Coronavirus : Ai-je le droit de passer ma voiture au contrôle technique malgré le confinement ?

ECLAIRAGE Pas facile de s’y retrouver dans le flux d’informations qui tombent sur le nouveau coronavirus. Une question en particulier vous taraude ? Chaque jour, « 20 Minutes » fait en sorte de vous apporter la réponse

Julie Bossart

— 

Un mécanicien s'affaire dans un centre de contrôle technique de Mennecy, dans l'Essonne.
Un mécanicien s'affaire dans un centre de contrôle technique de Mennecy, dans l'Essonne. — Chamussy

Confinement = déplacements limités = moins de dangers = baisse du nombre de victimes de la route. Le nombre de morts sur les routes de France métropolitaine a plongé de 39,6 % en mars par rapport au même mois l’an passé. Le bilan est ainsi passé de 255 à 154 personnes décédées, a annoncé samedi la Sécurité routière, pointant une conséquence directe du confinement mis en place pour enrayer la propagation du nouveau coronavirus.

Des chiffres qui n’ont pas fini de convaincre David Julliard, l’adjoint au délégué à la Sécurité routière, pour qui « cette diminution est inférieure à celle du trafic », a-t-il réagi, cité par l’AFP. Il s’agit donc, à ses yeux, d’un « chiffre supérieur à ce qu’on attendait ». Ce regret a également été partagé par le directeur général de l’association 40 Millions d’automobilistes, Pierre Chasseray, selon lequel « on est dans une période où il devrait y avoir zéro accident ».

Les lecteurs de 20 Minutes, eux, nous interpellent de façon détournée sur la Sécurité routière. Beaucoup se demandent ainsi s’ils peuvent, malgré le confinement, passer leur véhicule au contrôle technique :

« Comment faire mon contrôle technique auto ? » Makhlouf

« Je dois faire des réparations de ma moto ainsi que l’entretien de ma voiture. Puis-je me déplacer chez un garagiste ouvert ? » Vincent

« J’ai mon contrôle technique en août. Si la crise dure, comment ça va se passer ? » Nathalie

« Je devais faire mon contrôle technique en avril, si je me déplace pour aller faire mes courses et que je me fais contrôler, est-ce que je serai verbalisé ? » Dupont


« Je n’arrive pas à savoir si les dates du contrôle tech auto sont officiellement reculées ! Pour moi, ça devait être en mai. » Lulu

Voici les réponses que nous avons trouvées :

Les centres d’entretien et de réparation ouverts. Durant le confinement, « les entreprises d’entretien et de réparation de véhicules automobiles, d’engins et matériels agricoles, de commerce d’équipements automobiles et de commerce et réparation de motocycles et cycles restent ouverts », indique le ministère de l'Intérieur. Non mentionnés au tout début de la crise dans liste des établissements autorisés à continuer à recevoir du public, rappelle de son côté l' Institut national de la consommation (INC), les centres de contrôle technique y ont été ajoutés début avril par décret.

Remplir l’attestation. S’il n’est pas possible pour de reporter votre rendez-vous, vous pouvez donc faire procéder au contrôle technique. Dans ce cas, cochez la case « déplacements pour effectuer des achats de première nécessité » sur l’attestation de déplacement dérogatoire, précise le ministère de l’Intérieur. Et d’ajouter : « Les forces de l’ordre procèdent au contrôle avec discernement. »

Un délai de trois mois. Sachez aussi que, en raison de la crise, et si vous n’avez pu faire réaliser un contrôle qui contribue à la Sécurité routière, le gouvernement a décidé le 23 mars d’accorder un délai supplémentaire. « Une tolérance de trois mois [jusqu’au 23 juin] est accordée pour les délais du contrôle technique des véhicules légers, ont annoncé la ministre de la Transition écologique, Elisabeth Borne, et le secrétaire d’Etat chargé des Transports, Jean-Baptiste Djebbari. Cette tolérance s’applique également aux délais prévus par la réglementation pour réaliser les contre-visites. » Pour le contrôle technique des poids lourds et des véhicules de transport en commun, une tolérance de dix-huit jours a quant à elle est accordée.

Si la fin de l’état d’urgence sanitaire, actuellement fixée au 24 mai, était amenée à évoluer, la date de la fin de la tolérance serait susceptible d’être modifiée à la hausse ou à la baisse, souligne l’INC.

Le site Service-public.fr insiste sur le fait que « les véhicules sont autorisés à circuler, notamment pour l’approvisionnement des denrées alimentaires, la livraison de gaz médicaux servant au fonctionnement des respirateurs artificiels, la livraison de carburants, le transport en commun de personnes ou pour les particuliers qui doivent travailler ».

Pour que vous y voyiez plus clair, 20 Minutes s’emploie à répondre à vos interrogations, que vous pouvez nous adresser en suivant la marche à suivre ci-dessous. Des questions qui doivent, nous vous en serons reconnaissants, concerner un autre sujet que celui abordé dans l’article ci-dessus. Et n’oubliez pas de laisser votre e-mail dans votre message. Merci par avance (et prenez soin de vous) !