mardi maintenir les restrictions de rassemblements en vigueur mais leur limite passera de 10 à 500 personnes à compter du 11 mai – jusqu’au 1er septembre.

Maintenir cette restriction fait suite à « l’évaluation des autorités sanitaires selon laquelle l’épidémie de coronavirus va continuer à se développer au Danemark au cours des prochains mois », a justifié le ministère de la Santé dans un communiqué. Jusqu’au 10 mai inclus, les rassemblements de plus de 10 personnes autant à l’extérieur qu’à l’intérieur restent interdits.

12h25 : Etude sur 27.000 Tchèques asymptomatiques

Les autorités tchèques ont annoncé mardi le lancement d’une campagne de tests de détection du Covid-19 sur un échantillon de 27.000 personnes ne présentant pas de symptômes de la maladie, afin de réaliser une étude sur l’immunité collective.

Le but de cette étude qui devait concerner dans un premier temps 5.000 personnes est de mesurer le taux de contamination de la population. « Un certain nombre de gens ne sont pas inclus dans les statistiques sur les cas positifs bien qu’ils aient été contaminés – ils ne le savent pas eux-mêmes parce qu’ils n’ont pas eu de symptômes, mais des anticorps ont été fabriqués par leur métabolisme et ils peuvent être contagieux », a indiqué le ministre à la presse.

12h15 : L'UE propose un sommet du tourisme, fortement touché par la crise

Le Commissaire européen au Marché intérieur, Thierry Breton, a proposé l'organisation en septembre- octobre d'un sommet européen du tourisme, un secteur durement frappé par les conséquences de la pandémie de coronavirus.

Ce secteur, dont la contribution se situe entre 10 et 11% du PIB de l’UE et représente 12% de l’emploi, est très fragilisé par les mesures de confinement et de restrictions des déplacements.

12h05 : Jean-Michel Blanquer évoque un retour à l'école étalé sur trois semaines, par niveaux de classe

La première semaine concernerait les élèves de grande section de maternelle, de CP et de CM2; la deuxième semaine ceux de Sixième, Troisième, Première et Terminale ainsi que les ateliers industriels en lycée professionnel, avant une reprise de l'ensemble des élèves la troisième semaine, avec des groupes ne dépassant pas 15 élèves.

11H55 : Le débat à l'Assemblée sur le déconfinement progressif sera également suivi d'un vote

Le gouvernement a indiqué que les débats prévus à l'Assemblée nationale sur le traçage des données mobiles dans la lutte contre le coronavirus et le déconfinement progressif à partir du 11 mai seraient suivis de votes des députés.

Face à la demande répétée d'un vote sur le traçage faite par les oppositions, le Premier ministre Edouard Philippe n'avait pas fermé la porte lundi à un tel scrutin sur ce sujet sensible qui touche les libertés publiques. L'annonce du vote, en application de l'article 50-1 de la Constitution, a été faite en conférence des présidents de l'Assemblée, qui réunit autour de Richard Ferrand (LREM) les présidents des groupes politiques et des commissions ainsi que le ministre des Relations avec le Parlement Marc Fesneau.

11H45 : 430 nouveaux morts en Espagne

L'Espagne a recensé mardi 430 morts du nouveau coronavirus en 24 heures, un léger rebond par rapport aux 399 notifiées lundi, a annoncé le ministère de la Santé.

Au total, 21.282 personnes ont succombé à la maladie dans le pays, un des plus endeuillés du monde par la pandémie et où le nombre de cas confirmés dépasse désormais les 204.000.

11h35 : « Le but n’est pas de finir le programme à tout prix, ce serait faux »

11h30 : « Tant que toutes les conditions sanitaires ne seront pas réunies dans les écoles, elles ne rouvriront pas »

11h25 : « Nous ferions rentrer les classes de grandes sections, CP et CM2 en priorité, avec un maximum de 15 élèves par classe », annonce Jean-Michel Blanquer

Les cours de secondaire (collège-lycée) ne se ferait qu’en deuxième semaine de déconfinement, donc à partir du 18 mai

11h15 : Si le football vous manque

Plus de reprise de volée, plus de matchs couperet, de championnat, de MPG...Du coup, on vous a trouvé ça pour un peu d'adrénaline

 

11h05 : Une initiative pour les cinémas

Conscient des difficultés et du risque qui pèse actuellement sur le réseau de cinéma français et du caractère unique de celui-ci, Pozeo a mis en place une opération d’envergure pour soutenir la filière française et faire revenir les spectateurs au cinéma.

Lancée aujourd’hui, l’initiative « jaimemoncinema.fr » a pour objectif de rassembler toutes les bonnes volontés qui s’engagent à faire revenir dès que possible les spectateurs dans les salles obscures partout en France.

 

 

10h55 : Le débat à l'Assemblée sur le traçage des données mobiles sera suivi d'un vote

10h45 : Le Premier ministre italien présentera son plan de redémarrage cette semaine

Le Premier ministre italien Giuseppe Conte a annoncé mardi qu’il détaillerait « avant la fin de cette semaine » les mesures que le pays prendra pour assouplir les restrictions, faire redémarrer l’économie et sortir progressivement de la crise du coronavirus.

« J’aimerais pouvoir dire "rouvrons tout". Tout de suite. On redémarre demain matin », écrit Giuseppe Conte sur un long message sur son compte Facebook. « Mais une telle décision serait irresponsable. Elle ferait monter la courbe de contagion de façon incontrôlée et rendrait vains tous les efforts que nous avons faits jusqu’à présent ».

10h35 : Donald Trump annonce la « suspension temporaire » de l’immigration

Le président américain Donald Trump a annoncé lundi qu’il allait « suspendre temporairement » l’immigration aux Etats-Unis pour « protéger les emplois » des Américains face à la crise économique provoquée par « l’Ennemi invisible » que représente selon lui le coronavirus. Donald Trump pourrait signer un décret en ce sens dès mardi, rapporte le quotidien Washington Post citant deux responsables de la Maison Blanche.

10h25 : En mai, renonce dans la rue au muguet

Pour les ventes de muguet du 1er mai, la vente à la sauvette sera « totalement interdite » tandis que les fleuristes n’ouvriront pas, a annoncé le ministre de l’Agriculture Didier Guillaume.

« On ne va pas faire n’importe quoi, la vente à la sauvette sera totalement interdite, les fleuristes n’ouvriront pas parce que les magasins seront fermés », a précisé M. Guillaume sur Europe 1. En revanche, « on pourra trouver du muguet dans tous les magasins qui sont ouverts » dans le contexte du confinement car jugés essentiels, a-t-il détaillé, prenant l’exemple des boulangeries.

10h15 : Bruno Retailleau (LR) redoute un « décrochement » économique après le confinement

Le chef de file des sénateurs LR Bruno Retailleau a estimé que les inconvénients du confinement pour freiner l’épidémie devenaient « supérieurs aux bénéfices », craignant un « décrochement » de l’économie française, dont le ralentissement aura un impact « énorme et durable », même si le confinement « fonctionne » en permettant de « freiner l’épidémie ».

Sur le plan humain « l’isolement tue, parce que des personnes âgées se laissent glisser et aussi parce que d’autres renoncent à consulter pour des maladies qui s’aggravent dangereusement », a-t-il fait valoir.
Pour la partie économique, « parce que nous aurons déconfiné tardivement sans avoir anticipé les conditions du déconfinement, l’écart va se creuser avec d’autres pays, dont les entreprises seront prêtes à redémarrer avant les nôtres », a-t-il averti.

10h05 : Cinq millions de Français vivent dans un logement surpeuplé

Plus de cinq millions de personnes vivent dans un logement surpeuplé en France, la grande majorité dans les principales agglomérations, a estimé mardi l’Insee dans une étude publiée à l’occasion du confinement général face au coronavirus.

« Cinq millions de personnes vivent dans un logement au nombre de pièces insuffisant », résume l’Insee dans cette étude.

Pour établir ce chiffre, l’institut a croisé plusieurs données dont celles remontées lors du recensement de 2016. Il met en rapport le nombre d’habitants de chaque foyer avec la quantité de pièces, hors cuisine et salle de bains.

9h55 : La joie revient à Wuhan, mais la ville reste sur ses gardes​

Photos de mariage, baignades, pique-niques: la vie reprend doucement à Wuhan, la ville chinoise où a explosé l'épidémie de Covid-19, même si le retour total à la normale n'est pas pour tout de suite.

Après 76 jours coupée du monde, cette métropole de 11 millions d'habitants du centre du pays a vu son bouclage levé le 8 avril. Et peu à peu, les Wuhanais remettent le nez dehors. Même les embouteillages ont refait leur apparition à Wuhan sur certaines artères. On reprend espoir les loulous. 

9h45 : Camille Autain (LFI) « tire la sonnette d’alarme » sur la faim en Seine Saint-Denis

La députée LFI de Seine-Saint-Denis Clémentine Autain a tiré mardi la « sonnette d’alarme » sur la situation dans son département où « des populations ont faim », demandant aux pouvoirs publics de mieux répondre à « l’urgence sociale » amplifiée par la crise du covid-19.

« Je tire la sonnette d’alarme : en Seine-Saint-Denis, pas seulement mais en Seine-Saint-Denis en particulier, les queues pour aller chercher des aides alimentaires ne cessent de grandir et vous avez des populations qui aujourd’hui ont faim », a averti la députée sur Franceinfo TV. « Je m’étonne que, dans un pays aussi riche, les pouvoirs publics n’organisent pas mieux la solidarité pour soutenir les associations, pour augmenter les minima sociaux et pour répondre à l’urgence sociale qui se dégage avec le confinement », a-t-elle dénoncé.

9h35 : La Nouvelle-Calédonie durcit les conditions de rapatriement de ses résidents

Quatorze jours à l’hôtel, puis une semaine de confinement strict à domicile : le gouvernement de Nouvelle-Calédonie, où un déconfinement progressif est en cours depuis lundi, a décidé mardi de durcir le protocole de rapatriement de ses résidents pour limiter les risques d’introduction du coronavirus.

Depuis lundi, un déconfinement progressif est en place en Nouvelle-Calédonie, où seulement 18 cas de la maladie, dont aucun endogène, ont été répertoriés. Le trafic aérien a été suspendu le 20 mars et à partir du 3 avril, le rapatriement de quelque 2.000 résidents, bloqués en Métropole ou à l’étranger, a commencé. A leur arrivée et sous l’égide de la Dass (Direction des affaires sanitaires et sociales), ces « rapatriés » étaient jusqu’alors isolés durant 14 jours dans des hôtels de Nouméa, réquisitionnés.

9h25 : Au Malawi, la fronde des plus pauvres contre le confinement

Le président Peter Mutharika avait annoncé la semaine dernière à ses 17 millions d'habitants qu'ils allaient devoir rester chez eux pendant trois semaines pour freiner la pandémie de Covid-19, comme dans nombre d'autres pays du continent. Mais dans ce pays considéré comme l'un des plus démunis de la planète, beaucoup redoutent une catastrophe. Dans son discours télévisé à la nation, le chef de l'Etat a lui-même avancé un bilan possible de 50.000 morts.

A la surprise générale, la Haute cour du pays, saisie par la société civile, a pourtant suspendu l'entrée en vigueur de l'ordre présidentiel, au nom de la protection des plus pauvres. Une première dans le continent

9h20 : La Bourse de Paris ouvre en baisse de 1,34%

La Bourse de Paris a débuté en recul mardi (-1,34%), subissant le contrecoup de la chute historique des cours du pétrole la veille, qui a entraîné Wall Street dans son sillage.

A 09h00, l'indice CAC 40 perdait 60,81 points à 4.467,49 points. La veille, il avait fini en hausse de 0,65%.

9h10 : La Fête de la bière de Munich annulée cette année

La municipalité de Munich et la région de Bavière sont tombées «d'accord pour juger que les risques étaient tout simplement trop élevés» avec plus de 6 millions de visiteurs attendus, dont un tiers venant de l'étranger et d'Asie en particulier, a indiqué le chef du gouvernement de l'Etat de Bavière Markus Söder.

Est-ce que je suis seul qui me dit à chaque début d’année « allez, cette année, je me fais la fête de la bière de Munich » pour au final reporter ce grand projet à chaque fois ? Et bien peut-être qu’on a trop reporté, et on va croiser les droits pour 2021…

9h02 : L’usine automobile Toyota d’Onnaing reprend son activité

Fermée depuis le 17 mars, l’usine automobile Toyota d’Onnaing, près de Valenciennes (Nord) va reprendre progressivement son activité, a annoncé François Roudier, porte-parole du Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA), ce mardi sur Franceinfo. « On ne va pas sortir les niveaux de production d’avant la crise », a-t-il néanmoins prévenu.

8h55 : Olivier Véran met en garde contre un relâchement

Invité sur France 2, ce mardi matin, Olivier Véran, le ministre de la Santé, a mis en garde contre un relâchement, rappelant qu’il restait trois semaines avant le 11 mai, date de début du déconfinement. « Tout ce qui n’est pas de la distanciation sociale, tout ce qui n’est pas dans le cadre du confinement, (…) tout ce qui n’est pas dans le respect des gestes barrières, tout cela est facteur de risque », a insisté le ministre. « Plus les gens vont sortir, plus les gens vont avoir de l’interaction sociale directe, plus le niveau de contamination sera élevé », a-t-il ajouté.

8h42 : Pourra-t-on acheter du muguet le 1er mai ?

La réponse est oui. Comme chaque année, il y aura bien du muguet en vente le 1er mai, a assuré Didier Guillaume, le ministre de l’Agriculture, ce mardi, sur Europe 1.

Du muguet au 1er mai. « On ne peut pas rouvrir les fleuristes et il n’y aura pas de vente à la sauvette. Mais le muguet pourra être acheté partout où il y a des commerces ouverts », a-t-il poursuivi.

8h35 : Selon Valérie Pécresse, « il faudra maintenir le télétravail au moins jusqu’à l’été »

Invitée de BFM Business, ce mardi, Valérie Pécresse, la présidente de la région Ile-de-France, a indiqué que les transports seraient « rationnés » en Ile-de-France, même après le 11 mai. « Au maximum ce sont 1 million de personnes qui pourront se transporter le 11 mai dans de bonnes conditions », a-t-elle expliqué, estimant qu'« il faudra maintenir le télétravail au moins jusqu’à l’été ».

Elle envisage également de « demander aux employeurs des attestations pour permettre aux salariés de se déplacer à certaines heures de la journée pour permettre de lisser les heures de pointe ».

8h20 : Emmaüs est « en danger »

Invitée de BFMTV ce lundi matin, Valérie Fayer, directrice adjointe d’Emmaüs France, a relancé son appel aux dons. « Nous sommes en danger parce que depuis un mois et pendant encore un mois nos espaces de vente sont fermés », a-t-elle expliqué, ajoutant : « Nous avons anticipé (…) que certaines structures Emmaüs ne s’en remettraient pas. »

« Il y a un risque que des dizaines d’associations Emmaüs ferment et que les personnes (qu’elles aident) retournent à la précarité », a-t-elle ajouté.

8h16 : L’activité de la FDJ en petite baisse

La Française des Jeux, introduite en bourse il y a six mois, a annoncé mardi un chiffre d’affaires en baisse de 0,9 % au premier trimestre à 511 millions d’euros, et décidé d’un plan d’économies et d’une réduction du dividende face à l’épidémie de coronavirus.

« Sur un mois de confinement, cette tendance se traduit aujourd’hui par un impact mécanique proche de 100 millions d’euros sur le chiffre d’affaires et de 50 millions d’euros » sur le résultat d’exploitation, précise mardi l’entreprise. Le groupe a observé depuis le 16 mars un recul des mises de près de 60 %, en raison notamment de la suspension totale d’un jeu de loterie, Amigo, décidée « pour éviter le stationnement devant les écrans en point de vente ». Les paris sportifs se sont effondrés de « près de 95 % », en raison de l’annulation de la plupart des compétitions.

8h09 : Une baisse « extraordinaire »… Ça veut dire quoi, le pétrole américain à un cours nul ou négatif ?

Personne ne veut acheter de pétrole à court terme, et certains sont prêts à le vendre à perte car ils n’ont nulle part où le stocker. Notre journaliste Philippe Berry s'est penché sur la question. 

7h40 : « Il y a de quoi se jeter d’un pont », la détresse des médecins libéraux

Le président de la fédération des médecins des Bouches-du-Rhône alerte sur la détresse et l’angoisse des généralistes et médecins libéraux face au manque de moyens pour lutter contre le coronavirus. Ses propos ont été recueillis par notre journaliste Mathilde Ceilles et c'est à lire juste ici.

7h24 : Moins de 6 % des Français ont été infectés, selon l’institut Pasteur

Moins de 6 % des Français ont été infectés par le coronavirus, un niveau très insuffisant pour éviter une deuxième vague épidémique si toutes les mesures étaient intégralement levées après le 11 mai, selon des estimations publiées mardi par l’Institut Pasteur.

« Pour que l’immunité collective soit suffisante pour éviter une deuxième vague, il faudrait 70 % de personnes immunisées. On est très en dessous », explique l’auteur principal de l’étude, Simon Cauchemez. Par conséquent, « au sortir du confinement, si on veut éviter une deuxième vague importante, des mesures doivent être maintenues », ajoute-t-il. Plus de détails à lire par ici. 

7h21 : Donald Trump annonce la « suspension temporaire » de l’immigration

Le président américain Donald Trump a annoncé lundi qu’il allait « suspendre temporairement » l’immigration aux Etats-Unis pour « protéger les emplois » des Américains face à la crise économique provoquée par le coronavirus.

Le coronavirus, qu’il qualifie d'« Ennemi invisible », a déjà tué plus de 42.000 personnes aux Etats-Unis, où 766.660 cas ont été enregistrés. Quelque 22 millions d’Américains ont également perdu leur travail en raison des conséquences économiques de l’épidémie. Le président américain n’a en revanche donné aucun détail sur la manière dont il entendait appliquer cette décision et pour combien de temps.

7h15: Le point sur la situation en France 

La barre symbolique des 20.000 morts a été franchie en France, soit plus « que la canicule de l’été 2003 », a annoncé Jérôme Salomon, le directeur général de la Santé lors de son point quotidien, ce lundi soir. Dans le détail, 12.513 sont décédées dans les hôpitaux et 7.752 dans les Ehpad et établissements médico-sociaux, soit 20.265 morts au total.

 Le solde des personnes admises à l'hôpital continue doucement de baisser, avec 26 personnes hospitalisées en moins entre dimanche et lundi. «Il y a une baisse, qui est très faible, la décrue est très lente», a expliqué Jérôme Salomon. 

Bonjour et bienvenue dans ce live

Ici Manon, Jean-Loup et Lucie. Comme tous les jours, nous allons tâcher de suivre au mieux l’évolution de l’épidémie de coronavirus en France et dans le monde. Si vous avez loupé les infos de la nuit, elles sont sur notre précédent live.