Coronavirus : Un vol atterrit d’urgence à Toulouse-Blagnac pour une suspicion de coronavirus chez un passager

FRAYEUR Ce dimanche, un vol EasyJet reliant Porto à Lyon, a été dérouté sur l’aéroport Toulouse-Blagnac pour une suspicion de coronavirus chez un passager

Hélène Ménal
— 
Un avion Easyjet sur le tarmac de l'aéroport Toulouse-Blagnac.
Un avion Easyjet sur le tarmac de l'aéroport Toulouse-Blagnac. — A. GELEBART / 20 MINUTES

Les pompiers, du personnel du Samu en tenue de cosmonaute, une escale imprévue dans le Ville rose et près de cinq heures de retard dans la vue. Les passagers du vol EasyJet reliant Porto à Lyon​ ce dimanche se souviendront longtemps du voyage. Vers midi, l’avion attendu à Lyon vers 12 h 30 a brusquement mis le cap sur l'aéroport Toulouse-Blagnac. Pas en raison d’un incident technique, mais d’une suspicion de coronavirus chez un des passagers.

« Comme le demande la procédure, les services médicaux sont intervenus une fois l’avion posé à Toulouse afin de prendre en charge le passager », précise la compagnie EasyJet. Selon nos informations, les pompiers qui attendaient sur le tarmac n’ont pas pénétré dans l’appareil. Seuls les soignants du Samu l’ont fait, avec des tenues de protection.

Il s’agissait d’une fausse alerte selon EasyJet, qui indique que, « une fois la suspicion de coronavirus levée par les autorités compétentes, le vol a pu repartir vers Lyon ». L’appareil a redécollé vers 16 h 30.