Aveyron : Il saute en parapente en plein confinement, la police le verbalise à l’atterrissage

AMENDE Un parapentiste a été sanctionné d’une amende lundi à Millau, pour avoir enfreint les règles du confinement imposé par l’épidémie de coronavirus

N.S.

— 

Le parapentiste de Millau a été verbalisé pour avoir enfreint les règles du confinement. Illustration.
Le parapentiste de Millau a été verbalisé pour avoir enfreint les règles du confinement. Illustration. — Mourad Allili / Sipa

Pour les quelques personnes qui se posaient la question, voici la réponse : non, il n’est pas permis de faire du parapente pendant le confinement, durant l’épidémie de coronavirus. Un homme en a fait l’amère expérience lundi soir à Millau, rapporte Centre Presse Aveyron.

Après avoir décollé de la « Pouncho d’Agast », un pic qui surplombe la ville à 840 mètres d’altitude, le sportif a atterri à Millau-plage. Malgré la période, il n’était pas tout seul à l’arrivée : des policiers l’attendaient et lui ont dressé une amende de 135 euros.

Les forces de l’ordre avaient eu le temps de repérer le ballet aérien, riche de six figures, et de venir cueillir le contrevenant sur ce site très couru des parapentistes du Sud-Aveyron.