Coronavirus : Premier décès dans les Outre-mer, en Martinique

CORONAVIRUS La Martinique compte actuellement 14 personnes porteuses du coronavirus, dont une personne hospitalisée en réanimation

20 Minutes avec AFP
— 
Annick Girardin en février 2020.
Annick Girardin en février 2020. — Alfonso Jimenez/REX/SIPA

Un premier décès lié au coronavirus a été enregistré en Outre-mer : il s’agit d’une femme de 86 ans, décédée en Martinique, a-t-on appris dimanche auprès de l’Agence régionale de santé (ARS). « Une patiente de 86 ans hospitalisée pour une suspicion de grippe s’étant révélée infectée par le coronavirus, est décédée en réanimation aujourd’hui », a annoncé le directeur général de l’ARS de Martinique, Jérôme Viguier. Il s’agit du premier décès lié au Covid-19 en Martinique et plus largement en Outre-mer.



« C’est un tournant pour la Martinique face à cette épidémie de coronavirus. Les modalités de contamination sont en cours de confirmation. L’enquête sur l’ensemble des personnes contact est en cours. Pour l’heure 50 personnes qui ont été en contact ont été identifiées » a-t-il ajouté.

La Martinique compte actuellement 14 personnes porteuses du coronavirus, dont une personne hospitalisée en réanimation. 845 personnes ont été placées en confinement, venant notamment de deux navires de croisières Costa ayant transporté des passagers contaminés.

 

Une quarantaine de cas confirmés, sur 8 territoires

Comme les autres départements et régions d’outre-mer – à l’exception des territoires du Pacifique –, la Martinique est concernée par les mesures annoncées samedi soir en métropole pour lutter contre le coronavirus, comme la fermeture des lieux recevant du public non indispensables et la limitation des déplacements.

« Nos territoires d’outre-mer ne sont pas épargnés par cette pandémie qui s’ajoute à l’épidémie de dengue pour certains », a indiqué la ministre des Outre-mer Annick Girardin. « Après avoir réuni cette après-midi les préfets des DROM (départements et régions d’Outre-mer : Martinique, Guadeloupe, Guyane, La Réunion et Mayotte), de Saint-Barthélémy, de Saint-Martin, et de Saint-Pierre et Miquelon, j’ai décidé, en accord avec le Premier Ministre, que les mesures qu’il a annoncées hier s’appliqueraient toutes à compter de ce soir dans ces territoires ».

Les Outre-mer sont à ce stade moins touchés que la métropole, avec près d’une quarantaine de cas confirmés, sur 8 territoires. La Martinique est le territoire qui en compte le plus avec 10 cas. La Nouvelle-Calédonie et Wallis-et-Futuna ne sont pas encore infectés, La Polynésie compte trois cas. Pour la Nouvelle-Calédonie et la Polynésie, qui ont des statuts particuliers, la question de la santé est de leur compétence.

« Développer massivement le télétravail »

Pour les autres territoires, « les lieux recevant du public non indispensable à la vie du pays seront fermés jusqu’à nouvel ordre. Tous les services essentiels à la vie de nos concitoyens resteront ouverts mais je vous demande, dans la mesure du possible de limiter vos déplacements au strict nécessaire », a insisté la ministre.

De même, les écoles seront fermées dès lundi, alors qu’il avait été annoncé dans un premier temps, qu’elles resteraient ouvertes dans certains territoires. « En lien avec le rectorat, les chefs d’établissement et les professeurs organiseront une continuité éducative », a promis la ministre.

La ministre demande aussi « aux entreprises et aux administrations de développer massivement le télétravail pour permettre à un maximum de gens de rester à leur domicile dès lundi ».