Coronavirus : A Mulhouse, un couvre-feu nocturne dès dimanche soir

CONFINEMENT Le préfet du Haut-Rhin a décrété dimanche soir un couvre-feu nocturne de 21h à 06h dans la ville de Mulhouse, durement frappée par la pandémie de coronavirus

20 Minutes avec AFP

— 

Du personnel hospitalier devant un hôpital de Mulhouse
Du personnel hospitalier devant un hôpital de Mulhouse — SEBASTIEN BOZON / AFP

« En accord avec la maire de Mulhouse », le préfet du Haut-Rhin, Laurent Touvet, a « instauré, compte tenu de la situation sanitaire actuelle, un couvre-feu sur la commune de Mulhouse à compter de ce jour 21h », indique la préfecture dans un communiqué.

Cette mesure « entraîne la fermeture de tous les commerces, y compris alimentaires et livraisons à domicile, sur la période du couvre-feu » et interdit sur cette plage horaire « toute sortie pour des achats, de l’activité physique, les besoins des animaux de compagnie ».

Restent en revanche autorisés les trajets entre le domicile et le travail, « en particulier pour les soignants, agents des services publics et salariés qui finissent ou débutent leur travail pendant le couvre-feu », les « déplacements professionnels nocturnes strictement nécessaires tels l’approvisionnement des commerces alimentaires », les déplacements pour motif de santé et ceux liés à des motifs familiaux impérieux.

D’autres couvre-feux nocturnes

La situation a continué de s’aggraver au cours du week-end dans le Haut-Rhin, devenu l’un des principaux foyers français de l’épidémie de coronavirus après un grand rassemblement évangélique d’une semaine en février. Les hôpitaux de Colmar et Mulhouse y sont confrontés à la saturation de leurs services de réanimation.

D’autres villes françaises ont pris ces derniers jours des arrêtés de couvre-feu nocturnes, comme Perpignan (Pyrénées-Orientales), Nice (Alpes-Maritimes), Béziers (Hérault) et Charleville-Mézières (Ardennes). Face à l’ampleur de l’épidémie, des médecins ont demandé dimanche au Conseil d’Etat l’instauration d’un couvre-feu national mais n’ont pas obtenu gain de cause sur ce point.