Coronavirus : Le ministère des Outre-mer dément vouloir rapatrier les étudiants ultramarins

FAKE NEWS Un faux communiqué diffusé sur les réseaux sociaux indiquait que les étudiants d'Outre-mer seront rapatriés à partir du 22 mars 2020 afin de ralentir la propagation du virus Covid-19

20 Minutes avec AFP
— 
La ministre des Outre-mer, Annick Girardin.
La ministre des Outre-mer, Annick Girardin. — Alfonso Jimenez/REX/SIPA

Le ministère des Outre-mer a dû démentir lundi toute intention de rapatrier les étudiants ultramarins qui se trouvent en métropole, après la diffusion d’un faux communiqué sur les réseaux sociaux.



« Un faux communiqué de presse circulant sur les réseaux sociaux indique que les étudiants d’Outre-mer seront rapatriés à partir du 22 mars 2020 afin de ralentir la propagation du virus Covid-19​. Cette information est fausse, aucun rapatriement n’est prévu à ce stade », dénonce le ministère des Outre-mer, dans un communiqué.


« En cas de crise sanitaire, la lutte contre la manipulation de l’information est encore plus décisive qu’en situation normale », souligne le ministère.

Les Outre-mer sont à ce stade moins touchés par le coronavirus que la métropole, mais le nombre de personnes infectées augmente régulièrement. A l’heure actuelle, seuls la Nouvelle-Calédonie et Wallis-et-Futuna sont épargnés par l’épidémie.