Coronavirus : Non, Aurore Bergé n’a pas dit « mieux vaut toucher une retraite moindre que de ne plus pouvoir la toucher du tout »

FAKE OFF Une énième citation parodique attribuée à la porte-parole de La République en marche est prise au premier degré sur les réseaux sociaux

A.O.

— 

La députée LREM des Yvelines, Aurore Bergé, en janvier 2018 (illustration).
La députée LREM des Yvelines, Aurore Bergé, en janvier 2018 (illustration). — JOEL SAGET / AFP
  • Ne pas manifester contre l’article 49.3 de la Constitution, un bon moyen de ne pas risquer d’attraper le coronavirus ?
  • Ce prétendu conseil est attribué à Aurore Bergé, députée LREM des Yvelines et porte-parole du mouvement présidentiel, qui aurait aussi déclaré : « Mieux vaut toucher une retraite moindre que de ne plus pouvoir la toucher du tout. »
  • Il s’agit en réalité d’une (énième) citation fictive, parodique, que certains prennent au sérieux au gré de sa reprise hors contexte sur les réseaux sociaux.

Et une de plus. Après Aurore Bergé envisageant de retirer leur droit de vote aux retraités ou encore Aurore Bergé reprochant aux agriculteurs de se plaindre de leur petit salaire, une citation parodique attribuée à la députée LREM des Yvelines est de nouveau prise pour argent comptant par certains internautes.

Selon une capture d’écran partagée près de 2.000 fois sur Facebook, la porte-parole de La République en marche aurait ainsi appelé à ne pas manifester contre l’utilisation de l’article 49.3 de la Constitution par le gouvernement sur la réforme des retraites « sous peine de contracter le coronavirus » et déclaré, lors de la même interview : « J’invite les Français à être raisonnables, mieux vaut toucher une retraite moindre que de ne plus pouvoir la toucher du tout. »

Avec, en guise d’illustration, une photo d’Aurore Bergé au micro d’Europe 1, et un commentaire très critique : « Le duo gagnant de La République en marche. Après les sorties de route régulières de Marlène Schiappa, voici sa crétine et acolyte Aurore Bergé qui en fait de même. Encore 2 bibliothèques dans le monde qui se sont suicidées à cause d’elles. »

La fausse citation d'Aurore Bergé prise au sérieux.
La fausse citation d'Aurore Bergé prise au sérieux. - capture d'écran/Facebook

FAKE OFF

Or, comme dans la grande majorité des citations politiques jamais prononcées mais pourtant prises au sérieux, ces propos inventés émanent à l’origine du compte Twitter parodique « Journal de l’Elysée ». Et plus précisément d’un tweet mis en ligne le 2 mars, porteur, dans l’intitulé du compte, de la mention « parodie ». Cette précision a toutefois été supprimée à dessein de la capture d’écran devenue virale sur Facebook.

Le tweet original utilise, en guise d’illustration, la capture d’écran d’une interview d’Aurore Bergé sur Europe 1 le 19 décembre 2019, au cours de laquelle l’élue s’est notamment exprimée sur le remplacement de Jean-Paul Delevoye par Laurent Pietraszewski sur le dossier de la réforme des retraites.

Régulièrement ciblée par des propos parodiques, Aurore Bergé indiquait à 20 Minutes, l’an dernier, sa volonté de porter plainte contre les internautes diffusant « sciemment » ce type de contenu, qui pose selon elle « une vraie question de démocratie ».