Coronavirus : Les amendes pour non-respect du confinement devraient tomber dès ce mercredi

LAISSEZ-PASSER L’amende va passer dès ce mercredi à 135 euros

20 Minutes avec AFP

— 

La place de la Concorde, vide, mardi.
La place de la Concorde, vide, mardi. — Francois Mori/AP/SIPA

Le décret détaillant la mise en place d’une contravention de 135 €, qui réprime la « violation des interdictions de se déplacer hors de son domicile », décidée par le gouvernement pour freiner l’épidémie de coronavirus, a été publié mercredi au Journal officiel. Selon le JO, le décret, qui instaure une amende forfaitaire de 135 € portée à 375 € avec la majoration entre en vigueur « immédiatement ».

« Le décret crée une contravention de la 4e classe en cas de violation des interdictions ou en cas de manquement aux obligations édictées », précise le texte. Depuis mardi, toutes les personnes qui circulent doivent être « en mesure de justifier leur déplacement » avec une attestation, au risque de se voir infliger une amende.

Près de 8.000 contrôles à Paris mardi

Les déplacements tolérés sont ceux entre domicile et travail quand c’est absolument nécessaire, pour aller faire ses courses, pour raisons de santé, ou encore pour « motif familial impérieux ou l’assistance de personnes vulnérables », a détaillé le gouvernement. Quelque 100.000 policiers et gendarmes ont été déployés dans le pays pour faire respecter ces mesures.

Si mardi l’heure était encore à la pédagogie, les forces de l’ordre prévoient de passer à une observation très stricte du confinement général dès aujourd’hui. D’après BFMTV, les magasins ouverts sans autorisation seront aussi contrôlés et éventuellement sanctionnés. La préfecture de police de Paris a indiqué que déjà 7.900 contrôles aléatoires avaient été effectués mardi.

Dans la nuit de mardi à mercredi, les premières verbalisations sont tombées.