« BlaBlaHelp », la nouvelle application de BlaBlaCar pour s’entraider entre voisins

ENTRAIDE Gratuite, elle permet aux utilisateurs de proposer leur aide bénévolement ou de trouver à proximité des personnes de confiance déjà inscrites sur la plateforme de covoiturage

20 Minutes avec agences
— 
Affiche de blablacar
Affiche de blablacar — ROMUALD MEIGNEUX/SIPA

La plateforme de covoiturage BlaBlaCar a annoncé ce jeudi le lancement d’une application destinée à « s’entraider à faire les courses de première nécessité, dans son quartier ». Les activés de l’entreprise française, qui ont diminué de 98 %, sont quasiment à l’arrêt depuis le début du confinement.



Celle-ci explique avoir organisé un « hackathon » (concours d’idées de programmation) impliquant une cinquantaine d’employés et de membres, « pour savoir comment ils pourraient se rendre utiles autrement qu’en partageant leur voiture ». Baptisée « BlaBlaHelp », la nouvelle application gratuite permet aux utilisateurs de proposer leur aide bénévolement ou de trouver à proximité des personnes de confiance, déjà inscrites sur BlaBlaCar, pour aller chercher courses de première nécessité ou médicaments.

Des « helpers » pour se rendre utile

Les membres qui souhaitent se porter volontaires – appelés « helpers » par BlaBlaCar – indiquent leur emplacement et comment ils peuvent aider. Ceux qui ont besoin d’aide peuvent ainsi consulter leur profil et les contacter le cas échéant, explique l’entreprise. Les recommandations officielles concernant le confinement et les gestes barrières restent de mise, rappelle-t-elle.

La plateforme de covoiturage reste ouverte « uniquement pour permettre à ceux qui ont absolument besoin de se déplacer de le faire, dans le cadre des recommandations du gouvernement », avec un seul passager autorisé par voiture. Le réseau d’autocars interurbains BlaBlaBus a parallèlement été suspendu.