Coronavirus : « Pour la première fois de son histoire », le sanctuaire de Lourdes ferme ses portes

RELIGION Après les mesures de confinement annoncées en France pour lutter contre l’épidémie de coronavirus, le sanctuaire de Lourdes doit fermer ses portes ce mardi midi

N.S. avec AFP
— 
Le sanctuaire de Lourdes le 26 avril 2019 pendant la semaine pascale
Le sanctuaire de Lourdes le 26 avril 2019 pendant la semaine pascale — H. Menal / 20 Minutes

Ce mardi à midi, le sanctuaire de Lourdes ferme ses portes « pour la première fois de son histoire ». C’est le message qu’a partagé sur Twitter le recteur du site, Mgr Olivier Ribadeau Dumas, au moment où la France s'apprête à être confinée à cause de la crise du coronavirus.


Les 30 chapelains du sanctuaire des Hautes-Pyrénées « commencent aujourd’hui neuf jours de prières spéciales pour le monde depuis la grotte des Apparitions », qui seront retransmises en direct par des télévisions catholiques, a indiqué la direction du site. C’est dans cette grotte de Massabielle que la Vierge serait apparue à la jeune bergère Bernadette Soubirous en 1858.

Lourdes est fréquentée chaque année par plusieurs millions de pèlerins, dont de nombreuses personnes à la santé fragile. Le 29 février, après l’annonce par le gouvernement du passage au stade 2, le sanctuaire indiquait dans un communiqué : « Non, la saison des pèlerinages n’est pas remise en question. »

Celle-ci devait commencer le 5 avril, le dimanche des Rameaux, et durer jusqu’à la fin octobre. Des premières mesures avaient été prises : les bassins où les pèlerins s’immergent près de la grotte de Massabielle avaient notamment été fermés.

Depuis, l’épidémie de Covid-19 s’est propagée, la France est en stade 3 et le monde est quasiment à l’arrêt.