Coronavirus : Peut-on continuer à avoir des relations sexuelles ?

ECLAIRAGE Pas facile de s'y retrouver dans le flux d'informations qui tombent sur le coronavirus. Une question en particulier vous taraude ? Chaque jour, « 20 Minutes » fait en sorte de vous apporter la réponse

Julie Bossart

— 

Illustration d'un couple au lit.
Illustration d'un couple au lit. — PULSE/SIPA

Le confinement imposé en raison de l’épidémie du nouveau coronavirus peut virer à l’enfer pour les personnes victimes de violences intrafamiliales… Il peut aussi faire éclore de belles histoires. Depuis quelques jours, celle d’un New-Yorkais qui a fait montre d’imagination pour conquérir une jeune femme habitant dans la résidence en face de chez lui fait fondre le cœur des internautes.

Celles et ceux qui ont la chance d’avoir leur moitié sous le même toit en ce moment ne devraient pas bouder leur plaisir. Vraiment ? Certains s’inquiètent, comme ce lecteur (cette lectrice ?) de 20 Minutes, qui nous a posé la question suivante :

« Peut-on avoir des rapports sexuels, et de quelles manières ? », Lulu

On s’est chargé de mener l’enquête

Les relations sexuelles au temps du coronavirus ne sont pas interdites. Mais il convient de prendre ses précautions, plus précisément de s’assurer que son partenaire ne présente pas les symptômes actuellement connus du Covid-19 – pour rappel, les principaux sont la fièvre ou la sensation de fièvre et la toux. La perte brutale de l’odorat, sans obstruction nasale et disparition totale du goût, a également été observée chez des malades, précise, entre autres, le ministère des Solidarités et de la Santé.

Distanciation sociale en cas de doute. Quoi qu’il en soit, le nouveau coronavirus se transmettant par les gouttelettes (sécrétions projetées invisibles lors d’une discussion, d’éternuements ou de la toux), la partie de jambes en l’air en face-à-face très rapproché s’avère évidemment risquée. « Si vous avez des soupçons sur la contamination de votre partenaire, il faut respecter la distanciation sociale et ne pas avoir de contacts avec lui ou elle », rappelle Dimitri Lavillette, chercheur du CNRS détaché à l’Institut Pasteur de Shanghai et dont le travail porte sur la transmission inter-espèces du virus.

Un virus sexuellement transmissible comme Zika ? En l’état actuel des recherches, on sait que le nouveau coronavirus ne se transmet pas par le sang. Mais peut-il l’être via les relations sexuelles ? « C’est toute la question de la porte d’entrée du virus, note le chercheur. C’est vrai qu’on s’en est inquiété à Wuhan [ville du centre de la Chine, berceau de la pandémie de Covid-19]. Beaucoup de patients ont été rappelés pour une analyse de sperme, on se demandait si le virus avait pu infecter les testicules. Je ne sais pas quels sont les résultats. Mais la question est ouverte. Prenez l’exemple du Zika, dont on s’est aperçu qu’il était sexuellement transmissible [de l’homme à la femme], ce qui nous avait poussés à réinvestiguer toutes les voies les modes de transmission de ces arbovirus. » Et Dimitri Lavillette de glisser : « De toute façon, dans le milieu de la recherche, c’est toujours non, jusqu’à preuve du contraire. »

En résumé, Lulu, vous pouvez continuer à avoir des relations sexuelles, si votre partenaire ne présente pas de symptômes du Covid-19. Après, on sait aujourd’hui que des personnes peuvent être contaminées sans présenter de symptômes de la maladie…

Pour que vous y voyiez plus clair, 20 Minutes s’emploie à répondre à vos interrogations, que vous pouvez nous adresser en suivant la marche à suivre ci-dessous. Merci par avance (et prenez soin de vous) !