Coronavirus à Lyon : Comment se faire soigner en cas d'urgence dentaire?

CONFINEMENT Les cabinets étant fermés, un dispositif spécifique est en place depuis lundi

C.G.

— 

Illustration dentiste
Illustration dentiste — Franck Lodi/Sipa

Face à la progression rapide de l’épidémie de covid-19, le Conseil National de l’Ordre des Chirurgiens-Dentistes a décidé la fermeture des cabinets dentaires.
« Malgré l’avancée rapide de l’épidémie de coronavirus et la pénurie de masques, de nombreux cabinets dentaires d’ Auvergne-Rhône-Alpes étaient restés ouvert, jusqu’en fin de semaine dernière, pour gérer les urgences de leur patientèle. Ce n’est désormais plus souhaité », indique l’URPS, Union régionale des professionnels de santé dans un communiqué.

Conséquence : toutes les interventions liées à des soins de confort, esthétiques ou prothétiques sont reportées. Les urgences dentaires, telles que les douleurs, les abcès, les traumatismes et les hémorragies sont toutefois prises en compte. Un dispositif spécifique a donc été mis en place dès lundi dans la région.

Des consultations par téléphone afin d’être orienté vers les centres spécifiques

En cas d’urgence, le patient doit désormais contacter son chirurgien-dentiste par téléphone, mail ou téléconsultation. Et éviter à tout prix de se rendre au cabinet.

Si cette urgence dentaire est avérée et qu’un geste technique est nécessaire, le dentiste orientera alors le patient vers une régulation départementale, une cellule de crise. Cette dernière décidera alors de l’envoyer vers un cabinet dentaire d’astreinte, un centre hospitalier ou la faculté d’odontologie la plus proche.