Retour sur la page d'accueil 20 Minutes
TRAFICLe chantier de la RN116, coupée en deux depuis la tempête Gloria, a repris

Pyrénées-Orientales : Les travaux de la RN116, coupée en deux depuis la tempête Gloria, ont repris

TRAFIC
Depuis le début de l’épidémie de Covid-19, le chantier était à l’arrêt
La RN 116 est fermée, en proie à des mouvements de terrain
La RN 116 est fermée, en proie à des mouvements de terrain - Préfecture des Pyrénées-Orientales
Nicolas Bonzom

N.B.

Le 3 février, un impressionnant mouvement de terrain, conséquence du passage de la tempête Gloria, rendait impraticable la RN116, dans les Pyrénées-Orientales. L’axe, bardé de fissures et de crevasses, avait été fermé à la circulation, coupant l’accès aux montagnes et mettant le tourisme en péril, avaient déploré des professionels.

Des travaux, pour permettre la réouverture de cette route centrale dans le département, avaient été entrepris le 18 février. Mais avaient dû être suspendus, au début de l’épidémie de Covid-19, le 17 mars. « L’entreprise nous a informés être contrainte de cesser toute activité sur ce chantier, indique la préfecture. Les règles de confinement généraient des difficultés pour les approvisionnements de matériaux sur le chantier qui s’ajoutaient à des difficultés pour mettre en place les gestes barrières. »

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

Aucune date de réouverture pour l’instant

Les travaux ont finalement pu reprendre, lundi. « Une équipe d’une quinzaine de personnes est engagée cette semaine, expliquent les services de la préfecture des Pyrénées-Orientales. Si les conditions sanitaires le permettent, cette équipe sera augmentée dans les semaines à venir pour accélérer la réalisation des travaux. »

Mais pour l’instant, aucune date de réouverture n’est actée. « L’impact de l’interruption du chantier sur les perspectives de réouverture ne peut être défini aujourd’hui avec précision, mais les services de l’État restent mobilisés pour la réouverture la plus rapide possible de cet axe majeur de circulation », indique la préfecture.

L’interdiction de franchir la zone impactée par la tempête est maintenue, en véhicule comme à pied. Depuis le 3 février, les habitants font un (gros) détour.

Sujets liés