Coronavirus dans les Bouches-du-Rhône : Contrôles de confinement renforcés sur le littoral et dans les massifs méditerranéens

SECURITE Alors que le week-end de Pâques s’annonce ensoleillé en Provence, les contrôles policiers vont être renforcés afin de faire respecter le confinement établi pour lutter contre le coronavirus

20 Minutes avec AFP

— 

Des policiers contrôlent un Marseillais sur le Vieux-Port dans le cadre du confinement
Des policiers contrôlent un Marseillais sur le Vieux-Port dans le cadre du confinement — Anne-Christine POUJOULAT / AFP

Alpilles, Sainte-Victoire, Côte Bleue : un rêve qui doit le rester. Pour Pâques, la préfecture de  police des Bouches-du-Rhône prévient que les contrôles sur le respect du confinement pour lutter contre le Covid-19 seront renforcés en mer, et sur l’autoroute et les chemins de randonnée.

La tentation de changement de lieu de confinement en ce week-end de vacances notamment pour l’académie d’Aix-Marseille et de fêtes de Pâques sera étroitement surveillée avec « 1.200 effectifs mobilisés sur le terrain chacun des trois jours », ont prévenu ce jeudi les autorités de gendarmerie et de police des Bouches-du-Rhône, lors d’une conférence de presse.

Des motards sur les chemins forestiers

La vigilance des forces de l’ordre portera sur les autoroutes avec les zones d’entrée et de sortie autour de l’agglomération marseillaise, mais aussi les axes secondaires et la zone littorale, ont-ils souligné.

« Les zones attractives comme les massifs de la Sainte-Victoire ou encore de la Sainte-Baume mais aussi la Camargue » feront l’objet d’une surveillance particulière, avec notamment le déploiement de motards qui exploreront les chemins forestiers, a expliqué le général Ronan le Floc’h, à la tête du groupement de gendarmerie des Bouches-du-Rhône.

La zone côtière sera surveillée sur terre et sur mer par la gendarmerie maritime pour éviter que « quelques privilégiés profitent d’avoir des embarcations pour aller se dé-confiner au large ou dans des zones inaccessibles par voie terrestre », a-t-il ajouté.