Coronavirus : Adulte, vous êtes obligé de vous confiner avec vos parents, ou parents vous avez un « grand » enfant chez vous, racontez-nous !

VOUS TEMOIGNEZ « 20 Minutes » interroge ses lecteurs qui sont obligés de revivre dans leur famille comme il y a 10, 20 ou 30 ans…

Delphine Bancaud

— 

Un dîner de famille
Un dîner de famille — Pixabay

Un retour chez papa-maman qui n’était pas prévu. Avec les mesures de confinement, beaucoup d’adultes sont repartis vivre chez leurs parents à la campagne ou dans une maison plus grande. Et les parents qui coulaient une retraite  ​tranquille se retrouvent aussi avec un « grand » enfant à la maison, ce qui n’était pas arrivé depuis des lustres.

Un choc des générations version « Tanguy » qui peut mal se passer. Petites habitudes des parents qui peuvent irriter, horaires trop stricts pour les repas, tendance de parents à vous parler comme si vous aviez huit ans ou tensions autour des tâches ménagères. Pour d’autres, ce huis clos familial est au contraire l’occasion de se retrouver, voire de se redécouvrir.

Si vous aussi êtes dans cette situation, racontez-nous pourquoi vous êtes revenu chez vos parents pour le confinement. Quelles difficultés relationnelles rencontrez-vous avec eux ? Ou profitez-vous de leur présence alors que vous n’aviez tendance qu’à les croiser auparavant ? Et vous, parents, comment vivez-vous cette cohabitation forcée ? Avez-vous fixé des règles de vie commune pour que cela se passe bien ? Comment envisagez-vous le prolongement du confinement et donc de votre vie familiale comme elle existait il y a 15 ou 20 ans ? Racontez-nous votre expérience en remplissant le formulaire ci-dessous. Vos contributions seront exploitées dans un article.