Coronavirus à Toulouse : Profitant du confinement, il squatte l’appartement d’un étudiant et vend ses affaires

CULOT Un homme de 30 ans a été interpellé dimanche soir à Toulouse. Il squattait l’appartement d’un étudiant parti se confiner chez ses parents

N.S.

— 

Les policiers toulousains sont intervenus dans un appartement d'étudiant squatté par un trentenaire. Illustration.
Les policiers toulousains sont intervenus dans un appartement d'étudiant squatté par un trentenaire. Illustration. — Elisa Frisullo / 20 Minutes

Il se cachait dans la salle de bains de l’appartement situé en rez-de-jardin, dans le quartier de Rangueil, à Toulouse. Un homme de 30 ans a été interpellé dimanche peu avant 21 heures par des policiers de la brigade spécialisée de terrain (BST) sud.

Ceux-ci avaient été alertés par le locataire habituel du logement, un étudiant de 18 ans parti se confiner chez ses parents, dans les Hautes-Pyrénées. Le jeune homme avait remarqué depuis déjà quelques jours que sa connexion Internet était utilisée en son absence, avant de finir par avertir la police.

Vêtements, chaussures, multimédia

Sur place, les forces de l’ordre ont découvert un volet forcé et, donc, le trentenaire à l’intérieur. Celui-ci ne se contentait pas de surfer sur le Net aux frais de l’étudiant. Le squatteur avait aussi volé des vêtements et des chaussures, ainsi que du matériel multimédia, et avait revendu le tout pour se faire un peu d’argent, d’après ce qu’il a indiqué aux enquêteurs.

Déféré lundi devant le parquet de Toulouse, l’intrus devait être jugé ce mardi en comparution immédiate.