C’est l’heure du BIM : L’Italie confinée, vigilance inondations et prison ferme pour quatre « gilets jaunes »

ACTUALITES « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu'il ne faut pas manquer ce matin dans votre Bulletin d'information matinal (BIM)...

M.C.

— 

Une tente médicale devant les urgences de l'hôpital de Crémone (Lombardie), le 29 février 2020.
Une tente médicale devant les urgences de l'hôpital de Crémone (Lombardie), le 29 février 2020. — Claudio Furlan/AP/SIPA

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap pour vous aider à y voir plus clair.

Coronavirus : L’Italie confinée, l’épidémie progresse en France

Quelque 60 millions d’Italiens sont priés de rester chez eux à compter de ce mardi, conformément à un décret sans précédent dans le monde, pris par le gouvernement de Rome, afin de lutter contre le coronavirus dont la progression, proche de la pandémie selon l’OMS, a déjà tué plus de 4.000 personnes. « Tutti a casa » (tous à la maison), « tout ferme » : les titres de la presse italienne résument ainsi mardi le nouveau décret signé par le chef du gouvernement Giuseppe Conte, qui étend à toute l’Italie les mesures drastiques confinant depuis dimanche un quart de la population dans le nord du pays. En France, où le coronavirus a encore progressé en France vers le stade de l’épidémie, causant au moins 25 morts, le ministre de la Culture Franck Riester a été testé positif après avoir passé plusieurs jours, la semaine dernière, à l’Assemblée nationale où cinq députés ont été atteints à ce jour, parmi les 1.412 cas confirmés par les autorités.

 

Météo-France : Trois départements en vigilance orange inondation, avec risque de débordements de la Seine et de la Garonne

Météo-France a placé la Gironde, l’Eure et la Seine-Maritime en vigilance orange inondation ce mardi, avec le risque de débordements de la Seine et de la Garonne, selon un bulletin publié à 6 heures. L’alerte orange est actuellement en cours et se terminera mardi à 16 heures, pour une durée totale de 24 heures en vigilance orange. Sur Twitter, le ministère de l’Intérieur invite à la sécurité : « Soyez prudents, renseignez-vous avant d’entreprendre un déplacement et respectez les déviations mises en place », a tweeté le compte officiel.

« Gilets jaunes « : Prison ferme pour quatre incendiaires de la préfecture du Puy-en-Velay

Quatre hommes ont été condamnés lundi à des peines de six mois à trois ans de prison ferme pour l’incendie de la préfecture du Puy-en-Velay en 2018 en marge d’une manifestation de « gilets jaunes ». « Je ne sais pas », « je ne me souviens pas », « j’ai pas réfléchi », « je suis passé par hasard » : les prévenus âgés de 21 à 37 ans ont peiné tout au long de l’audience à expliquer les raisons de leur implication dans cet incendie qui avait marqué les esprits au plus fort du mouvement des « gilets jaunes ». Dix-huit gendarmes et policiers avaient été blessés. Jusqu’à plusieurs dizaines de « gilets jaunes » se sont relayés toute la journée de lundi devant le tribunal correctionnel en signe de soutien aux prévenus, déployant une banderole sur laquelle était écrit « l’incendie on l’a tous.tes allumé ».