Coronavirus : Ai-je le droit de réaliser ou de faire réaliser des travaux pendant le confinement ?

ECLAIRAGE Pas facile de s’y retrouver dans le flux d’informations qui tombent sur le nouveau coronavirus. Une question en particulier vous taraude ? Chaque jour, « 20 Minutes » fait en sorte de vous apporter la réponse

Julie Bossart

— 

Certains magasins de bricolage, comme ceux de l'enseigne Leroy Merlin, peuvent reste ouverts pendant le confinement (illustration).
Certains magasins de bricolage, comme ceux de l'enseigne Leroy Merlin, peuvent reste ouverts pendant le confinement (illustration). — A. Gelebart / 20 Minutes

Il fait beau et vous êtes confiné chez vous en raison de l’épidémie de nouveau coronavirus. La fenêtre de tir est idéale pour réaliser les travaux que vous remettiez à plus tard, ou ceux pour lesquels vous n’aviez pas une minute. D’autant plus que, depuis l'arrêté du 16 mars 2020, les « commerces de détail de matériaux de construction, quincaillerie, peintures et verres en magasin spécialisé », proposant du petit outillage et des produits de dépannage pour du bricolage d’appoint, peuvent rester ouverts. Certaines enseignes ont mis en place des drives pour récupérer ses achats effectués en ligne.

Votre matériel dans le coffre, êtes-vous pour autant autorisé à vous déplacer sur le lieu des travaux ? Ou, si vous n’êtes pas bricoleur pour un sou, pouvez-vous déléguer le chantier à un professionnel ? De très nombreux lecteurs de 20 Minutes nous posent la question :

« J’ai acheté une maison début novembre. Habitant actuellement à 20 km, puis-je me déplacer pour y faire des travaux, sachant que les matériaux sont sur place et que je ne croiserai personne ? » Leenens

« J’ai un commerce non essentiel, mais ai-je le droit de profiter de ce moment de fermeture pour réaliser des travaux en extérieur (peinture façade) ? » Jutge

« Je dois déménager dans une maison que j’ai achetée, et qui est en mauvais état. Je dois donc impérativement faire des travaux avant mon emménagement. Ai-je le droit de me déplacer dans cette maison pour faire des travaux ? Elle se trouve à 2 km de ma résidence actuelle. » François

« Peut-on aller faire des travaux dans la maison neuve de notre fils ? Ce sera du bénévolat. » Le Flem

« J’ai eu un grave dégât des eaux usées (urines + excréments), dans un appartement que je possède dans une station de l’Isère. Mon expert en assurance m’a dit de faire intervenir rapidement une entreprise de décontamination, désinfection et nettoyage. Le rendez-vous a été pris, mais je dois démonter les éléments de cuisine pour que des ouvriers puissent intervenir. Puis-je me rendre dans cet appartement afin de réaliser ces travaux ? » Didier

« Je suis en chômage partiel, confinée chez mon ami à 40 km de mon lieu de travail et de ma maison en construction, que j’ai réceptionnée "non finie" début février.
Nous devions y terminer des travaux pour que je puisse y emménager courant mars.
Mon ami a une activité saisonnière qui devait reprendre pour Pâques et ne s’arrêter que fin octobre. Après le déconfinement, il ne pourra plus m’aider avant fin octobre.
Puis-je me déplacer seule ou avec lui, pour aller faire ces travaux dans ma maison ? » Labrousse

Voici les réponses que 20 Minutes a trouvées :

Des réponses qui vont en décevoir plus d’un. Comme indiqué plus haut, les « commerces de détail de matériaux de construction, quincaillerie, peintures et verres en magasin spécialisé » font partie des magasins autorisés par dérogation à rester ouverts. Vous pouvez donc, en respectant les gestes barrières et les règles de distanciation de plus d’un mètre, récupérer votre matériel ou vous le faire livrer à domicile afin d’engager des travaux sous votre toit. En tout cas le logement où vous êtes confiné.

En revanche, vous n’avez pas le droit de vous déplacer dans votre futur nouveau logement ou votre autre bien pour y mener des travaux ou les superviser. Aucun motif ne l’y autorise dans l’attestation de déplacement dérogatoire.

Une exception existe toutefois, signalée par nos confrères du Parisien, qui citent le ministère de l’Intérieur : « Si la construction se situe à moins d’un kilomètre du domicile, il pourrait être envisagé que la personne, lors de la promenade prévue par le décret 2020-293 du 23 mars 2020, se rende sur place uniquement afin de constater s’il existe un péril ou un danger. » Par péril ou danger, on estime qu’il s’agit d’un dégât des eaux, d’une fuite de gaz, d’une coupure d’énergie, d’un pan de mur qui risque de s’écrouler… Si tel est le cas, le particulier est en droit de faire appel à un professionnel (plombier, électricien, etc.) qui se chargera d’effectuer les réparations urgentes.

Enfin, sachez que si vous souhaitez quand même tenter le diable, il vous faudra prendre un maximum de mesures de sécurité. Car, si vous vous blessez grièvement, vous devrez faire appel aux services d’urgence, qui, actuellement, sont légèrement full.

Pour que vous y voyiez plus clair, 20 Minutes s’emploie à répondre à vos interrogations, que vous pouvez nous adresser en suivant la marche à suivre ci-dessous. Et n’oubliez pas de laisser votre e-mail. Merci par avance (et prenez soin de vous)