Coronavirus en Lozère : « Par prévention » contre le Covid-19, le personnel d’un Ehpad s’est confiné avec les pensionnaires

EPIDEMIE Seuls les employés volontaires se sont confinés au sein de l’établissement pendant quatorze jours

Nicolas Bonzom

— 

Dans une maison de retraite (illustration)
Dans une maison de retraite (illustration) — DURAND FLORENCE/SIPA
  • Le personnel d’un Ehpad de Lozère s’est confiné dans l’établissement par prévention.
  • Aucun cas de Covid-19 n’a été détecté parmi les employés ou les pensionnaires.
  • Ce dispositif a été mis en place à la demande des salariés, sur la base du volontariat.

Dans les Ehpad, en France, l’inquiétude grimpe, alors que sévit l’épidémie de coronavirus. A la maison de retraite de Chateauneuf-de-Randon, un village de 550 habitants en Lozère, le personnel a décidé de se confiner, pendant quinze jours, à l’intérieur de l’établissement, pour protéger ses 53 pensionnaires de la maladie.

Si aucun cas de Covid-19 n’a été détecté dans cet Ehpad, ni parmi les personnes âgées, ni parmi les employés, le dispositif a été mis en place « par prévention », indique à 20 Minutes Karine Chelias, infirmière et directrice de la maison de retraite lozérienne. Depuis samedi, personne ne peut entrer ou sortir de l’établissement.

« Une grande famille »

Cet étonnant dispositif, mise en place en accord avec la mairie et le Centre communal d’action sociale, a été proposé par le personnel soignant, et n’a pas été imposé. Ne se sont d’ailleurs confinés, samedi, que les salariés qui se sont portés volontaires : 13 se sont confinés au sein de l’Ehpad sur une trentaine d’employés.

« Certaines infirmières étaient déjà prêtes depuis quelques jours, elles avaient préparé leurs affaires dans leurs voitures », confie Karine Chelias. Des matelas gonflables ont été installés dans les bureaux ou dans le salon qui reçoit d’ordinaire les visites des familles, pour accueillir le personnel soignant la nuit. « On est un peu comme dans une grande famille, le soir, on mange tous ensemble, et on fait un point pour le lendemain, détaille la directrice. On est une équipe très forte, soudée, avec un mental fort. »

« Ils sont tous ensemble, mangent tous ensemble »

Et du côté des résidents, la nouvelle a été, évidemment, très bien accueillie. « Ceux qui ont la capacité de s’exprimer, ils nous remercient, chaleureusement, reprend Karine Chelias. Car, bien sûr, ils regardent les informations, comme tout le monde. »

« Cela montre à quel point le personnel de la maison de retraite est attaché à ses résidents », confie Bruno Durand (divers droite), le maire de Chateauneuf-sur-Randon, qui espère que ce dispositif sera reproduit ailleurs. « C’est un moyen efficace pour éviter la catastrophe dans les Ehpad. Car confiner toutes les personnes âgées dans leurs chambres, au niveau humain… Là, ils sont tous ensemble, mangent tous ensemble. Je les ai encore eus au téléphone ce [mercredi] matin, tout se passe très bien. »