Coronavirus : Ai-je le droit et y a-t-il un risque à envoyer ou à recevoir un courrier, un colis ?

ECLAIRAGE Pas facile de s’y retrouver dans le flux d’informations qui tombent sur le nouveau coronavirus. Une question en particulier vous taraude ? Chaque jour, « 20 Minutes » fait en sorte de vous apporter la réponse

Julie Bossart

— 

Des clients attendent de pouvoir entrer dans leur bureau de poste, à Paris, resté ouvert pendant le confinement.
Des clients attendent de pouvoir entrer dans leur bureau de poste, à Paris, resté ouvert pendant le confinement. — Franck Life

Ici auditionné par la commission des Affaires économiques du Sénat au regard du mécontentement des élus et des clients qui dénonçaient une fracture territoriale dans l’accès aux services postaux. Là accusé par le syndicat Sud-PTT d’avoir fait de la rétention de masques de protection face au nouveau coronavirus. On ne peut pas vraiment dire que le PDG du groupe La Poste, Philippe Wahl, soit en odeur de sainteté en ce moment.

Jeudi, invité de la matinale d’Europe 1, il a répondu à la fronde en déclarant que « jamais il n’y a [avait] eu autant d’envois de colis [50.000 colis en boîte aux lettres mercredi 8 avril], ce qui montre que nous sommes au service de tout le monde, partout sur le territoire ».

Mais au-delà des polémiques et batailles de chiffres, de nombreux lecteurs de 20 Minutes cherchent à savoir s’ils encourent des risques à manipuler du courrier ou à se déplacer pour en envoyer ou en réceptionner :

« Peut-on envoyer du courrier ? » Habert

« Un colis m’attend dans un bureau de poste. Suis-je autorisé à aller le récupérer ? » Cissokho

« J’ai un colis qui est stocké à la poste à 130 km de l’endroit où je suis confiné, est-ce que la poste gardera mon colis jusqu’à la fin du confinement ? » Josué

« Puis-je me déplacer en voiture à 15 km de mon domicile pour me rendre au bureau de poste le plus proche pour affranchir et expédier un courrier (vente par Internet) vu que le bureau de poste à quelques pas de mon domicile est fermé à durée indéterminée ? » Paul

« Je viens de recevoir un colis de la Poste, puis-je l’ouvrir sans risques ? » André

Voici les réponses que nous avons trouvées :

Même si cela n’est pas précisé sur le site du ministère de l’Intérieur, La Poste fait partie des entreprises de service public « nécessaires à la vie de la nation », ses bureaux peuvent donc rester ouverts et accueillir du public (@Habert,@Cissokho) durant le confinement – 2.500 devaient rouvrir cette semaine, 5.000 d’ici à la fin du mois d’avril, a indiqué à l’AFP Philippe Wahl. Une première liste indicative se trouve ici. Facteurs et factrices continuent à assurer les tournées de courrier. Avec des adaptations, toutefois.

Ainsi, la distribution des courriers, colis et de la presse est effectuée le mercredi, jeudi et vendredi depuis le 27 mars, avec des horaires qui peuvent varier. Certaines prestations ont aussi été suspendues, comme le service de modification de livraison ou la réexpédition temporaire de courrier (leur liste est à consulter sur le site de La Poste, rubrique Covid-19). De même, clients comme employés doivent respecter les gestes barrières et mesures de distanciation sociale.

Selon l'OMS, il n’est pas dangereux de recevoir un colis provenant d’une région infectée par le Covid-19 (@André) : « La probabilité qu’une personne infectée contamine des marchandises est faible, tout comme le risque de contracter le virus par contact avec un colis qui a été déplacé, qui a voyagé et qui a été exposé à différentes conditions et températures », précise l’organisation onusienne. Il n’en demeure pas moins qu’il faut se laver les mains après avoir été en contact avec les emballages de marchandises, rappelle l'Anses. En effet, « certaines études réalisées dans des conditions expérimentales démontrent que le virus peut rester plus ou moins infectieux sur des surfaces inertes. Donc le risque d’être en contact avec le virus en manipulant des objets ayant été contaminés n’est théoriquement pas exclu, mais il est faible. »

Pendant toute la période du confinement, La Poste invite ses clients à utiliser les services en ligne du groupe (laposte.fr, labanquepostale.fr, lapostemobile.fr) ou à reporter leur venue en bureau de poste. Si le document à envoyer ou à réceptionner est urgent (@Paul), comme une lettre recommandée, il faut se munir de l’attestation dérogatoire, la case « déplacements autorisés pour des achats de première nécessité » cochée. Et si vous vous rendez dans un bureau de poste distant de plus d’un kilomètre de votre domicile, il vous faut prouver qu’il s’agit du site ouvert le plus proche de chez vous.

Enfin, une dernière précision (@Josué), La Poste a indiqué que les clients dont les recommandés ou colis sont en attente dans un bureau de poste fermé en raison de l’épidémie auront « deux semaines supplémentaires à compter de la réouverture effective du bureau pour les récupérer ».

Pour que vous y voyiez plus clair, 20 Minutes s’emploie à répondre à vos interrogations, que vous pouvez nous adresser en suivant la marche à suivre ci-dessous. Des questions qui doivent, nous vous en serons reconnaissants, concerner un autre sujet que celui abordé dans l’article ci-dessus. Et n’oubliez pas de laisser votre e-mail. Merci par avance (et prenez soin de vous) !