Coronavirus en Ille-et-Vilaine : Pas de pêche à pied ni de spectacle pour les grandes marées

MER La préfecture d'Ille-et-Vilaine appelle la population au civisme alors que démarre ce mardi un nouvel épisode de grandes marées

Jérôme Gicquel

— 

Les épisodes de grandes marées attirent toujours beaucoup de monde, comme ici que les quais de Saint-Malo.
Les épisodes de grandes marées attirent toujours beaucoup de monde, comme ici que les quais de Saint-Malo. — DAVID JEAN-MARC/SIPA

Pour profiter du spectacle des grandes marées en Bretagne, il va falloir patienter. L’événement attire habituellement beaucoup de monde. Les pêcheurs à pied tout d’abord, en quête de coquillages à ramasser. Mais aussi de nombreux badauds qui se pressent sur les quais, notamment à Saint-Malo, pour voir les vagues se briser sur la digue.

Mais alors qu’un nouvel épisode débute ce mardi avec un coefficient de 117 attendu jeudi, la préfecture d’Ille-et-Vilaine met en garde en pleine période de confinement. Elle rappelle dans un communiqué que les déplacements sont interdits, sauf dérogation, sur l’ensemble du territoire national jusqu’au 15 avril et que « la pêche de loisir ne fait pas partie des motifs dérogatoires ».

La préfecture en appelle à « la responsabilité et au civisme »

Par arrêté préfectoral, « l'accès aux plages, digues, cales de mise à l’eau des bateaux, espaces de promenade balnéaire et espace naturel de la pointe du Grouin » est également interdit sur tout le littoral d’Ille-et-Vilaine et les bords de Rance, hormis pour les professionnels de la mer, ainsi que les rives des eaux intérieures.

Il en va de même pour les activités de plaisance et de loisirs nautiques qui sont strictement interdits sur l’ensemble des façades maritimes françaises. « Il est demandé à l’ensemble de la population, et en particulier aux pêcheurs de loisirs, randonneurs et plaisanciers, de respecter strictement ces interdictions et de faire preuve de responsabilité et de civisme », souligne la préfecture.