Coronavirus à Béziers : Le gagnant de « Top chef » Pierre Augé prépare chaque jour des repas pour le personnel soignant

EPIDEMIE Le restaurateur et sa brigade du cœur préparent chaque jour environ 300 repasdans les cuisines centrales de la commune

Nicolas Bonzom

— 

Pierre Augé
Pierre Augé — La Maison de Petit Pierre
  • Avec l’association les Unsdépendants, Pierre Augé prépare chaque jour des repas destinés au personnel soignant, en première ligne dans l’épidémie de coronavirus.
  • Le dispositif s’appuie sur des producteurs locaux, pour les soutenir face à la crise.
  • Une campagne de financement participatif est lancée, pour accompagner le dispositif.

A Béziers (Hérault), Pierre Augé s’engage pour les personnels soignants. Depuis le début de l’épidémie de Covid-19, il y a une quinzaine de jours, le vainqueur de Top Chef (et triple gagnant du Choc des champions), a investi les cuisines centrales de la commune. Avec une partie de l’équipe de son restaurant, la Maison de Petit-Pierre, et « des copains restaurateurs », il prépare, bénévolement, la popote pour les médecins et les infirmiers des établissements de santé du coin, en première ligne face à la crise.

« Rester sans rien faire, ce n’est pas mon truc, alors si je peux aider, avec ce que je peux donner, c’est avec plaisir, confie à 20 Minutes Pierre Augé. L’idée, c’est d’offrir à ceux qui nous soignent au quotidien des repas sains, car ils mangent souvent rapidement, sur le pouce, pas très bien, sans avoir le temps. Si on peut donner un peu de baume au cœur au personnel soignant à travers un bon repas, le pari est réussi. »

Daube de bœuf ou croustillant praliné chocolat

Le restaurateur et sa brigade du cœur préparent chaque jour environ 300 repas, plats et desserts, pour les médecins et les infirmiers. Ces derniers jours, une daube de bœuf à la patate douce, un filet de merlu rôti avec une vinaigrette à la moutarde ou un croustillant praliné et chocolat ont été livrés aux soignants, en respectant des mesures d’hygiène. « Des choses simples, mais avec de bons produits », confie le gagnant de Top Chef. « Nos équipes ont adoré ces plats délicieux », se réjouit le centre hospitalier de Béziers.

Côté produits, l’équipe se fournit exclusivement auprès d’agriculteurs du coin, histoire de soutenir la filière, durement touchée par la crise sanitaire du Covid-19. « Les marchés sont fermés, mais les fruits et les légumes, eux, continuent de pousser, reprend Pierre Augé. Si nous n’aidons pas les producteurs, ils sont morts. Alors on achète leurs produits, ça leur fait un peu de trésorerie. Nous, on travaille de bons produits, et le personnel soignant mange sain. Tout le monde s’y retrouve, et c’est cohérent. »

Une campagne de financement participatif

Cet élan de solidarité à destination du personnel médical a été imaginé par les Unsdépendants, une association à but non lucratif d’artisans, soucieux de participer à l’élan national de solidarité. Les employés soignants de l’hôpital de Béziers, mais aussi de la clinique Saint-Privat, ont déjà bénéficié de ces plats mijotés par des chefs.

« Demain, nous livrerons les pompiers, ou les Ehpad », espère Olivier Payrastre, vice-président des Unsdépendants. Pour soutenir le développement du dispositif solidaire, une campagne de financement participatif a été lancée (ici).