Coronavirus en Loire-Atlantique : Des milliers de contrôles du confinement depuis mardi, 18 infractions

CONFINEMENT Selon le préfet, plus de 500 policiers et gendarmes sont mobilisés dans le département

Julie Urbach

— 

Un contrôle de police à Nantes, le 18 mars 2020
Un contrôle de police à Nantes, le 18 mars 2020 — S. Salom Gomis/ SIPA

Au lendemain de la mise en place des mesures de confinement pour enrayer l’épidémie de coronavirus, le préfet de Loire-Atlantique Claude d’Harcourt a livré un premier bilan des contrôles effectués sur le territoire. Selon lui, 2.300 voitures et environ autant de piétons ont été contrôlés par les forces de gendarmerie et de police depuis mardi midi. Et en tout, 18 infractions ont été relevées, indique le préfet, qui salue « un très grand esprit de responsabilité » mais fait tout de même part de certaines « incivilités ». Une jeune femme de 19 ans a notamment insulté des CRS lors d’un contrôle, mardi soir route de Rennes à Nantes. Elle fera l’objet d’une composition pénale, rapporte la police.

Parmi les personnes qui n’ont pas présenté la fameuse attestation, 11 se trouvaient à Nantes, une à Saint-Nazaire, et six à La Baule, qui a depuis décidé de la fermeture de sa plage. « Nous maintiendrons l’effectif des 500 policiers et gendarmes tout au long des deux semaines », a indiqué Claude d’Harcourt, sans dévoiler les lieux de contrôle. On sait cependant qu’une attention sera portée sur le littoral, où de nombreuses résidences secondaires ont remonté leurs volets depuis le confinement. Dans certains quartiers aussi, notamment à Nantes, où le message semble encore difficile à faire passer auprès de « certains de nos jeunes concitoyens qui ne regardent pas les informations », observe le préfet.