Coronavirus : Le gouvernement lance une « réserve civique » pour aider les associations

SOLIDARITE Elle s’appuie sur une plateforme en ligne pour mettre en lien les citoyens et avec les associations

Cl.G.

— 

Aurelia, une bénévole des Restos du cœur lors d'une distribution de denrées alimentaires à Strasbourg en 2009 (photo d'illustration)
Aurelia, une bénévole des Restos du cœur lors d'une distribution de denrées alimentaires à Strasbourg en 2009 (photo d'illustration) — G. VARELA / 20 MINUTES

« Inventer de nouvelles solidarités. » Le gouvernement a annoncé ce lundi le lancement d’une « réserve civique » permettant aux citoyens de se mobiliser dans le cadre de la crise du coronavirus. Ce dispositif encourage les Français à « donner de leur temps pour que les plus démunis et les plus vulnérables ne soient pas les premières victimes de cette crise », précise le gouvernement dans un communiqué.

« Pour que chacun puisse prendre sa part de cette mobilisation générale » le dispositif s’appuie sur une plateforme en ligne, jeveuxaider.gouv.fr.

Plusieurs « missions vitales »

« Avec la crise sanitaire et le confinement, les associations, qui reposent en temps normal sur une ressource bénévole bien souvent âgée, peinent à poursuivre leur activité […]. Plusieurs points de distribution pour les plus démunis ont déjà dû fermer leurs portes ces derniers jours, faute de bénévoles », indique l’exécutif. « C’est pour garantir la continuité des activités vitales pour les plus précaires que cette plateforme a été construite, en lien avec les plus grands réseaux associatifs ».

Ces « missions vitales » concernent l’aide alimentaire d’urgence, la « garde exceptionnelle d’enfants », le « lien avec les personnes fragiles isolées » et la « solidarité de proximité ».

« Le caractère exceptionnel de la crise sanitaire que traverse notre pays appelle un engagement exceptionnel de chacun d’entre nous », assure le gouvernement, qui note que les missions « seront réalisées dans le respect absolu des règles de sécurité sanitaire ».