Coronavirus dans les Bouches-du-Rhône : L’IGPN ouvre une enquête après des soupçons de violences policières

CONFINEMENT Le contrôle de police en question a été filmé et a eu lieu à la Penne-sur-Huveaune, dans les Bouches-du-Rhône

A.M.

— 

Une voiture de police à Marseille. (Illustration)
Une voiture de police à Marseille. (Illustration) — P.Magnien / 20 Minutes

Une enquête de la police des polices ouverte. L’IGPN a ouvert une enquête à la suite de la diffusion d’une vidéo sur les réseaux sociaux montrant un contrôle de police musclé, confirme à 20 Minutes la procureur de la République de Marseille, Dominique Laurens, après une information de La Provence. Sur la vidéo, on peut voir des policiers réaliser un contrôle d’autorisation de sortie sur la commune de la Penne-sur-Huveaune, près de Marseille dans les Bouches-du-Rhône.

Un homme sort de sa voiture, et après que les policiers lui demandent de rentrer dans le véhicule, ces derniers le repoussent vers l’habitacle en le frappant. Selon Dominique Laurens, « le couple allait faire des courses sans autorisation de sortie. Lors de sa garde à vue, l’homme a reconnu avoir eu un comportement déplacé. Il aurait insulté et craché sur les policiers ». Ni les policiers, ni l’automobiliste, n’ont déposé plainte, mais le parquet de Marseille a ouvert une enquête pour réaliser certaines vérifications.