Coronavirus à Marseille : Les cantines scolaires vont préparer 5.000 repas par jour pour les plus démunis

PRÉCARITÉ La ville de Marseille a décidé de rouvrir sa cusine centrale pour pouvoir fournir des repas aux plus démunis, touchés de plein fouet par l'épidémie de coronavirus 

20 Minutes avec AFP

— 

Dans une cantine scolaire à Marseille.
Dans une cantine scolaire à Marseille. — P. MAGNIEN / 20 MINUTES

La mairie de Marseille a annoncé mercredi qu’elle allait rouvrir son imposante cuisine centrale, qui sert d’habitude les cantines scolaires, pour préparer chaque jour 5.000 repas en faveur des « familles les plus précaires », en pleine crise sanitaire du coronavirus​.

« Le maire LR Jean-Claude Gaudin a demandé à la société Sodexo, délégataire de la collectivité pour la restauration scolaire, la réouverture au plus tôt de la cuisine centrale », précise un communiqué. « D’ici une dizaine de jours », 5.000 repas quotidiens, « d’un apport nutritionnel adapté aux adultes », seront préparés puis livrés froids afin d’être réchauffés à domicile, précise la mairie.

« Un vrai geste »

« Ce dispositif d’aide vient s’ajouter à la mise à disposition de plus de 60.000 repas et 1,6 tonne de pain de mie provenant du stock d’urgence des écoles et déjà repartis dans les restaurants sociaux de Marseille avec le soutien des associations agréées par l’Etat », précise la ville, qui dispose également d’un Samu social municipal.

La mobilisation de la cuisine centrale de la deuxième ville de France est « un geste significatif qu’on attend avec impatience, un vrai geste », a salué le directeur local de la Fondation Abbé Pierre, Florent Houdmon.