Coronavirus : Pourquoi les intox par WhatsApp sont si virales ? On vous l’explique dans « Oh My Fake »

SNAPCHAT La tante d’un ami qui connaît quelqu’un qui travaille au ministère de la Santé vous envoie ce message…

Anne Kerloc'h

— 

OMF Oh my fake : pourquoi les intox par Whatsapp sont si virales — 20 Minutes - OMF

Un ami qui vous veut du bien et qui se dit surtout bien informé. Sa cousine est infirmière. Ou sa voisine. Ou alors c’est sa tante qui connaît quelqu’un de haut placé au ministère de la Santé, à l'AP-HP…

En ces temps d’épidémie et d’angoisse, vous avez certainement reçu un message un peu similaire par WhatsApp, messenger ou autre app de messagerie.

Vous y avez peut-être, sans doute, cru. Au point de le transférer vous aussi à des dizaines de contacts… Sauf que ce message était un faux.

Cette semaine dans OMF Oh My Fake, Clémence se penche sur les mécanismes psychologiques qui rendent les fake news bien plus crédibles quand elles passent par des messageries ou SMS.

OMF Oh My Fake, lancé sur Snapchat Discover, c’est le programme de 20 Minutes qui vous rend fort contre les « fake news​ ». Ici, il ne s’agit pas de répondre à la question « C’est vrai ou c’est faux ? » mais à « Pourquoi on y a cru ? », en analysant les mécanismes qui rendent les « fake news​ » attractives au point que même des esprits aguerris – comme les vôtres ! – peuvent y succomber.

En cette période, OMF se consacre tout particulièrement à l’épidémie de coronavirus et aux fake news qui circulent à ce sujet. Abonnez-vous, en scannant ce snapcode dans l’application Snapchat, vous le ne regretterez pas. Go !

Scannez ce Snapcode pour vous abonner à OMF Oh My Fake !