Coronavirus : Après l’Italie, Andorre accueille 39 médecins cubains

EPIDEMIE Des médecins et infirmiers, envoyés par Cuba pour lutter contre le coronavirus, sont arrivés lundi matin en Andorre

N.S. avec AFP

— 

Les médecins et infirmiers cubains le 28 mars 2020, avant leur départ pour Andorre afin d'aider la principauté pyrénéenne à lutter contre le coronavirus.
Les médecins et infirmiers cubains le 28 mars 2020, avant leur départ pour Andorre afin d'aider la principauté pyrénéenne à lutter contre le coronavirus. — Yamil Lage / AFP

Ils sont arrivés ce lundi matin en Andorre, après un long voyage dans deux autocars depuis Madrid, où ils avaient atterri dimanche. Trente-neuf médecins et infirmiers cubains viennent aider la principauté pyrénéenne d’environ 77.000 habitants à lutter contre le coronavirus.

Située entre l’Espagne et la France, deux des pays d’Europe les plus touchés par le Covid-19, le petit Etat affichait dimanche 334 cas dépistés positifs, dont le ministre de la Justice et de l’Intérieur, Josep Maria Rossell et le secrétaire d’Etat Joan Antoni León. Selon ce dernier bilan relayé par le quotidien Diari d’Andorra, six personnes sont mortes de cette maladie dans la principauté.

L’exportation de services médicaux, moteur de l’économie cubaine

« Nous avons une grande nouvelle : des médecins et infirmiers spécialisés en ventilation assistée de Cuba viennent nous aider », avait annoncé samedi le ministre andorran de la Santé Joan Martinez. En comptant ce nouveau groupe, Cuba a envoyé ces dix derniers jours 508 médecins et infirmiers dans d’autres pays pour aider à lutter contre le coronavirus : en Italie et dans onze pays d’Amérique latine et des Caraïbes, dont le Venezuela, le Nicaragua et Haïti. Dimanche, l’île avait enregistré 119 cas, dont trois décès.

Avec des revenus de 6,3 milliards de dollars en 2018, l’exportation de services médicaux, une tradition de longue date dans ce pays socialiste, est l’un des moteurs de l’économie cubaine, suivie du tourisme.