Coronavirus : Les salons de coiffure sont fermés, fini les réunions, vos cheveux (et votre barbe), ça va donner quoi ?

VOUS TEMOIGNEZ Les salons de coiffure ne font pas partie des commerces qui peuvent poursuivre leur activité durant le confinement

J.B.

— 

Capture d'écran du film
Capture d'écran du film — Copyright United International Pictures (UIP)

Confinement oblige, les salons de coiffure et les barbiers doivent rester fermés. Oui, mais dans le même temps, il n’y a plus de réunions ou de rendez-vous clients pour de nombreux salariés, obligés de télétravailler ou placés en chômage partiel. Pour certains, donc, juste quelques calls par téléphone ou des visioconférences par webcam, qui ne montrent pas grand-chose.

Question, donc : est-il encore utile de bien se coiffer ou de se raser le matin, sachant qu’on ne va pas dialoguer avec grand monde de visu ? Et si l’on va plus loin : n’y a-t-il pas la tentation de se laisser aller « capillairement » ou « pilositairement » parlant ?

Et pour vous, qu’en est-il ? Qu’importe le confinement, vous mettez un point d’honneur à vous rendre « présentable » le matin, bien coiffé(e) et rasé pour ces messieurs ? Hors de question de laisser pousser vos cheveux n’importe comment, vous allez les couper vous-même ou le faire faire par vos proches ? Au contraire, ciseaux et rasoirs resteront au placard tant que le confinement durera ? Ou allez-vous en profiter pour tester des looks : cheveux longs, coupe des années 1990, moustache, barbe de Viking… ? Racontez-nous dans le formulaire ci-dessous. Vous témoignages serviront à la rédaction d’un article.