Coronavirus dans le Morbihan : De faux gendarmes escroquent ceux qui bravent le confinement

ESCROQUERIE Les forces de l'ordre ont lancé un appel à la vigilance

Camille Allain

— 

Illustration d'une patrouille de gendarmerie ici aux abords de Rennes.
Illustration d'une patrouille de gendarmerie ici aux abords de Rennes. — C. Allain / 20 Minutes

Les escrocs ne reculent devant rien, pas même devant l’urgence sanitaire. La gendarmerie du Morbihan vient de lancer un appel à la vigilance à destination des habitants du département afin de les alerter de pratiques malveillantes en lien avec l'épisode de confinement nécessaire à la lutte contre l’épidémie de coronavirus. Dans le département, certaines personnes se feraient passer pour des gendarmes et procéderaient à de faux contrôles pour tenter d’extorquer de l’argent aux personnes en déplacement.

En civil mais équipés de faux brassards de gendarmerie, ces escrocs exigent un paiement immédiat et en espèces de l’amende de 135 euros en vigueur pour non-respect des consignes de confinement. Si la gendarmerie mène de nombreux contrôles en cette période d’urgence sanitaire, ses agents rappellent qu’ils officient « quasi exclusivement en tenue, sauf dans des circonstances particulières pendant lesquelles un brassard gendarmerie bien défini est porté, tricolore, de couleur blanche ou grise ».

Les gendarmes du Morbihan incitent la population à demander une carte professionnelle en cas de doute lors d’un contrôle.