Coronavirus : Non, Sibeth Ndiaye n’a pas dit que les enfants de quatre ans savaient porter un masque

FAKE OFF Une énième fausse citation parodique attribuée à la porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye, est prise au sérieux

A.O.

— 

Sibeth Ndiaye, le 15 avril 2020 à Paris.
Sibeth Ndiaye, le 15 avril 2020 à Paris. — Michel Euler/AP/SIPA
  • Alors que plusieurs parents s’inquiètent de voir leur enfant reprendre l’école à partir du 11 mai, la porte-parole du gouvernement fait l’objet de vives critiques pour des propos prétendument prononcés sur Europe 1.
  • Sibeth Ndiaye se voit en effet reprocher la citation suivante : « A quatre ans, on est déjà capable d’appliquer des gestes barrières simples comme le port du masque, par exemple. »
  • Il s’agit en réalité de propos fictifs et parodiques inventés par le compte Twitter satirique « Journal de l’Elysée » mais sortis de leur contexte original.

Après avoir elle-même reconnu qu’elle ne savait pas comment utiliser un masque contre le coronavirus, Sibeth Ndiaye a-t-elle eu le culot d’affirmer que les enfants étaient tout à fait capables d’en porter efficacement pour justifier une reprise - contestée - des cours dès le 11 mai ?

Tel est l'énième reproche formulé à l’encontre de la porte-parole du gouvernement sur les réseaux sociaux, à la faveur du partage d’une citation prétendument prononcée cette semaine lors d’une interview sur Europe 1 : « A quatre ans, on est déjà capable d’appliquer des gestes barrières simples comme le port du masque, par exemple ».

Mais ces propos n’ont jamais été prononcés par Sibeth Ndiaye puisqu’ils émanent d’une citation satirique inventée par le compte Twitter parodique « Journal de l’Elysée ». Si celui-ci revendique clairement sa nature humoristique, le tweet en question, illustré de la capture d’écran de la porte-parole du gouvernement au micro d’Europe 1 – tirée d’une interview de février 2020 –, a été repartagé par des internautes dans une version tronquée. D’où la confusion possible, en l’absence de cette précision importante.

FAKE OFF

La prise au sérieux de cette citation peut aussi s’expliquer par le fait que le tweet a été publié au lendemain d’une véritable interview de Sibeth Ndiaye sur Europe 1. Le 14 avril, celle-ci avait en effet répondu aux questions de Nathalie Levy – sans se rendre en studio, confinement oblige, ce qui empêchait donc de la filmer.

Si l’entretien a principalement tourné autour de la réouverture progressive des écoles le 11 mai et de l’inquiétude des parents, ainsi que des préconisations successives du gouvernement sur le port ou non du masque, Sibeth Ndiaye (qui fait régulièrement l'objet de citations parodiques) n’y tient jamais des propos semblables à ceux inventés par le « Journal de l’Elysée ».

Elle reconnaît au contraire (à 2’13 dans l’interview) que « l’objectif est de faire en sorte que le retour à l’école soit d’abord progressif, qu’il se fasse sur la base d’un dialogue constant réalisé par Jean-Michel Blanquer avec les associations représentatives des parents d’élèves, avec évidemment les organisations syndicales du monde de l’éducation, de manière […] à faire en sorte que [la] sécurité sanitaire soit établie. »