Météo : En plein confinement, le nord de la France bat des records de chaleur

TROLLING Les températures devraient rapidement baisser cependant

20 Minutes avec AFP

— 

Il faut très beau sur Paris pendant le confinement.
Il faut très beau sur Paris pendant le confinement. — Mathieu Cellard/SIPA

Le nord de la France a connu cette semaine des records de chaleur précoce, avec des valeurs supérieures aux normales de saison de 10 à 12 °C, soit des températures moyennes d’un début d’été​, a indiqué Météo-France. Brest a ainsi connu vendredi son jour de chaleur le plus précoce avec 25,2 °C. Paris et Rouen avaient enregistré la veille leur record de chaleur précoce avec respectivement 27,1 °C et 25,3 °C. « Il n’avait jamais fait si chaud » dans ces villes « à cette période de l’année », note Météo-France.

« Cette chaleur s’étirera jusqu’au week-end. On attend encore jusqu’à 27 °C à Strasbourg dimanche », poursuit l’organisme. Mais, après un week-end pascal « encore clément, le temps changera radicalement lundi, avec une forte chute des températures, surtout sur la moitié nord du pays ».

L’air froid qui va arriver par le nord mardi va faire chuter les températures. « On va ainsi perdre entre dimanche et lundi 8 à 10 °C au nord du pays, passant en moyenne de 25 à 17 °C, expose Météo-France. Sur la moitié sud, les thermomètres baisseront aussi, mais ce sera moins radical puisqu’ils afficheront encore en moyenne 23 °C lundi contre 21 °C dimanche ».