Coronavirus à Perpignan : En plein couvre-feu, un homme soupçonné d'avoir fait mine de foncer sur des policiers

FAITS DIVERS L'homme a été interpellé et placé en garde à vue

N.B.

— 

Un agent de police (illustration).
Un agent de police (illustration). — C. Girardon / 20 Minutes

Un homme, soupçonné de n’avoir pas respecté le couvre-feu, a été interpellé et placé en garde à vue, samedi, à Perpignan(Pyrénées-Orientales).

Cet automobiliste est accusé d’avoir fait mine de foncer sur un barrage installé par les forces de l’ordre, avant de piler au dernier moment devant les policiers, contraints de sortir leur arme pour l’inciter à stopper sa course, indiquent les services de police.

Il a nié les faits

Cet individu est alors soupçonné d’avoir insulté et menacé de mort les forces de l’ordre, et d’être sorti brusquement de son véhicule avec l’intention d’en découdre, poursuit la police. Neutralisé avec du gaz lacrymogène, l’homme a été arrêté et conduit au commissariat, où il a nié les faits qui lui étaient reprochés.

Il devra s’expliquer prochainement devant le tribunal correctionnel. Le week-end dernier, premier week-end où le couvre-feu est entré en vigueur à Perpignan, de 20 heures à 6 heures chaque soir, 125 personnes ont été verbalisées en infraction.