Coronavirus : Non, Sibeth Ndiaye n’a pas demandé aux femmes enceintes « de se retenir quelques semaines »

FAKE OFF Une citation parodique de Sibeth Ndiaye incitant les femmes enceintes à « se retenir quelques semaines » à cause du coronavirus est prise pour argent comptant par certains interautes

A.O.

— 

Sibeth Ndiaye, le 4 mars 2020.
Sibeth Ndiaye, le 4 mars 2020. — CHARLES PLATIAU / POOL / AFP
  • Habituée aux déclarations parfois polémiques, la porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye, a-t-elle tenu des propos pour le moins surprenants en pleine crise sanitaire ?
  • « Je demande aux femmes enceintes de se retenir quelques semaines », aurait-elle déclaré, à en croire une citation qui circule sur les réseaux sociaux. 
  • Mais cette phrase a été inventée par un site parodique et se trouve désormais sortie de son contexte. 

« Elle [en] tient une sacrée couche, idiote », « tarée », « il faut ressortir la machine à baffes »…

Sur Facebook, une citation prétendument prononcée par Sibeth Ndiaye lui vaut de nombreuses insultes et critiques. Car, à en croire une capture d’écran qui aurait été prise « lors de l’émission de [Jean-Jacques] Bourdin » sur BFMTV et RMC, la porte-parole du gouvernement aurait affirmé, en pleine surcharge des hôpitaux à cause de l'épidémie de coronavirus : « Je demande aux femmes enceintes de se retenir quelques semaines ».

La citation parodique attribuée sérieusement à Sibeth Ndiaye sur Facebook.
La citation parodique attribuée sérieusement à Sibeth Ndiaye sur Facebook. - capture d'écran/Facebook

Mais il s’agit en réalité d’une citation parodique, prise au sérieux par certains internautes qui la découvrent hors contexte.

FAKE OFF

Ces propos ont en effet été inventés par « De source sûre », un « site à vocation humoristique et parodique »dans un article en date du 21 mars, illustré du même visuel.

Quant à la capture d’écran de Sibeth Ndiaye sur le plateau de BFMTV et RMC, elle remonte à son passage dans l’émission de Jean-Jacques Bourdin du 24 janvier dernier, bien avant que l’épidémie de coronavirus ne gagne la France.