Coronavirus en Nouvelle-Aquitaine : 65 nouveaux cas confirmés et cinq nouveaux décès

PANDEMIE Ce lundi, cinq personnes sont décédées, ce qui porte à 13 le nombre de morts en Nouvelle-Aquitaine depuis le début de l’épidémie de Covid-19

M.P.
— 
Paris, le 21 mars 2020. Un homme passe devant une bannière remerciant  des professions mobilisées sur le terrain en pleine pandémie de coronavirus.
Paris, le 21 mars 2020. Un homme passe devant une bannière remerciant des professions mobilisées sur le terrain en pleine pandémie de coronavirus. — JOEL SAGET / AFP

L’épidémie de Covid-19 poursuit sa progression en Nouvelle-Aquitaine avec 65 nouveaux cas confirmés. Ces nouveaux cas portent le total de ceux confirmés à 656. Selon le dernier bilan de l’Agence régionale de santé (ARS), 149 personnes sont hospitalisées, dont 41 en réanimation. Cinq nouvelles personnes sont également décédées des suites du coronavirus, ce qui porte à 13 le nombre de morts dans la région depuis le début de l’épidémie.

Alors que la région est passée, samedi, parmi les sept les plus touchées de France, Fabienne Buccio, la préfère de Nouvelle-Aquitaine, a été rassurante, ce lundi lors d’une conférence de presse : « Nous avons près d’une centaine de cas par jour. Cela n’augmente pas spécifiquement, il n’y a pas de surmortalité constatée par rapport à la même période, les années précédentes. » La Préfecture a également fait savoir que le plan d’alerte et d’urgence avait été déclenché, ce qui permet, comme durant la grande canicule, de tenir un registre des personnes fragiles et isolées.

De son côté, l'ARS a précisé que plus de 2.800 médecins généralistes sont aujourd’hui mobilisés dans la région pour soulager les Samu-Centres 15. Tous ont accepté de prendre en charge des patients aux symptômes légers évocateurs du Covid-19 qui n’ont pas de médecin traitant ou quand leur médecin traitant ne peut pas les recevoir (car malade ou déjà saturé).

Le nombre réel de personnes atteintes du Covid-19 est supérieur

Quand les patients appellent le 15, l’assistant de régulation médicale vérifie qu’ils n’ont pas de symptômes graves et qu’ils peuvent être pris en charge en ville. Si c’est le cas, il transfère l’appel à la plateforme de téléconseillers de l’Assurance maladie qui donnera les coordonnées d’un médecin inscrit dans le dispositif, au plus proche de chez eux. S’il le peut, le médecin proposera une téléconsultation ou accueillera le patient sur un créneau dédié ou sans rendez-vous.

A noter que le site maladiecoronavirus.fr permet à tous ceux qui pensent être contaminés par le Covid-19 de faire une évaluation anonyme et gratuite sur la base d’un questionnaire allant de la description des symptômes aux antécédents médicaux, en passant par l’âge. A l’issue de l’évaluation, cette plateforme, référencée par le ministère de la Santé, conseille à la personne soit de rester simplement confinée chez elle, soit de consulter son médecin traitant ou encore d’appeler immédiatement le 15, lorsque cela est considéré comme nécessaire.

Dans son communiqué, l’ARS rappelle que les chiffres donnés plus haut « ne comprennent pas toutes les personnes non testées Covid-19 identifiées par la médecine de ville ». Le nombre réel de personnes atteintes du Covid-19 est supérieur. Alors, comme nous vous l’avons déjà dit, restez chez vous.