Coronavirus à Montpellier : Un homme qui avait craché sur des policiers en se disant atteint du Covid-19, condamné à huit mois de prison ferme

FAITS DIVERS L'homme avait été arrêté pour une tentative d'effraction à la faculté de pharmacie

N.B.
— 
Des policiers patrouillent pour faire respecter le confinement, sur la Comédie, à Montpellier (illustration)
Des policiers patrouillent pour faire respecter le confinement, sur la Comédie, à Montpellier (illustration) — Eric Beracassat/SIPA

Un homme a été condamné vendredi à Montpellier (Hérault) à huit mois de prison ferme, pour violences sur des personnes dépositaires de l’autorité publique et pour tentative de vol avec effraction, a appris ce dimanche 20 Minutes auprès du parquet. Sa peine a été assortie d'un mandat de dépôt, et d'une interdiction de séjour dans l'Hérault.

Cet individu, déjà connu des services de police, avait été interpellé dans la nuit de jeudi à vendredi alors qu’il était en train de commettre une tentative de vol avec effraction à la faculté de pharmacie de Montpellier, vraisemblablement pour dérober des masques de protection.

« Ce type de comportement se multiplie »

Alors qu’il se trouvait en garde à vue, l’homme s’était montré violent envers les policiers. Il avait aussi craché en leur direction, en indiquant être atteint par le Covid-19.



Rémy Alonso, le secrétaire départemental d’Alliance Police Nationale, salue une décision « responsable » de la justice. « Ce type de comportement se multiplie malheureusement ces derniers jours », déplore ce dimanche auprès de 20 Minutes le syndicaliste, qui demande que ses collègues soient pourvus de masques de protection, de gants, de savon « et de quoi se sécher les mains au commissariat », le jour comme la nuit.