Coronavirus à Lyon : En soutien aux personnels soignants, les Lyonnais sont invités à allumer des lumignons sur leur fenêtre

SOLIDARITE Le mouvement est né ces derniers jours sur les réseaux sociaux

Caroline Girardon

— 

Le mouvement #UnLumignonPourLyon a été lancé sur les réseaux sociaux en cette période d'épidémie de coronavirus.
Le mouvement #UnLumignonPourLyon a été lancé sur les réseaux sociaux en cette période d'épidémie de coronavirus. — Ville de Lyon

Et si l’histoire se répétait ? Comme ils l’avaient fait spontanément le 8 décembre 1852, les Lyonnais sont invités à mettre des lumignons (petites bougies cannelées) sur leurs fenêtres chaque soir à partir de 20 h afin d’apporter symboliquement leur soutien aux personnels soignants du pays, qui doivent faire face à l’épidémie de coronavirus mais également aux malades. Et pour entretenir aussi l’espoir pendant la période de confinement, imposée lundi soir par le gouvernement.

Le mouvement, lancé sur les réseaux sociaux par un supporteur de l’Olympique Lyonnais, a commencé à prendre timidement ces derniers jours sous le hashtag #UnLumignonpourLyon. Mais pourrait rapidement devenir viral.

Une tradition de plus de 160 ans

Au départ, il s’agit là d’une tradition lyonnaise perpétuée depuis plus de 160 ans. Chaque 8 décembre, les habitants allument ces petites bougies sur leur rebord de fenêtre en hommage à la Vierge Marie.

Il faut remonter en 1643 pour en comprendre l’origine. Depuis cette année-là, chaque 8 septembre, les autorités de la ville grimpent sur la colline de Fourvière, pour bénir la cité et remercier la Vierge d’avoir su protéger la ville des différentes épidémies de peste.

Deux cents ans plus tard, il a été demandé au sculpteur Fabisch de réaliser une statue de Marie, qu’il est prévu d’installer sur le clocher de l’église de Fourvière. Mais les intempéries s’en mêlent, et les festivités sont reportées au 8 décembre 1852. Ce jour-là, la météo n’est guère plus clémente. L’événement est à nouveau annulé. Alors, spontanément, les Lyonnais, qui avaient tant attendu ce moment, ont posé des lumignons sur leurs fenêtres.