Coronavirus: 987 décès supplémentaires dans les hôpitaux et les Ehpad en 24h

LIVE Revivez avec nous les derniers développements de la pandémie du nouveau coronavirus

R. G.-V., J.-L. D. & A. L.-G.

— 

Jérôme Salomon fait le point sur la situation sanitaire, le 4 avril 2020.
Jérôme Salomon fait le point sur la situation sanitaire, le 4 avril 2020. — GEOFFROY VAN DER HASSELT / POOL / AFP

L’ESSENTIEL

  • « Un très haut plateau semble s'amorcer » a annoncé vendredi le directeur général de la Santé Jérôme Salomon. Pour la première fois, hier, le nombre d’entrée en réanimation a été inférieur au nombre des sorties. L’épidémie de coronavirus a fait 13.197 morts au total en France, dont 8.598 à l’hôpital et 4.599 dans les Ehpad.
  • Dans le reste du monde, près de 100.000 personnes ont désormais succombé au Covid-19 (dont près de 70 % en Europe) et 1,6 million de personnes au moins ont été contaminées. Aux Etats-Unis, près d’un demi-million de personnes sont touchées.
  • En Europe, les pays de l’UE se sont mis d’accord sur un plan d’urgence. Pas de mutualisation de la dette mais jusqu’à 240 milliards d’euros de prêts du fonds de secours de la zone euro, un fonds de garantie de 200 milliards d’euros pour les entreprises et jusqu’à 100 milliards pour soutenir le chômage partiel.

A LIRE

 

A VOIR

 

Ce Live est maintenant terminé. Merci d’avoir suivi avec nous cette nuit les dernières informations sur la pandémie. Bon début de journée

6h14 : Le confinement prolongé en Nouvelle-Calédonie

Le confinement est prolongé jusqu’au 19 avril en Nouvelle-Calédonie. « L’adaptation des mesures [...] d’un point de vue géographique, économique et sanitaire, doit encore être précisée », ont indiqué vendredi dans un communiqué commun le président du gouvernement local et le Haut-commissaire de la République.

Le confinement a été décrété le 24 mars dans cet archipel où 18 cas de Covid-19 ont été recensés. Initialement déclaré pour deux semaines, ce confinement avait été une première fois prolongé jusqu’au 13 avril. Quelque 318 personnes, arrivées de l’extérieur du territoire, se trouvent actuellement en « quatorzaine » dans des hôtels de Nouméa ou dans un centre d’isolement dédié. Les liaisons aériennes sont suspendues.

Le Congrès (assemblée délibérative) a adopté samedi des mesures en faveur des entreprises en difficulté telles que les reports de charges ou d’impôts sur les sociétés, des aides au maintien de l’effectif salarié et l’estimation de la santé des entreprises en fin de crise.

4h26: Pas d’accord des pays du G20 sur le pétrole

Les ministres de l’Energie des pays du G20 ne sont pas parvenus à se mettre d’accord sur une baisse de la production pétrolière. Le communiqué publié samedi à l’issue de longues négociations ne mentionne en effet aucune réduction.

Les pourparlers s’étaient éternisés vendredi pour tenter de conclure un accord sur une baisse massive de la production pétrolière, jusque-là bloqué par le Mexique.

3h05: Triste record pour les Etats-Unis

Les Etats-Unis sont devenus le premier pays au monde à dépasser les 2.000 morts du nouveau coronavirus en une journée, avec 2.108 décès supplémentaires enregistrés en 24 heures. Selon le comptage de l’université Johns Hopkins vendredi soir, le nombre total de morts recensés dans le pays est de 18.586, soit très proche du pays le plus endeuillé, l’Italie, qui déplore 18.849 décès, mais avec une population cinq fois moins importante.

2h37: Les retrouvailles de « Friends » reportées

Il va falloir encore attendre. Le tournage de l’émission spéciale qui doit réunir les principaux acteurs de la série américaine Friends et accompagner le lancement de la plateforme HBO Max a été repoussé. Du fait de la pandémie, WarnerMedia, qui a acquis les droits de diffusion, a annoncé vendredi vouloir ne prendre aucun risque.

Pour vous faire patienter, voici 25 (petites) secondes de votre série culte :

 

2h03: Le Brésil franchit la barre des mille morts

Le Brésil, pays d’Amérique latine le plus touché par le coronavirus, a dépassé la barre des mille morts, a annoncé vendredi le ministère de la Santé. Le dernier bilan fait état de 19.638 cas confirmés, dont 1.056 décès.

Surtout, les autorités sanitaires de Rio de Janeiro ont enregistré jeudi six premiers décès dans des favelas, quartiers pauvres où la densité de population et l’insalubrité font craindre une hécatombe.

Reste donc à savoir comment va réagir Jair Bolsonaro à la lecture de ces chiffres. Face au coronavirus, le président d’extrême droite a pour l’instant toujours ignoré toutes les preuves scientifiques en remettant en cause les mesures de confinement préconisées par l’OMS, au nom de la préservation de l’économie, s’attirant de nombreuses critiques.

23h05 : Le pape compare les soignants décédés à des soldats « morts au front »

« Les médecins, infirmiers, infirmières, soeurs, prêtres » qui sont décédés en combattant la pandémie de coronavirus sont « morts au front comme des soldats qui ont donné leur vie par amour », a déclaré ce vendredi le pape François à la télévision Rai1.

Le souverain pontife a estimé que ces hommes et femmes rejoignaient la liste des « crucifiés de l'Histoire ». Il s'exprimait par téléphone dans une émission consacrée au Vendredi Saint, qui commémore la crucifixion et la mort de Jésus.

 

22h44 : L’AEK Athènes paie l’amende d’un supporter qui avait oublié son attestation

Un supporter d’une soixantaine d’années du club de foot d'Athènes, a été verbalisé pour avoir oublié son attestation de sortie, obligatoire également en Grèce en cette période de confinement. Sa balade le menait près du futur stade de l’AEK dont il surveillait l’avancée des travaux. Cette histoire a ému le propriétaire du club athénien, qui a demandé au club de payer l’amende et de lui offrir un abonnement pour la saison prochaine. On vous raconte cette histoire ici.

22h34 : Selon Trump, la décision de réouvrir l'économie sera « la plus importante de (sa) vie »

« Je vais devoir prendre une décision et j'espère que ce sera la bonne décision », a déclaré le président américain ce soir, lors de son point de presse quotidien sur la crise. « C'est de loin la plus grande décision de ma vie », a-t-il ajouté quand au choix de la fin des mesures de confinement aux Etats-Unis.

Reconnaissant que fixer une date trop rapprochée pourrait avoir des conséquences funestes, il a aussi insisté sur le danger que pourrait selon lui faire courir une date trop tardive. « Rester à la maison entraîne aussi la mort (...) Une différente forme de mort peut-être », a-t-il déclaré.

Pour prendre cette décision, Donald Trump dit qu'il sera entouré « des plus grands esprits ». Mais, interrogé sur les indicateurs qu'il utilisera pour prendre cette décision, il a pointé le doigt à sa tête : « Les indicateurs sont là, ce sont là mes indicateurs. C'est tout ce que je peux faire. »

 

22h27 : Une légende écossaise du foot positive au coronavirus

L'ancien joueur et entraîneur de Liverpool, l'Ecossais Kenny Dalglish, 69 ans, a été testé positif au Covid-19 mais reste « asymptomatique », a annoncé sa famille vendredi dans un communiqué relayé par les Reds.

« Sir Kenny » a été hospitalisé mercredi afin de soigner une infection ayant nécessité l'injection d'antibiotiques par voie intraveineuse. Il a ensuite été testé pour le Covid-19, bien qu'il n'ait auparavant présenté aucun symptôme de la maladie. Il s'est lui-même placé à l'isolement.

22h06 : En Outre-mer, le maintien du confinement est « indispensable »

Le confinement a été décrété en Outre-mer le 17 mars comme en métropole, ces territoires sont frappés par l’épidémie de coronavirus avec un décalage. Résultat : l’épidémie de coronavirus « va s’aggraver dans les semaines qui viennent » en Outre-mer, estime le Conseil scientifique. Il préconise donc de « poursuivre le confinement strict dans les territoires d’outre-mer, en intensifiant les mesures en faveur des populations précaires, comme l’aide alimentaire » par exemple à Mayotte. Plus d'informations dans notre article.

21h55 : Finalement, Castaner reconnaît la réquisition de masques destinés à la Bourgogne

Changement de discours. « La manœuvre opérée a pris la forme d’une réquisition. Sur le fond, il s’agit d’une affectation prioritaire des masques organisée par l’État, au profit de ceux dont nous considérions qu’ils en avaient le plus besoin : les personnels de santé », a expliqué Christophe Castaner dans une interview au quotidien régional L’Est républicain.

Le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a ainsi reconnu la réquisition par les services de l’Etat de millions de masques importés de Chine à l’aéroport de Bâle-Mulhouse, au détriment de commandes des collectivités locales, en raison de livraisons arrivées incomplètes. « L’État a donc bien priorisé la satisfaction des soignants et des malades, parmi les différents clients de ce fournisseur », a-t-il ajouté. Plus d'informations dans cet article.

21h45 : La Turquie confine les habitants de 31 villes pour 48 heures

Les habitants de 31 villes de Turquie sont sommés de rester cloîtrés chez eux pendant 48 heures à partir de ce soir minuit, dans le cadre de nouvelles mesures strictes pour lutter contre la pandémie. Parmi ces villes figure la capitale économique Istanbul, et la capitale administrative, Ankara. La Turquie a franchi la barre des 1.000 morts liés à la pandémie de coronavirus, dont 98 nouveaux décès annoncés ce vendredi soir.

20h55 : Des ONG s’inquiètent d’une augmentation des violences conjugales au Maroc pendant le confinement

Une trentaine d’associations marocaines ont exhorté vendredi les autorités à apporter « une réponse d’urgence aux violences faites aux femmes pendant la pandémie de Covid-19 », en hausse selon elles depuis le confinement obligatoire décrété à la mi-mars.

« La maison est le lieu le plus dangereux pour les femmes », rappellent ces ONG dans une lettre adressée à plusieurs ministères.

« Déjà élevé, le taux des violences risque d’augmenter à cause des tensions constatées au sein des foyers, avec des pressions liées à la situation de confinement en famille », qui sont exacerbées par les difficultés économiques, s’inquiètent-elles.

20h45 : Trump confirme un accord Etats-Unis-Mexique pour réduire la production de pétrole 

20h40 : Le Yémen est au bord d’une nouvelle catastrophe humanitaire selon l'ONG Médecins du Monde

Le Yémen, déjà ébranlé par cinq ans de guerre, est au bord d’une nouvelle « catastrophe humanitaire » avec la pandémie de Covid-19 a anticipé Yann Josses, coordinateur de l’ONG Médecins du Monde au Yémen auprès de l’AFP. Selon lui, le développement de l’épidémie dans le pays risque en outre de conduire à baisser la garde sur le front du choléra…

20h30 : Trump tease « une annonce » la semaine prochaine au sujet de l’OMS

Le président américain a promis vendredi une « annonce » la semaine prochaine concernant le financement de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

« Comment vous le savez, nous leur donnons environ 500 millions de dollars par an et nous en parlerons la semaine prochaine », a déclaré M. Trump, quelques jours après ouvertement menacé de suspendre la contribution américaine.

« Nous aurons beaucoup à dire », a ajouté le locataire de la Maison Blanche, qui a critiqué la gestion de la pandémie de coronavirus par cette agence de l’ONU ainsi qu’une attitude à ses yeux trop favorable à Pékin.

20h25 : Apple et Google s’allient pour le suivi des données

Apple et Google ont annoncé vendredi un partenariat pour permettre le suivi numérique des individus ayant été à proximité des personnes infectées par le coronavirus afin de limiter la propagation de la maladie.

Des smartphones équipés du logiciel iOS d’Apple ou Android de Google pourront ainsi échanger des informations via Bluetooth, afin d’assurer le suivi des contacts humains (« contact tracing ») et d’alerter les autres utilisateurs. On vous en dit plus dans cet article.

20h20 : Florence Parly annonce 369 cas de contamination dans les forces armées françaises

Un total de 369 cas de contamination au Covid-19 ont été confirmés par tests dans les armées, 867 cas « déclarés » et 3.800 cas « probables et possibles », a indiqué vendredi au Sénat La ministre des Armées Florence Parly. 

Elle a également présenté un bilan de l’opération militaire Résilience, visant à soutenir les Français face à l’épidémie de Covid-19 : « 139 patients ont été transférés depuis les régions les plus touchées, 130 soignants ont été acheminés vers des hôpitaux en tension. 6.000 personnes de plus ont été accueillies en consultation dans les Hôpitaux d’instruction des armées, où 121 patients sont aujourd’hui soignés en réanimation ».

20h10 : 263 migrants « mis à l’abri » à Calais depuis le début de l’opération

Ceux-ci ont été placés dans des centres d’hébergement du département, où ils pourront se confiner pendant la crise sanitaire. Vendredi matin, « une sixième opération de mise à l’abri des migrants a été organisée : elle a concerné 23 migrants », a indiqué la préfecture. « Ils sont montés dans les bus sans difficulté, après un contrôle sanitaire de premier niveau », a-t-elle précisé.

Cette opération « porte à 263 le nombre de migrants qui ont été mis à l’abri » depuis le début de l’opération le 3 avril, notamment dans un centre de vacances de Merlimont, dans un hôtel à Fouquières-les-Béthune et dans un centre sportif de Liévin, dans le Pas-de-Calais. D’autres départs doivent être organisés la semaine prochaine.

19h53 : Plus de 100.000 morts dans le monde

La pandémie de nouveau coronavirus a fait au moins 100.000 morts dans le monde, dont près de 70 % en Europe, depuis son apparition en Chine en décembre, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles vendredi à 17h30.

Au total, 100.661 décès ont été recensés, dont 70.245 en Europe, continent le plus touché. L’Italie est le pays au monde ayant enregistré le plus de morts (18.849), devant les Etats-Unis (17.925), l’Espagne (15.843) et la France (13.197). Depuis le début de la pandémie, 1.650.651 cas ont été déclarés dans le monde, dont plus de la moitié en Europe (857.233) et plus de 475.000 aux Etats-Unis, pays où la pandémie progresse le plus rapidement.

Le nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu’une fraction du nombre réel de contaminations, un grand nombre de pays ne testant désormais plus que les cas nécessitant une prise en charge hospitalière.

19h48: Le Premier ministre italien annonce le prolongement du confinement jusqu'au 3 mai prochain

Le gouvernement italien a prolongé vendredi jusqu'au 3 mai le confinement et le ralentissement économique brutal imposés depuis un mois pour tenter d'endiguer la pandémie de coronavirus.

« Nous prolongeons les mesures restrictives jusqu'au 3 mai, une décision difficile mais nécessaire dont j'assume toute la responsabilité politique », a déclaré vendredi Giuseppe Conte lors d'une allocution officielle.

19h45 : Un village amérindien de Guyane placé en quarantaine

Le village amérindien de Cécilia sur la commune de Matoury (10 km de Cayenne) en Guyane a été mis en quarantaine par un arrêté du préfet suite à la découverte d’un « foyer épidémique » au Covid-19, a-t-on appris de sources concordantes.

L’arrêté du préfet daté du 9 avril indique que « 10 cas positifs » au Covid-19 ont été confirmés dans ce village arawak de « plus de 50 habitants » et que « le risque de propagation du coronavirus (…) est important ».

Selon l’Agence régionale de santé (ARS), il y a même 12 cas positifs dans ce village arawak et un 13e cas plus que probable, en attente des résultats d’un nouveau test suite à un premier test négatif.

19h40 : Les hôpitaux de Moscou atteignent leurs limites, les mesures de confinement renforcées

La ville de Moscou a annoncé vendredi durcir dès lundi le confinement dû au nouveau coronavirus, les services de santé de la capitale russe atteignant « leurs limites » avec des semaines « difficiles » en perspective.

Dans une adresse télévisée, le maire de Moscou Sergueï Sobianine a indiqué que du 13 au 19 avril au moins, « pratiquement toutes les entreprises et organisations cesseront leur travail » excepté les structures officielles, médicales, d'alimentation, de transport public et de défense.

Il a aussi annoncé la mise en place d'un système de laissez-passer délivrée par la mairie à la demande des administrés pour leur permettre de se rendre au travail. « Dans les jours et semaines à venir, nous allons faire face à des défis difficiles. Nous devons faire preuve de patience et de courage et de responsabilité », a-t-il dit.

19h35 : « Un très haut plateau semble s'amorcer » a également annoncé le directeur général de la Santé. 

19h30: Décès d'« un enfant de moins de 10 ans » en Ile-de-France dont les causes de décès semblent toutefois « multiples » selon Jérôme Salomon.

19h25 : 8.698 décès depuis le 1er mars dans les hôpitaux français, 13.197 décès au total.. 

19h21 : 554 décès supplémentaires dans les hôpitaux en 24h, 433 de plus en 24h dans les établissements de santé et Ehpad. Soit un total de 987 décès lors des dernières 24h. 

19h18 : 431 nouveaux patients admis en réanimation, le solde est légèrement négatif. Un « pâle rayon de soleil »
 

19h16: 4599 décès dans les Ehpad,soit 433 de plus qu'hier. 

19h15 : 90. 676 cas recensés en France

19h10: Jérôme Salomon, directeur de la Santé, s'exprime

18h55 : « Trains de la solidarité », soignants volontaires… Comment la région vient à la rescousse des hôpitaux débordés

Je partage avec vous ce papier de Marion Pignot, notre journaliste à Bordeaux, qui évoque dans son papier la manière dont la région Nouvelle-Aquitaine tente de venir au secours des hôpitaux surchargés.

 

18h50 : La Turquie a franchi la barre des 1.000 morts ce vendredi

La Turquie a franchi la barre des 1.000 morts liés à la pandémie de coronavirus avec 98 nouveaux décès annoncés vendredi par le ministre de la Santé. L'épidémie a fait au total 1.006 morts parmi 47.029 cas recensés en Turquie, a précisé le ministre Fahrettin Koca lors d'une conférence de presse à Ankara.

18h35 : Une astronaute américaine à bord de l'ISS n'arrive pas à croire ce qu'il se passe sur terre

L'astronaute américaine Jessica Meir retrouvera la semaine prochaine une Terre bouleversée, après presque sept mois passés à bord de la Station spatiale internationale (ISS). Elle échangera un confinement pour un autre.

« C'est assez surréaliste de voir ce qu'il se passe sur la planète en dessous de nous », a raconté l'astronaute de 42 ans lors d'un échange téléphonique en direct avec des journalistes vendredi, depuis l'ISS, aux côtés de ses coéquipiers Andrew Morgan et Chris Cassidy (il y a aussi trois Russes en ce moment). « La Terre a toujours l'air aussi éblouissante vue d'ici, donc c'est difficile de croire tous les changements qui se sont produits depuis qu'on est ici ». Et pourtant...

18h20 : Forte hausse du nombre de cas à Singapour, signe d’une deuxième vague d’infections

Auparavant érigé comme modèle de lutte contre l’épidémie, Singapour a recensé vendredi près de 200 nouveaux cas d’infections au coronavirus dont une personne qui en est morte. La cité-État affronte donc une deuxième vague foudroyante de contaminations.

Singapour figurait parmi les premiers endroits de la planète à avoir détecté des cas de contaminations après la découverte du virus en Chine, mais était parvenu à en contenir la propagation grâce à une stratégie de contrôle très stricte et de traçage des contacts en lieu avec les personnes infectées.

Mais avril a vu un pic de contaminations locales, au sein même de la cité-Etat, obligeant le gouvernement à imposer des mesures sévères auxquelles il ne s’était jusqu’à présent pas résolu, parmi lesquelles la fermeture de la majorité des lieux de travail. Un décès et 197 nouveaux cas ont été rapportés vendredi par les autorités de santé, ce qui porte le bilan total de Singapour à 2.108 infections dont sept mortelles.

18h10 : 980 décès supplémentaires au Royaume-Uni, ce qui porte le total à 8.958

Le Royaume-Uni a enregistré 980 décès supplémentaires de patients malades du Covid-19, un nouveau record qui porte le bilan total à 8.958 morts, a annoncé vendredi le ministre de la Santé, Matt Hancock.

Le ministre a une nouvelle fois exhorté les Britanniques à respecter le confinement et à rester chez eux malgré le beau temps durant le week-end de Pâques afin de limiter la propagation du virus dans le pays, l'un des plus durement touchés en Europe.

17h50 : Face au Covid-19, l’indépendance est « la solution » pour Corsica Libera

Le parti indépendantiste corse, Corsica Libera, a assuré vendredi que « l’indépendance » de l’île était « la seule solution viable » pour sortir de la crise sanitaire du nouveau coronavirus.

« Nous nous battons depuis des années pour l’accession du peuple corse à une souveraineté pleine et entière, aujourd’hui seule solution viable pour sortir de cette crise », écrit le parti indépendantiste dans un communiqué. « Nous pensons plus que jamais que l’indépendance de notre pays représente la solution », martèle-t-il.

17h40 : L’OMS craint « une résurgence mortelle » de la pandémie en cas de déconfinement hâtif

Une levée prématurée des mesures de confinement prises pour endiguer la propagation du nouveau coronavirus pourrait entraîner une «résurgence mortelle» de la pandémie, a prévenu vendredi le patron de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

« Comme tout le monde, l'OMS aimerait voir les restrictions levées. Dans le même temps, lever les restrictions trop rapidement pourrait entraîner une résurgence mortelle » de la pandémie, a déclaré Tedros Adhanom Ghebreyesus. «Le reflux [de la pandémie] pourrait être aussi mortel que sa propagation s'il n'est pas géré convenablement », a-t-il ajouté.

17h20 : La FFT annonce un « plan de soutien » de 35 millions d’euros

Un « plan de soutien et de relance » de 35 millions d’euros à destination des différents acteurs du tennis français va être développé en réponse aux conséquences de la pandémie de coronavirus, annonce la Fédération française de tennis (FFT) dans un communiqué vendredi.

Il « s’adressera aux acteurs confrontés à de sérieuses difficultés économiques consécutives à la crise sanitaire, à savoir les clubs affiliés, les enseignants professionnels indépendants, les joueuses et joueurs français du circuit professionnel, les officiels internationaux et les organisateurs de tournois internationaux français », explique la FFT.

17h10 : Le confinement prolongé jusqu’au 5 mai en Irlande

L’Irlande a décidé de prolonger jusqu’au 5 mai le confinement décrété pour freiner la propagation de la pandémie de nouveau coronavirus, qui a fait 263 morts et contaminé officiellement plus de 6.000 personnes dans le pays, a annoncé vendredi le Premier ministre Leo Varadkar.

« Ce que nous faisons est difficile mais nous devons continuer », a plaidé M. Varadkar à la télévision. « Les experts ont recommandé aujourd’hui de prolonger (ces mesures) pour trois semaines de plus, jusqu’au 5 mai, et le gouvernement a accepté », a-t-il ajouté, alors que l’Irlande avait ordonné le confinement de la population le 27 mars.

jts-mpa-gmo/sg

17h00 : Près de 60% des Ehpad d'Ile-de-France infectés au Covid-19

Plus de 400 des 700 Ehpad d'Ile-de-France connaissent "au moins au cas de Covid-19", a annoncé vendredi à l'AFP le directeur de l'Agence régionale de santé, estimant que la "contagion progresse vite" notamment parmi les personnels.

"En Ile-de-France, on a près de 60% des Ehpad dans lesquels il y a au moins un cas de Covid, un peu plus de 400" des 700 établissements que compte la région, a déclaré à l'AFP Aurélien Rousseau, directeur de l'ARS Ile-de-France.

16h50 : En Autriche, deux fois plus de cas que les chiffres officiels, selon une étude

L’Autriche compterait deux fois plus d'habitants infectés par le coronavirus que ne le laissent penser les tests de dépistage effectués jusqu'à présent, selon une étude rendue publique vendredi à Vienne.

Le taux de contamination de la population autrichienne se situe autour de 0,32%, c'est-à-dire qu'environ 28.500 des 8,9 millions d'Autrichiens seraient infectés, selon les conclusions de cette étude menée par un des principaux instituts de sondage du pays, Sora.

16h40 : Angela Merkel salue une « riposte européenne commune et solidaire »

Angela Merkel a estimé vendredi que l’accord trouvé par l’Eurogroupe constituait une « riposte commune et solidaire » face au nouveau coronavirus, au moment où l’Allemagne fait l’objet de vives critiques pour son refus de mutualisation des dettes.

Cet accord « constitue un élément important d’une riposte européenne commune et solidaire à la pandémie de coronavirus », a indiqué sur Twitter sur porte-parole, Steffen Seibert. « Il est désormais possible notamment à tous les Etats membres d’engager la lutte contre le chômage. Les programmes doivent être mis en œuvre au plus vite », a-t-il ajouté.

16h30 : Les masques distribués lundi pour la reprise du travail en Espagne

Des masques seront distribués lundi en Espagne notamment dans les stations de métro ou de trains de banlieue alors que les entreprises pourront rouvrir après deux semaines d'« hibernation » de l’économie, a annoncé vendredi le ministre de la Santé.

Cette annonce intervient alors que l’Espagne a recensé vendredi 605 morts du Covid-19 en 24 heures, le chiffre le plus bas enregistré depuis le 24 mars. Le bilan quotidien a diminué pour le deuxième jour d’affilée après deux jours de rebond consécutifs. Au total, 15.843 personnes ont succombé à la maladie en Espagne, un des pays les plus endeuillés du monde par la pandémie.

16h20 : Un respirateur non breveté contre le Covid-19 en Espagne

Un respirateur développé à partir d’un moteur d’essuie-glace et non breveté pour pouvoir être produit en Afrique ou en Amérique latine : c’est le pari du Dr Manel Puig Domingo et du constructeur automobile Seat en Espagne contre le coronavirus.

Moins performant qu’un modèle conventionnel, il a été conçu à une vitesse « que nous n’aurions jamais imaginée » en raison de l’urgence sanitaire, explique cet endocrinologue. Comme en Espagne, les constructeurs automobiles dans d’autres pays se sont lancés dans la fabrication de précieux respirateurs, tels General Motors ou Ford aux Etats-Unis ou PSA en France.

16h10 : Agnes Buzyn remet la blouse après six semaines de descente aux enfers

De figure providentielle des municipales à Paris au banc des accusés dans la crise du coronavirus, l’ancienne ministre de la Santé Agnès Buzyn a vécu six semaines en forme de descente aux enfers, dont elle tente de se sortir en remettant la blouse à l’hôpital.

La professeure d’hématologie a repris depuis la semaine dernière son activité médicale à l’hôpital Percy à Clamart, dans la banlieue ouest de Paris, ont indiqué vendredi plusieurs de ses proches. « Elle refuse désormais toute expression publique. Mais elle ne me paraît ni stressée, ni fatiguée, elle est posée », explique l’une de ses colistières

16h00 : Diabète, maladies cardiovasculaires et pulmonaires, premiers facteurs de risque en France

Ces chiffres de Santé Publique France confirment des tendances déjà observées dans d'autres pays. Ils montrent que les cas graves concernent avant tout des hommes, majoritairement des personnes de plus de 65 ans et qui souffrent d'autres pathologies.

Une analyse de 2.218 cas admis dans 137 services de réanimation en France entre le 16 mars et le 5 avril montre que 73% sont des hommes et que 55% ont plus de 65 ans. Parmi ceux-ci, 23% souffrent de diabète, 19% de pathologie cardiaque, 17% d'hypertension artérielle et 16% de pathologie pulmonaire. Plus de la moitié de ces patients ont dû être mis sous respirateur.

15h45 : Les Nords-Irlandais appelés à dénoncer les violations du confinement

La police nord-irlandaise a annoncé vendredi avoir lancé un formulaire en ligne où les citoyens peuvent dénoncer les personnes enfreignant les consignes officielles de distanciation sociale en pleine pandémie de nouveau coronavirus.

Ce formulaire permet de signaler des personnes effectuant des déplacements « non essentiels », des réunions publiques ou privées de personnes n’appartenant pas au même ménage ou des bars restant ouverts malgré les interdictions en vigueur depuis le 28 mars dans la province britannique, a précisé la police dans un communiqué.

15h30 : La Ligue féminine de basket définitivement arrêtée

 

15h15 : A Jussey, la première usine de cercueils d’Europe augmente la cadence

La France compte ses morts et les commandes affluent. Pour répondre à la demande, l’usine haute-saônoise du groupe OGF, numéro un français des services funéraires, s’est réorganisée pour fabriquer 410 cercueils par semaine contre 370 en temps normal.

« Suite à l’épidémie, on a décidé de fabriquer seulement les quatre types de cercueils les plus vendus aux familles », sur les 15 gammes habituellement proposées, ce qui « nous a permis d’optimiser le flux de production », explique le directeur du site Emmanuel Garret. « On pourrait encore envisager d’augmenter la cadence », assure-t-il.

15h00 : Premier cas de coronavirus au Yémen en guerre, inquiétudes des humanitaires

Le Yémen, pays en proie à une grave crise humanitaire due à la guerre, a annoncé vendredi un premier cas de contamination au nouveau coronavirus, faisant craindre aux ONG des répercussions catastrophiques en cas de propagation de l'épidémie.

Un cessez-le-feu décrété unilatéralement à partir de jeudi par la coalition militaire menée par l'Arabie saoudite, alliée du pouvoir au Yémen, ne semblait pas tenir, des frappes aériennes ayant visé des cibles des rebelles Houthis quelques heures après son entrée en vigueur, selon des sources des belligérants.

14h45 : L’opérateur funéraire à Rungis « prendra à sa charge tous les frais »

14h30 : Des ministres européens appellent à une relance post-Covid « verte »

L’heure est à la lutte contre l’épidémie, mais « nous devrions nous préparer à reconstruire nos économies en introduisant des plans de relance destinés à redonner à l’Europe et à ses citoyens un progrès et une prospérité rénovés et soutenables », écrivent-ils dans un texte publié par le site climatechangenews.com

« Nous devons résister à la tentation de solutions à court terme en réponse à la crise actuelle qui risquent d’enfermer l’UE dans une économie basée sur les énergies fossiles pour des décennies », avertissent-ils.

14h20 : Il sera « très compliqué de retrouver un moment politique » pour la réforme des retraites

La réforme des retraites, suspendue à cause du coronavirus, n’est « pas enterrée », mais il sera « très très compliqué de retrouver un moment politique » pour la relancer, a confié Cendra Motin, députée LREM et rapporteure de l’un des volets de la réforme.

« Le sujet est maintenu en vie pour que ce ne soit pas enterré. Mais ca va juste être très très compliqué de retrouver un moment politique. Je ne sais pas comment on va faire », a expliqué la « marcheuse ».

14h00 : Sommet de l’UE le 23 avril pour jeter les bases d’une « reprise économique robuste »

Le président du Conseil européen Charles Michel a convoqué vendredi un sommet européen par visioconférence le 23 avril, consacré à la relance économique de l’Union, touchée de plein fouet par la pandémie de coronavirus.

« Il est temps de jeter les bases d’une reprise économique musclée », a-t-il estimé dans un communiqué, au lendemain d’un accord des ministres européens sur une réponse commune à la crise, qu’il a qualifié de « percée significative ».

 

13h55 : Les podcasts érotiques se portent à merveille, merci pour eux

Notre journaliste Anne-Laëtitia Béraud décortique rien que pour vous les cartons d'audience des podcasts chaud, chaud, chaud. Parce qu'en cette période trouble, ça ne fait pas de mal de se faire du bien. 

 

13h45 : Dix ministres européens appelent à une relance post-Covid « verte »

Dix ministres européens de l'Environnement ont appelé vendredi à ce que les plans de relance post-épidémie de coronavirus prennent en compte les questions d'environnement et de climat.

L'heure est actuellement à la lutte contre l'épidémie, mais « nous devrions nous préparer à reconstruire nos économies en introduisant des plans de relance destinés à redonner à l'Europe et à ses citoyens un progrès et une prospérité rénovés et soutenables », écrivent-ils dans un texte publié par le site climatechangenews.com

« Nous devons résister à la tentation de solutions à court terme en réponse à la crise actuelle qui risquent d'enfermer l'UE dans une économie basée sur les énergies fossiles pour des décennies », avertissent-ils.

13h35 : Les régions de France doublent leur participation au Fonds national de solidarité

Cette hausse va porter le total de la participation à hauteur de 500 millions d'euros pour aider les entreprises à faire face aux conséquences de la crise sanitaire. C'est ce qu'a annoncé vendredi l'association Régions de France.

« Compte tenu de la gravité de la situation économique frappant les TPE, les artisans et les indépendants, les Régions ont donc décidé d'accompagner ce mouvement en doublant leur participation à ce fonds, ce qui porte leur engagement à 500 millions d'euros », écrit l'association dans un communiqué.

13h30 : Un peu de solidarité dans ce monde de doute

Levé à 3h du matin, direction le marché de Rungis puis distribution dans tout Paris avec sa camionnette. Fin de journée à… minuit. Bravo Kévin, rien à dire. Si vous ne l’avez pas vu, on vous conseille chaudement ce reportage sur les initiatives solidaires des Français diffusé hier soir sur Envoyé Spécial.

 

13h25 : Les hôpitaux de Moscou pas loin de la rupture

Les hospitalisations dues au nouveau coronavirus sont en forte hausse à Moscou et les capacités des services de santé de la capitale russe atteignent « leurs limites », ont prévenu vendredi les autorités.

Le nombre de cas quotidiens a battu vendredi un record en Russie avec 1.786 nouveaux malades confirmés, pour un total de 11.917 et 94 morts. Parmi ceux-ci, 7.822 cas ont été enregistrés à Moscou.

« Ces derniers jours, le nombre d’hospitalisations à Moscou mais aussi de patients atteints de la forme grave de la maladie a augmenté. Le nombre de patients souffrant de pneumonie liée au coronavirus a plus que doublé par rapport à la semaine dernière, de 2.600 à 5.500 cas », a déclaré Anastasia Rakova, adjointe au maire de la capitale.

13h15 : L’Indonésie déploie des soldats dans les rues de Jakarta

Des soldats étaient déployés en renfort des forces de police dans les rues de la capitale de l’Indonésie Jakarta pour s’y assurer de l’application des règles de plus en plus strictes édictées face à la propagation du nouveau coronavirus.

Les contrevenants s’exposent à de fortes amendes et à des peines allant jusqu’à un an de prison s’ils ne se plient pas à l’obligation de ne pas sortir de chez soi ou à l’interdiction des rassemblements de plus de cinq personnes à l’extérieur désormais en vigueur dans cette mégalopole de 30 millions d’âmes.

Le président indonésien Joko Widodo a décrété le mois dernier l’état d’urgence en raison de la hausse du nombre des morts du Covid-19 dans le quatrième Etat le plus peuplé du monde avec plus de 260 millions d’habitants. Officiellement, 306 personnes y ont péri d’insuffisance respiratoire sur les 3.512 cas confirmés de Covid-19, des chiffres considérés comme largement sous-évalués.

13h10 : 122 nouveaux décès en Iran, le bilan total s'élève à 4.232 morts

L'Iran a annoncé vendredi 122 décès supplémentaires dus au nouveau coronavirus, ce qui porte à 4.232 morts le bilan officiel dans ce pays, le plus touché par la pandémie au Proche et au Moyen-Orient.

Le ministère de la Santé a recensé 1.972 nouveaux cas au cours des dernières 24 heures, portant le total des cas confirmés à 68.192, a déclaré Kianouche Jahanpour, porte-parole du ministère de la Santé, lors de son point presse quotidien.

12h55 : L’opérateur funéraire justifie les tarifs appliqués à Rungis

L’opérateur funéraire OGF, en charge de la gestion de l’accueil des cercueils à Rungis, a répondu vendredi à la polémique sur les tarifs pratiqués, estimant que « ces montants sont très inférieurs à une admission (…) dans un funérarium classique ».

Les « montants sont très inférieurs à une admission avant mise en bière et l’utilisation des installations techniques dans un funérarium classique », écrit OGF dans un communiqué de presse. « Un forfait de prise en charge comprenant les 6 premiers jours de séjour est ainsi facturé 159 euros. Si le séjour doit se prolonger, une tarification complémentaire de 35 euros à la journée s’applique », confirme OGF qui ajoute que « conformément à l’annonce faite par le Ministère de l’Intérieur, ces frais supplémentaires ne seront pas supportés par les familles et directement pris en charge par l’Etat ».

12h50 : Séquence émotion

 

12h40 : 50 cas positifs sur le porte-avions français Charles de Gaulle

Cinquante membres de l’équipage du porte-avions français Charles de Gaulle ont été testés positifs au coronavirus, a annoncé vendredi le ministère des Armées, précisant que trois marins avaient été évacués « à titre préventif ».

« Les résultats des 66 tests réalisés ont conclu à la présence de 50 cas de Covid-19 à bord du Charles de Gaulle », a indiqué le ministère dans un communiqué, 24 heures après l’annonce de cas suspects. « Aucune aggravation de l’état de santé des marins à bord n’est constatée à l’heure actuelle », précise-t-on de même source. L’origine de la contamination du navire n’est pas encore connue.

12h30 : En banlieue, des habitants dénoncent des violences policières pendant le confinement

« Des contrôles ciblés et violents » : depuis le début du confinement, des habitants des banlieues populaires dénoncent des violences policières, vidéos à l’appui, lors de contrôles des forces de l’ordre qui elles martèlent la difficulté à faire respecter les mesures dans certains quartiers.

Le 23 mars, une semaine après le début du confinement en France, Yassim, 30 ans, poste une vidéo. « Ils m’ont éclaté la tête à deux reprises contre le mur et ils m’ont mis un coup de crosse de flashball en pleine tête », relate l’habitant des Ulis (Essonne), le visage tuméfié.

12h20 : YouTube lance une page de contenus éducatifs

Appelée « Apprendre à la maison », cette page présente tous les contenus de la plateforme de partage de vidéos, par thématique et par catégorie d’âge, des enfants en maternelle aux adolescents. Du Monde des Titounis au spécialiste des sciences Dr Nozman, en passant par les vidéos de l’INA et du Musée d’Orsay.

« Nous les avons regroupées dans un seul et même site, sous de nouvelles catégories et avec de nouvelles playlists thématiques, pour plus de visibilité pour les familles dans le contexte actuel », indique YouTube dans un communiqué.

12h10 : Pas de reprise physique des cours à l’université de Corse avant septembre

Les étudiants de l’université de Corse ne reviendront pas assister physiquement à des cours sur le campus avant la rentrée de septembre et seront évalués à distance pour valider leur semestre, a annoncé l’établissement.

« Au regard du manque de visibilité sur la date de sortie de confinement, il n’y aura pas de reprise des cours en présentiel avant la rentrée de septembre 2020 », écrit l’université de Corse dans une communication.

12h00 : Après l’accord européen, Rome veut toujours des « eurobonds »

Rome s’est dit déterminé vendredi à « gagner le match » au conseil européen en obtenant désormais l’émission d’un emprunt européen commun, les « coronabonds », après avoir oeuvré la veille à l’accord sur une réponse économique européenne commune au coronavirus.

Ce consensus, arraché jeudi soir, constitue un soulagement pour les Européens, après des semaines d’atermoiements mettant en évidence une fracture béante entre les pays du Sud et ceux du Nord. « Cela a été une très bonne première mi-temps, maintenant nous devons gagner le match », a déclaré vendredi le ministre italien de l’Economie Roberto Gualtieri, sur la chaîne de télévision Rai 1.

11h50 : Des masques bretons 

 

11h40 : Les Français ont « complètement changé leur mode de consommation »

« Avoir une augmentation de 140 % des ventes de farine la semaine dernière, ou de 99 % des pâtes, c’est incroyable en terme de changement, mais on a suivi » a déclaré la présidente de la FNSEA.

« Il y a eu beaucoup plus d’achats, des achats de précaution de la part de Français qui ont peur de la pénurie, qui ont peur de manquer, qui sortent moins souvent, donc achètent des produits secs qui se conservent, remplissent les placards de produits qui peuvent durer longtemps, il y a moins de fromages, moins de viande » a-t-elle dit.

11h30 : Nombre de morts en Espagne au plus bas depuis le 24 mars

L'Espagne a recensé vendredi 605 morts du Covid-19 en 24 heures, le chiffre le plus bas enregistré depuis le 24 mars, ont annoncé les autorités.

Au total, 15.843 personnes ont succombé à la maladie dans le pays, un des plus endeuillés du monde par la pandémie et qui est soumis depuis le 14 mars à un confinement des plus stricts.

11h20 : Bond des décès en Belgique qui passe à plus de 3.000 morts

Le nombre des décès causés par la pandémie du covid-19 a bondi en Belgique avec 3.019 morts, indique le dernier bilan officiel communiqué vendredi par les autorités sanitaires.

496 nouveaux décès ont été notifiés au cours des dernières 24 heures, dont 171 enregistrés entre le 18 et le 31 mars dans des maisons de retraite en Flandre, ont précisé les autortés sanitaires.

11h10 : 356 décès dans les maisons de retraite Korian en France

Le groupe Korian a enregistré 356 décès en lien avec le coronavirus dans ses maisons de retraites en France où séjournent 23.000 personnes, a indiqué vendredi sur RTL sa directrice générale Sophie Boissard.

Zone grise depuis le début de l’épidémie, les décès dans les 7.500 Établissements d’hébergement pour les personnes âgées dépendantes (Ehpad) en France étaient jusqu’à fin mars encore exclus du décompte officiel prenant en compte seulement les décès à l’hôpital.

11h00 : Près de 50 malades du coronavirus évacués d’Ile-de-France par train sanitaire

Au total, 48 évacuations sont prévues à bord de deux trains sanitaires. Ce nombre « peut être amené à évoluer en cours de journée » selon les autorités sanitaires, en fonction de l’état de santé des patients, les transferts ne pouvant être réalisés que pour des malades « stabilisés ».

Deux trains ont été mis la à disposition des autorités sanitaires par la SNCF pour cette opération. Les malades devaient partir de la Gare d’Austerlitz et rejoindre des établissements situés à Bordeaux, Angoulême et Poitiers.

10h50 : Le chanteur Christophe en réanimation à Brest

C’est ce qu’a indiqué Véronique Bevilacqua, son épouse, dans un communiqué transmis vendredi. « Il est toujours intubé sous sédation profonde. Je demande à la presse de ne pas déranger les équipes soignantes et de le respecter lui et sa famille, à savoir sa fille unique et moi-même », poursuit Véronique Bevilacqua dans ce court texte.

Le compositeur d'« Aline » ou encore des « Mots Bleus », Daniel Bevilacqua de son vrai nom, 74 ans, avait été hospitalisé et admis en réanimation le 26 mars dans un hôpital parisien en raison d’une « insuffisance respiratoire », selon son producteur de spectacle. Ce dernier indiquait ne pas « être en mesure de confirmer s’il a été testé positif au Covid-19 ». Aucune mention du virus n’est faite dans le communiqué de son épouse.

10h40 : Contrôles policiers renforcés en Italie à Pâques

A Pâques aussi nous devons tous rester à la maison pour notre bien et celui de nos proches et pour permettre à l'Italie de repartir le plus rapidement possible", a déclaré la ministre de l'Intérieur Luciana Lamorgese dans une interview vendredi au quotidien Corriere della Sera.

«C'est pour cette raison que les contrôles policiers sur les déplacements seront renforcés, pour éviter que les gens aillent dans leur résidence secondaire ou dans des localités touristiques. Ceux qui ne pourront pas justifier leur déplacement seront sanctionnés», a ajouté la ministre.

10h30 : Un premier cas de coronavirus dans le monde du sumo au Japon

Le monde fermé du sumo a confirmé vendredi un premier cas de coronavirus en son sein, un coup dur pour ce sport ancestral dont un tournoi a déjà dû se faire à huis clos et d'autres ont été reportés.

Un lutteur de rang inférieur, fiévreux la semaine dernière, a subi un test qui s'est révélé positif, a précisé la fédération japonaise de sumo en refusant de préciser l'identité de l'homme ni l'écurie à laquelle il appartient.

10h20 : En préfecture du Nord, réunion de crise téléphonique sur l’aide alimentaire

« Privés des bénévoles âgés, on s’est adaptés dans l’urgence » mais « on manque de masques ! », lance un représentant du Secours populaire. Au bout du fil, la préfecture du Nord réunit virtuellement une quinzaine d’associations spécialisées dans l’aide alimentaire, après un mois de crise sanitaire.

« Le confinement, c’était compliqué au début ! Certaines équipes ont dû cesser leurs activités », résume sur haut-parleur Clémence Audouze, membre de la société Saint-Vincent-de-Paul (SSVP), qui vient en aide aux plus démunis. Dans un grésillement poli, plusieurs interlocuteurs approuvent.

10h10 : 356 décès dans les maisons de retraite Korian en France

Le groupe Korian a enregistré 356 décès en lien avec le coronavirus dans ses maisons de retraites en France où séjournent 23.000 personnes, a indiqué sur RTL sa directrice générale Sophie Boissard.

« Parmi les 23.000 personnes qui habitent dans l’une de nos maisons de retraite en France, nous comptons à ce jour depuis le 1er mars, 356 personnes qui sont mortes, soit qu’elles avaient le coronavirus, soit qu’on pense qu’elles l’avaient », a indiqué Sophie Boissard, évoquant un « défi sans précédent ».

10h00 : L'Allemagne se prépare au traçage par téléphone portable

Le gouvernement allemand s'apprête à lancer une application mobile, inspirée de Singapour, pour faciliter le suivi individuel des cas et l'identification des chaînes de contamination au coronavirus, dans le cadre de la stratégie de sortie progressive du confinement. 

Comme partout en Europe, où ce sujet de l'exploitation des données issues des smartphones est à l'étude, il suscite un vif débat autour de la protection des données privées. Le projet vise à informer, sur la base du volontariat, chaque individu s'il a été en contact avec une personne contaminée.

9h45 : L'Italie se dirige vers un confinement jusqu'au 3 mai

Le gouvernement italien a décidé de prolonger les mesures de confinement qui expiraient le 13 avril jusqu'au 3 mai, écrivent vendredi les médias italiens citant des sources syndicales. Cette décision, toujours pas officielle mais qui devrait être adoptée à très court terme, a été annoncée jeudi après-midi au cours d'une réunion entre plusieurs membres du gouvernement, dont le Premier ministre Giuseppe Conte, et des représentants de divers syndicats, aussi bien de travailleurs que d'employeurs.

9h35 : Un « protocole de fin de confinement » nécessaire dans les entreprises

Le secrétaire général de la CFDT Laurent Berger a souhaité vendredi la définition de « critères obligatoires » dans « chaque entreprise » en matière sanitaire, « une forme de protocole de fin de confinement » pour protéger les salariés contre le coronavirus.

« Il faut des critères obligatoires pour la reprise d’activité dans les entreprises en termes de santé et de sécurité. Il faut que dans chaque entreprise, on soit capable de définir » comment « respecter les gestes barrière », de lister « les protections individuelles en termes de masques, de gel, d’autres types de protection nécessaires », a-t-il détaillé.

9h30 : Le gouvernement prêt à mobiliser 20 milliards d’euros en recapitalisation

Le gouvernement est prêt à mobiliser jusqu’à 20 milliards d’euros pour renflouer le capital d’entreprises françaises mises particulièrement en difficulté par la crise engendrée par l’épidémie de Covid-19, a indiqué le ministre de l’Economie Bruno Le Maire.

« Nous avons décidé de mettre 20 milliards d’euros sur le compte d’affectation spéciale (de l’Etat), justement, pour pouvoir soutenir en capital toutes les entreprises qui pourraient en avoir besoin, publiques ou privées », a assuré Bruno Le Maire à l’antenne d’Europe 1.

 

9h20 : Sanofi promet de donner 100 millions de doses d’hydroxychloroquine

Le laboratoire français Sanofi a annoncé vendredi faire don de 100 millions de doses d’hydroxychloroquine, un dérivé de la chloroquine, prescrit contre paludisme, à une cinquantaine de pays pour traiter les malades atteints du Covid-19.

L’hydroxychloroquine « fait partie des médicaments évalués par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) dans le cadre d’un essai clinique international visant à trouver une solution thérapeutique dans la lutte contre le Covid-19 », a rappelé le groupe dans un communiqué.

9h10 : La région de Kyoto veut rejoindre l’état d’urgence

La préfecture de Kyoto, ancienne capitale du Japon et haut lieu touristique, a demandé vendredi à rejoindre l’état d’urgence déjà déclaré pour sept autres régions du pays, dont Tokyo et Osaka, face à la pandémie de coronavirus.

La veille déjà, une grande région industrielle, Aichi, où se trouve notamment le siège mondial du géant de l’automobile Toyota, avait fait la même démarche.

9 h 01 : Les ondes positives, c’est dans notre newsletter

Elle s’appelle « Restez positif chez vous », et ça ressemble à ça. Si vous êtes déjà séduit ou séduite, vous pouvez vous inscrire tout de suite, ici :

8 h 52 : « Le président français alimente-t-il le battage médiatique autour d’un traitement anti-coronavirus non prouvé ? »

Chez la revue scientifique américaine renommée, Science, on est, disons, dubitatifs sur la visite de Macron chez Raoult, hier, à Marseille.

 

8 h 44 : Les Etats-Unis pas en reste

La Bande centrale américaine, la Fed, propose aussi un plan de très grande envergure.

 

8 h 36 : Cloués au sol, les avions sont bichonnés

« Les avions au sol demandent de l’entretien, on ne les abandonne pas, de façon à pouvoir retrouver l’ensemble de nos machines dans le meilleur état à l’issue du confinement », déclare Dominique Viallet, responsable maintenance en ligne. Les opérations sont « essentiellement orientées vers la protection des avions, de leurs systèmes sensibles tels que les dispositifs aérodynamiques, les prises Pitot et les prises statiques, les sondes d’incidence et de températures », essentiels pour la sécurité des vols, précise Dominique Viallet.

Selon le type d’avion, le moteur est protégé par une bâche orange ou simplement immobilisé par des attaches, notamment pour que les pales ne se mettent pas à tourner dans le vide. Toutes les semaines, chaque réacteur est mis en route pendant un quart d’heure, pour assurer la lubrification du système et éviter tout risque de corrosion.

8 h 28 : Des détails sur l’accord européen

Qui ne comprend donc pas de mutualisation des dettes, grâce à des coronabonds, par exemple, dont on a beaucoup parlé ces derniers jours.

 

8 h 20 : Boum du bio

L’engouement pour les produits issus de l’agriculture biologique ne pâtit ni du confinement, ni de l’épidémie de coronavirus : les ventes explosent, parce que les Français entendent « mieux manger » en cette période d’inquiétude sanitaire, mais aussi pour des raisons plus terre à terre. « Dans ma région, tous les producteurs bio qui font de la vente directe sont dévalisés. » Philippe Henry, président de l’Agence Bio, et agriculteur dans une ferme de Lorraine..

Même constat pour Philippe Bramedie, président et fondateur des Comptoirs de la Bio, qui rassemblent 150 magasins indépendants. « Les clients se déplacent un peu moins en magasins, on observe une baisse de fréquentation de l’ordre de 30 à 40 % mais qui est largement compensée par un quasi-doublement du panier moyen ».

8 h 11 : Problèmes de voisinages pour Matteo Salvini à Milan

On est vraiment tranquille nulle part quand on est d’extrême droite.

 

8 h 02 : Liliane Marchais emportée par le Covid-19

La femme dans l’ancien leader communiste français est morte jeudi, dans son Ehpad.

 

7 h 58 : Pas de petits profits

Même pendant la crise sanitaire.

 

7 h 49 : Bientôt 100.000 décès de la pandémie

Au total, 1.601.984 personnes ont été contaminées par le nouveau coronavirus, d’après l’université John-Hopkins, qui fait référence. Il ne s’agit que des cas testés et confirmés, bien sûr. Le nombre réel est sans doute bien supérieur. D’après cette même source, 95.731 personnes sont mortes. Là aussi, c’est un minimum.

7 h 38 : Enfin un accord

Après une première réunion infructueuse mardi, puis des échanges tendus, les ministres européens des Finances sont finalement parvenus à s’entendre sur une réponse économique commune face au coronavirus. « La réunion s’est achevée sous les applaudissements des ministres », a annoncé sur Twitter le porte-parole du président de l’Eurogroupe aux alentours de 22 h 00.

Le ministre français des Finances, Bruno Le Maire, a lui salué un « excellent accord », incluant « 500 milliards d’euros disponibles immédiatement » et « un fonds de relance à venir ». Face à la pandémie, la réponse européenne doit s’orienter sur trois axes principaux : jusqu’à 240 milliards d’euros de prêts du fonds de secours de la zone euro, un fonds de garantie de 200 milliards d’euros pour les entreprises et jusqu’à 100 milliards pour soutenir le chômage partiel. Mais pas de mutualisation des dettes, pas de coronabonds…

7 h 30 : Quasi-accord

Un accord était à portée de main vendredi après une réunion cruciale des pays exportateurs de pétrole, Arabie saoudite et Russie en tête, pour une baisse massive de production pour enrayer la chute des cours. Un communiqué de l’Organisation des producteurs de pétrole (Opep), publié après onze heures de discussions par visioconférence, a fait état d’une entente préalable sur une diminution de l’offre mondiale de 10 millions de baril de brut par jour en mai et juin.

Il reste cependant un obstacle : un pays non-membre du cartel, le Mexique, n’a pas donné son approbation. Or, elle est indispensable pour entériner une décision à la hauteur de la crise qui frappe le secteur en ces temps de pandémie mondiale du coronavirus.

7 h 23 : Un premier cas au Yémen, pays en guerre

Le Yémen a annoncé vendredi un premier cas de contamination au nouveau coronavirus, dans la province de Hadramout (sud) contrôlée par le gouvernement, ont annoncé les autorités sanitaires.

« Le premier cas confirmé de coronavirus a été recensé dans la province de Hadramout », a indiqué sur Twitter la commission gouvernementale d’urgence nationale sur le Covid-19. Des organisations humanitaires ont averti de répercussions potentiellement catastrophiques d’une épidémie de coronavirus dans ce pays ravagé par cinq ans de guerre entre rebelles et troupes yéménites soutenues par l’Arabie saoudite.

Bonjour à toutes et à tous ! Bienvenue sur le live quotidien de 20 Minutes sur le suivi de la pandémie de coronavirus. Toute la journée, toutes les infos, c’est ici !

Et pour retrouver les infos de la nuit, direction notre précédent live.