Coronavirus dans les Landes : Des personnels du « village Alzheimer » redéployés dans les Ehpad et les hôpitaux

EPIDEMIE Le «village Alzheimer» de Dax, structure unique en France, devait recevoir les premiers de 120 résidents ce mois-ci

20 Minutes avec AFP

— 

Les visites dans les Ehpad sont temporairement suspendues à cause du coronavirus, le 11 mars 2020.
Les visites dans les Ehpad sont temporairement suspendues à cause du coronavirus, le 11 mars 2020. — Loic VENANCE / AFP

Des personnels du « village Alzheimer », structure unique en France qui devait ouvrir ces jours-ci à Dax (Landes), sont actuellement mis à disposition d’autres structures de santé pour lutter contre le Covid-19. Ces 95 professionnels, principalement du secteur médico-social, étaient arrivés le 16 mars, à la veille du début du confinement obligatoire, mais « sont en train d’être redéployés, principalement dans leurs anciens établissements », Ehpad et hôpitaux des Landes mais aussi d’autres départements du Sud-Ouest.

Ainsi « 10 infirmiers, deux agents des services hospitaliers et 33 aides-soignants/aides-médicaux-psychologiques ont déjà pu renforcer des équipes en besoin, a annoncé mardi le département dans un communiqué. Une nouvelle vague de mise à disposition va être lancée afin que tous les personnels de santé soient redéployés ».

« Quelques personnels » vont toutefois rester dans le village « afin d’en finaliser la préparation et qu’il puisse être un potentiel lieu d’accueil en fonction du développement de la crise dans les prochaines semaines ».

Le « village Alzheimer » de Dax, entièrement dédié à l’accueil de personnes atteintes de cette pathologie incurable du vieillissement, devait recevoir les premiers de 120 résidents ce mois-ci. Conçu comme un « vrai village » sur cinq hectares, pour un coût avoisinant les 29 millions d’euros, il a pour objectif de maintenir la participation des résidents à une vie sociale et sera également un lieu d’expérimentation de thérapies alternatives contre cette maladie.