Coronavirus en Bretagne : Pour fuir l’ennui du confinement, il part faire un tour en avion

CORONAVIRUS L’homme a écopé d’une amende de 135 euros pour avoir survolé l’Ille-et-Vilaine vendredi après-midi

J.G. avec AFP

— 

Illustration d'un avion de tourisme Cessna.
Illustration d'un avion de tourisme Cessna. — Joshua Lindsey/AP/SIPA

Il voulait « prendre l’air » pour tuer l’ennui pendant le confinement. Un homme originaire de Redon n’a rien trouvé de mieux à faire vendredi après-midi que de s’offrir un petit tour en avion au-dessus de l’Ille-et-Vilaine.

Les gendarmes bretons ont été alertés vers 17h par le Rescue coordination center (RCC), service de recherches et de coordination de l’armée de l’air basé à Lyon, d’un décollage sur l’aérodrome de Bains-sur-Oust. « Une patrouille a été engagée sur l’aérodrome et a attendu l’atterrissage » pour procéder à l’interpellation, a indiqué la gendarmerie d’Ille-et-Vilaine.

Les forces de l’ordre ont rappelé au contrevenant le décret du 16 mars, qui fixe les mesures du confinement en raison de la pandémie de coronavirus. L’homme, dont les certificats étaient par ailleurs en règle, a été verbalisé de 135 euros, l'amende forfaitaire prévue en cas de « violation des interdictions de se déplacer hors de son domicile ».