Coronavirus à Montpellier : La ville accueillera les passagers du « Costa Deliziosa » refusés à Marseille

CROISIERE Environ 450 passagers et membres d’équipage français du « Costa Deliziosa » seront accueillis et testés au Covid-19 ce lundi à Montpellier

Jérôme Diesnis

— 

Costa Croisières (image d'illustration).
Costa Croisières (image d'illustration). — ANDREA PATTARO / AFP
  • Les passagers et membres d’équipage français du Costa Deliziosa seront accueillis, testés au Covid-19, nourris et hébergés à Montpellier avant de reprendre la route mardi pour un retour à leur domicile.
  • Le bateau, parti d’Italie début janvier avec environ 2.200 personnes, a fait le tour du monde. Il n’y aurait aucun cas de coronavirus à son bord.
  • Il devait arriver en Italie mais effectue une escale préalable pour éviter aux passagers étrangers de traverser l’Italie, alors que les frontières sont fermées.
  • La préfecture des Bouches-du-Rhône a refusé le débarquement à Marseille : la cité phocéenne accueille déjà de plusieurs navires de croisière qui mobilisent les services de santé.

Les passagers français du Costa Deliziosa refusés à Marseille par le préfet des Bouches-du-Rhône, vont finalement être accueillis à Montpellier après avoir débarqué à Barcelone, capitale de la Catalogne. Le maire de Montpellier, Philippe Saurel (DVG), en a fait l’annonce sur les réseaux sociaux.

« Montpellier recevra 450 Français au Corum, les logera avant transfert », explique le premier magistrat. Ils subiront au préalable une série de tests virologiques dans l’enceinte du Corum, le palais des congrès de Montpellier, afin de déterminer s’ils sont porteurs du coronavirus. Ils seront nourris puis hébergés pour la nuit dans des hôtels de Montpellier. Ils pourront regagner leur domicile mardi.

Il n’y aurait pas de cas de Covid-19 à bord

L’opération a été menée par le maire de Montpellier et la préfecture de l’Hérault, avec le soutien de Jacques Mestre président de l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie. Dans l’Hérault, à deux reprises, le port de Sète a accueilli des bateaux avec des passagers en provenance du Maroc. Ils avaient tous été testés négatifs au Covid-19 avant de reprendre leur route.

Le Costa Deliziosa est parti de Venise le 5 janvier pour un tour du monde avec 1.400 passagers et 900 membres d’équipage à son bord. Hormis pour des escales techniques où personne n’est descendu à terre, il n’a pas accosté depuis le 14 mars. C’était à Perth en Australie. La compagnie assure qu’aucun cas de Covid-19 n’a été décelé à bord.

Embouteillage à Marseille

Cette demande, assure la compagnie, avait pour but d’éviter à ces passagers « un voyage inutile vers l’Italie suivi d’un voyage à leur domicile qui aurait nécessité de demander une autre autorisation pour franchir la frontière française ». La compagnie italienne ajoute que sa demande était conforme aux textes promulgués récemment par l’Union européenne, visant notamment à faciliter le transit des passagers vers leur lieu de résidence.

« Trois navires de croisière arrivés avant le 15 mars sont toujours accueillis au port de Marseille, avait expliqué la préfecture des Bouches-du-Rhône. Ces opérations mobilisent déjà très fortement les forces de sécurité (…) et les autorités sanitaires. » Un autre navire ayant effectué le tour du monde, le MSC Magnifica, dont la destination finale était Marseille, doit débarquer plus de 1.700 passagers, dont 700 Français, ce lundi.