Coronavirus : Au jour 2 du confinement, les rues de France sont désertées (ou presque)

RESTEZ A LA MAISON Le silence règne et perdure dans les grandes agglomérations, au deuxième jour de confinement

B.D.

— 

Coronavirus: Des villes françaises désertes au deuxième jour du confinement — 20 Minutes

C’est le jour 2, et les rues des grandes villes de France sont (presque) vides. Ce mercredi, le silence est ainsi assourdissant à Paris, depuis les restrictions de déplacement imposées par le gouvernement pour lutter contre la propagation du coronavirus.

A Marseille, le Vieux-Port et ses rues environnantes se sont vidées de toute présence humaine, même si des joggeurs se sont tout de même donné rendez-vous sur les quais de la rive gauche à Bordeaux. A Toulouse, de rares passants traversaient encore le centre-ville.

Pour l’heure, l’épidémie poursuit sa progression exponentielle, avec 1.000 nouveaux cas en 24 heures selon le dernier bilan de mardi soir, pour un total de 7.730 personnes testées positives. On compte 175 décès (27 de plus que la veille) et 699 patients dans un état grave étaient en réanimation (contre 400 dimanche) sur 2.579 malades hospitalisés, avec certains services d’urgence saturés.