Coronavirus : L’attestation que vous devez avoir sur vous pour vous déplacer durant le confinement

EPIDEMIE A partir de ce mardi, 12 h, les gens qui se déplaceront sans attestation s’exposeront à une amende allant jusqu’à 135 €

Manon Aublanc
— 
A partir de mardi, 12 h, la France entre en confinement général.
A partir de mardi, 12 h, la France entre en confinement général. — JOEL SAGET / AFP

A partir de ce midi, 12 h, heure de la mise en place du confinement général, tous les Français qui circulent, y compris les piétons, devront présenter un « document attestant sur l’honneur le motif » du déplacement, a annoncé Christophe Castaner, le ministre de l’Intérieur, ce lundi.

Où trouver ce document ? Dans quels cas doit-on l’avoir ? Quels sont les déplacements autorisés ? 20 Minutes vous dit tout.

Où peut-on trouver ce document ?

Ce document, « attestant sur l’honneur le motif » du déplacement, est désormais disponible sur le site du ministère de l’Intérieur. Après l’avoir téléchargé, vous pouvez l’imprimer, si vous en avez la possibilité, ou le recopier sur papier. Après avoir inscrit ses coordonnées (nom, prénom, adresse et date de naissance), il faudra cocher la raison de son déplacement.

A partir de quand doit-on avoir cette attestation sur nous ?

A partir de ce mardi, 12 h, tous les Français qui se déplacent, même les piétons, devront avoir ce document sur eux. L’attestation est valable une journée, pour un seul type de déplacement. Autrement dit, il faudra refaire une attestation chaque jour, mais aussi pour chaque type de déplacement (courses, médecin, jogging, etc.). A noter que les cartes professionnelles (médecins, infirmiers, journalistes) font office d’attestation.

Quels sont les déplacements autorisés ?

Seuls cinq types de déplacements sont désormais autorisés : les déplacements entre le domicile et le lieu de travail, seulement lorsqu’ils sont indispensables et que le télétravail est impossible, les déplacements pour faire ses courses et ceux pour des motifs de santé. Les Français peuvent également se déplacer pour aider les personnes vulnérables ou garder des enfants. Enfin, ceux liés à l’activité physique individuelle et aux besoins des animaux de compagnie sont tolérés.

Que risque-t-on si on ne présente pas d’attestation ?

Pour les Français qui circuleraient sans attestation ou sans raison valable, ils s’exposent à une amende pouvant aller jusqu’à 135 €. Elle est pour le moment de 38 €. Lundi soir, Christophe Castaner, le ministre de l’Intérieur, a annoncé que 100.000 policiers et gendarmes allaient être déployés pour veiller au respect des restrictions de circulation.