Coronavirus en Haute-Garonne : Pour échapper au contrôle, il frappe un gendarme avec un marteau

FAITS DIVERS Le jeune cycliste de 26 ans a été interpellé et placé en garde à vue

B.C.

— 

Lors d'un contrôle de la gendarmerie de la Haute-Garonne
Lors d'un contrôle de la gendarmerie de la Haute-Garonne — B. Colin / 20 Minutes

Edit : Selon les gendarmes de la Haute-Garonne, jugé en comparution immédiate, le cyliste a été condamné à 18 mois de prison dont 9 avec sursis et mise à l'épreuve.

Les gendarmes de la compagnie de Muret, en Haute-Garonne, voulaient vérifier qu’il avait bien son attestation de déplacement dérogatoire. Mais le cycliste n’était vraisemblablement pas prêt à collaborer. La scène s’est déroulée vendredi soir, lors d’une opération de contrôle visant à faire respecter les restrictions de circulation mises en place par le gouvernement pour limiter la propagation du coronavirus.

Quand il a croisé les militaires, le cycliste a donc tenté de prendre la fuite rapporte 100 % radio sur son site.

Les gendarmes d’une patrouille VTT ont réussi à le rattraper. Mais lorsque l’un d’eux l’a approché, le jeune homme a dégainé un marteau. Il a assené un coup à un des membres des forces de l’ordre et l’a blessé légèrement aux côtes. Ce dernier a sorti sa matraque télescopique pour se défendre.

Le cycliste de 26 ans a fini par être maîtrisé et a été placé en garde à vue. Déféré devant la justice, il devait être jugé en comparution immédiate ce lundi.