Coronavirus en Bretagne : Quarante-et-un patients franciliens arrivent ce dimanche à bord de deux trains

SOLIDARITE Ils seront transférés vers plusieurs établissements hospitaliers de la région

Jérôme Gicquel

— 

Deux trains médicalisés transportant des patients d'Ile-et-France sont déjà arrivés mercredi 1er avril en Bretagne.
Deux trains médicalisés transportant des patients d'Ile-et-France sont déjà arrivés mercredi 1er avril en Bretagne. — Loïc Venance / AFP

Le transfert de patients grièvement atteints du Covid-19 vers des régions moins touchées par le virus se poursuit. Ce dimanche, deux trains médicalisés transportant 41 patients d’Ile-de-France​ sont attendus dans la journée en Bretagne. « Le premier train assurera le transport de patients à destination de Vannes, de Lorient et de Quimper. Le second train permettra le transfert de patients répartis entre Rennes, Saint-Malo, Morlaix et Brest », a précisé l’Agence régionale de santé de Bretagne samedi soir dans un communiqué.

Le 24 mars, six patients du Haut-Rhin avaient déjà rejoint les hôpitaux de Brest et de Quimper à bord d’un avion militaire. Deux trains avaient également transporté 36 patients d’Ile-de-France mercredi avant leur transfert dans plusieurs établissements hospitaliers de la région.

Comme toutes les régions relativement épargnées par le coronavirus, la Bretagne participe à la solidarité nationale en accueillant des patients originaires des régions les plus touchées comme l’Est ou l’Ile-de-France. Selon le dernier bilan fourni samedi par l’ARS, la région Bretagne recense à ce jour 1.285 cas confirmés de coronavirus. Parmi eux, 109 se trouvaient toujours en service de réanimation. La région déplore par ailleurs 74 décès, soit cinq de plus que la veille.